30-09-2011

Mon essence…mon essentiel…

Titre d’une chanson…paroles inspirées…

Ces mots qui sonnent si justes…

Sonorités qui nous correspondent …mélodies divines…harmonie appaisante…

Rituel naturel, en ce besoin de se trouver immerger dans les sons…

De l’ intérieur…en cette dynamique qui fait naître ce puissant désir de transmettre cette énergie libératrice…

Dans une position d’ accueil…d’ écoute profonde qui se nourrit de ce qui vibre, émanation sacrée, source de vie..ressource infinie…

L’être qui s’ accomplit…dans un art de vivre…selon chacun…dans un soin de soi…actif, dans un dépassement de ces limites…performances selon ses capacités…

Investissement relationnel, dans une quète d authenticité répondant à notre vérité intérieure qui se pose, se donne avec tout ce qu’ elle peut comporter comme dimension…

Dimension d’une part de réalité nécessaire…sans vouloir faire plaisir…rester dans ce qui se doit d’ être, ce qui amenera à l’ être la difficile voie de la réalisation…

Accepter que  nous sommes, tous, selon l’instant, les circonstances…porteur de « vérité »auquel l’ autre a besoin de se trouver confronté…aussi paradoxal que cela puisse paraître…ce qui se veut se  poser dans un élan , sans regard à une certaine loi… cela peut dériver…égarement néfaste perte du sens…absence de mobilisation de ressources indispensables…d’ où stagnation qui éloigne de sa vraie nature…

Bâtir l’ Homme et le monde…essentiellement…

Se trouver au coeur de cette exigence…ce qui devient lien…ce qui s’ inscrit en profondeur aussi bien pour soi…aussi bien pour le Tout…discernement silencieux…

Unité de l’ être…multiples questionnements…convergence dans une globalité de sens…où ce qui peut paraître révoltant exprime une nécessité vivante et incontournable…étrangeté de ce qui résiste…est- il réellement question de résistance…?

Ce qui Est…n’ offre ni résisitance, ni maléabilité…me semble-t-il…

Cela Est…Eternellement…Simplement…Totalement

 

Publié par clairelise dans Non classé | 5 Commentaires »

21-09-2011

Comment se poser soi-même…

Sans cesse être pris dans une tension inhérente à la vie…

Chaque jour recommencer, construction perpetuelle de ce qui fait sens au quotidien…

Paraoxe inévitable,

Notre  angle de vue…Point de vue, unique…à nos yeux…pertinent…à notre sens…

En conflit ouvert avec un cadre…en désaccord face à des régles…en harmonie quant à son coeur…comment s’ y rertouver..?

Et, de surcroît, faire un tri émotionnel…libérer ce flot…contenu, il ne peut que devenir pesant…comment réguler ce qui doit se déverser…ce qui est à manifester…

Lourdeur de ce qui est retenu…mélange dévastateur,lors de la répercussion de ce poids sur des espaces verrouillés…

Hermétiquement fermé, imperméables aux élans de vie extérieurs…comment entrer en ces lieux inaccessibles…aucune lumière ne pourra-t-elle jamais les atteindre….?

Orientation de l’ activité…crainte massive de l’achévement…d’ une certaine réalisation…finalisation dérangée, vouée à l’ echec…refus de penser devoir et pouvoir accéder à la reussite…vivre un echec permanent…

Au fond de soi, ressentir une part de soi qui se meurt…un lien qui semble nous dépasser…qui demeure, comme permanence de  l’ être…cet être qui se veut Être…qui le voudrait…sans doute trop…ce trop… pas assez…

Perte de soi…

Est-ce cela mourir à soi-même…?

Que veut l’ égo dans ce qui se pose…retour sur soi par des chemins détournés…ceux qui contournent notre résistance…ceux qui sont pratiquables…?

Comment nous liberer de lui, vivre aunthentiquement…?

Relié à son histoire…en accord avec son être…

En lien avec son passé…parcours unique porteur de sens…

Imprègné de non-sens…

Ce qui nous constitue…ce que nous réfutons…

Avancer…continuer serait plus approprié…

Perséverer…comment….vivre sa vie…

Ce que j’ ai fait…comment je l’ ai fait…

Ce que je suis….

Ce qui est derriére moi, cela m’ appartient…cela fait partie de moi…

Ce ne peut être ce que je suis…

Ce que je suis reste à construire…je regarde en arrière…

Je me détourne de l’avenir…si reviens au présent…j’existe…

Le passé…l’ avenir…

Je construit maintenant ce présent là…

Détachement…démarche profonde, comme un aboutissement en soi…

Investissement soucieux de l’ici et maintenant…

Résonnance au coeur de l’être…

Se relier à soi…

Lumière,…Sagesse,… Amour…

Savoir, vouloir, pouvoir…discerner la présence de ces dimensions en chaque acte…en toute pensée…en nos choix…posé dans la balance….

Nous laisser consituer, jour aprés jour de ce contenu qui forge notre vie….

Ainsi le regard est orienté, nous est offerte la possiblité d’ oeuvrer pour nous…ce que nous accomplissons alors est ce qui nous correspond et répond pleinement au service de l’ Humanité….

 

Publié par clairelise dans Non classé | 3 Commentaires »

21-09-2011

Comment accompagner la naissance…?

Evènement extraordinairement commun…

Quotidien habituel du cycle de vie…émerveillement unique et individuel…

Immersion du parent dans une toute petite enfance gravée…éternellement présente,  constitutive de bien des attitudes reflexes…

Tout paraît médicalement bien programmé…relationnellement cadré…

Que devient l’accueil…libre de toute anticipation et révelation de sens…

Publié par clairelise dans Non classé | 2 Commentaires »

10-09-2011

Ce passé …

J’ ai entendu dire que le passé composé est le temps la plus délicat à manipuler par les enfants…

Et nous, comment composons nous avec le passé…?

Ce passé qui nous compose…sur lequel de gre ou non nous posons de nouvelles pierres…

Il nous laisse des traces, marqué en profondeur…part de nous que nous gardons dans l’ ombre…qui nous éveille à tant de douleur…

Est- ce notre regard quant à ce passé qui nous perturbe tant…est-ce celui des autres…?

Que savons- nous du vécu de ces autres…?

Que pouvons nous entreprendre….nulle possibilité de revenir en arrière…comment alors entrer dans une démarche d’ acceptation de ce qui a été…

Je n’y étais pas totalement…comment me suis- je inscrit dans ces évenements…Quelle que soit le négatif…c’ est de souffrance qu’il est question dans nos déviances…

Qui peut vouloir et faire le mal et vouloir le faire intentionnellement, s’ il est en paix avec lui- même…?

Et ce mal que nous nous faisons…culpabilité fondatrice…origine de nos penchant à entrer en des chemins qui nous éloignent de notre profondeur…

Dites- moi comment je peux me  pardonner ce que j’ ai fait…?

Ce que j’ ai fait de ma vie…de ceux qui sont à mes côtés…responsabilité…laquelle, comment savoir …

D’où vient -il ce sentiment de faute…impression d’ être prise en défaut, sensation de ne jamais bien faire, de ne pas savoir faire ce qu’il y au lieu de faire…encore et toujours ce regard sur soi…attente démesurée d’ être dans la perfection , de ne jamais decevoir quiconque…

Désir de toute puissance…Être comme Dieu…

Non acceptation de ses limites humaines… tout Homme est un Dieu inaccompli…

Publié par clairelise dans Non classé | 2 Commentaires »

08-09-2011

Ce cheminement…

Au quotidien…que devons nous faire?

Nous  sommes pris dans le tumulte de la vie…le rythme effréne de nos contraintes…qu’elles soient imposées où voulues…

Que dois-je faire?

Je continue pas aprés pas…je vis, je suis là….avec ceux qui m’ ont été donné…et chaque jour un nouveau défi, créer dans ces liens une dimension vivifiante….réveiller nos intentions…questionner nos positions…renouveler notre regard…

Porter une attention à ceux qui partagent notre quotidien, leur offrir des mots simples et apaisants…leur dévoiler nos attentes…leur faire connaître nos différences…

Notre engagement…vocation nous conduisant à se fondre dans la totalité de cette institution …proche de ce qui prévalait dans des cités…l’individu occultant sa personne pour oeuvrer en faveur de la communauté…

Oeuvrer et vibrer en profondeur de notre ressenti pleinement accepté…constitutif de notre identité…source de notre capacité à éprouver, exprimant une sensibilité unique…celle qui nous relie à notre monde intérieur…là où nous pouvons et trouver qui nous sommes , quel être se révéle, en même temps retrouver l’ unité créatrice à l’ origine de notre vie…

Je peux donc et dois même savoir mettre de côté cette trop grande envie de prendre sur moi le malheur des autres et surtout cette culpabilité de ne pas pouvoir changer leur destin,se sentir coupable d’ »avoir » plus que ceux qui disent avoir moins et de ce fait se mettent en position de passivité, nous renvoyant leur incapacité à trouver la force d’ évoluer, de se mettre en route pour chercher en eux des ressources…

Dans un positionnement responsable,conscient des valeurs inhérentes à la fonction celle- ci rattachée au cadre institutionnel…dans cet état d’ esprit le service rendu s’ inscrit dans une légitmité…au coeur d’ une relation de réciprocité Humaine….

Publié par clairelise dans Non classé | 1 Commentaire »

07-09-2011

Si l’ on essayait…

Si l’ éducation, l’ enseignement se voulait apprentissage de la tolérance…

« Enseigner, ce n’ est pas remplir un vase vide, c’ est allumer un feu »(citation dont je ne me souviens plus l’ auteur)

Faire de l’ école, une école de la vie…

Laisser la place pour une autre dimension que celle de la compétition et de l’ application du programme…

Où sont les enfants dans ce systéme..?

Apprenons leur à s’ apprivoiser, à accepter leur différence….

Encourageons les à être solidaire…que le plus » fort », aide le plus « faible »…celui-çi sera sans doute aussi en mesure un jour d’ aider celui-là…

N’ y a t-il pas une richesse infinie pour l’ être à cultiver ces liens…

Mise en place d’ habitudes…celles de vouloir porter une attention aux difficultés de l’ autre…celles de se sentir concerné par cela…de prendre conscience que nous pouvons être un soutien temporaire …

Rendre les enfants attentifs à leur camarades…faciliter la compassion plutôt que la dérision…

Ce lien étroit et rassurant, cet espace bienveillant où l’ adulte est garant des régles, sans être tout puissant…cet espace là pourrait offrir à chaque enfant ce dont il a besoin pour touver sa place…

Celui qui ne sait pas, qui a si peu confiance trouvera à être rassuré..;celui qui sait , comprend facilement, se sent limité et peut vouloir déployer des talents pour épauler un autre…

Celui qui n’ ose pas s’ exprimer va apprendre à se taire à celui qui parle trop…

Que les adultes engagés dans cette discipline soient formeés et convaincu de la nécessité de ces liens et qu’ ils soient décidés à se fixer cet objectif, malgré les obstacles et égarements qui sont le lot quotidien…rien ne sera donné sans un long travail…mais avec la foi et la confiance ….tout est possible…

Là où est visé la performance devrait être attendu la liberté de penser…

Mécanisme fluide ouvrant la voie de cette performance qui peut se réveler…émerger naturellement…construite sur des fondations alimentées de sens…

La compétition n’ est alors plus un enjeux entre élèves, s’ élever est leur défi à tous…celui qui sait et avance avec facilité n’ a en quelque sorte aucun mérite à réaliser ce qu’il met en pratique, tout est fluide et se déverse avec aisance…quel serait alors sa tâche plus complexe qui lui donne à comprendre quel défi lui doit relever…

Apprendre aux enfants à se mesurer à eux-même,  et non à un autre souvent plus faible etdont il est assez simple de faire apparaître les failles…détourner ces envies là, pour un retour à soi…

Rendre le mieux possible nos enfants attentifs à leur intériorité, les conduire vers un chemin de discernement à l’ égard de ce qui se joue en en…leur donner un espace de parole centré sur leur vécu émotionnel et savoir favoriser cette expression…libération intime, parole libre…

N’est-il pas indispensable de leur montrer le chemin…celui qui méne à prendre soin de soi…Questionnons quelles matières sont obligatoires…L’Être est un…matière et esprit…

La finalité actuelle semble oublier que l’ équilibre entre ces aspects est essentiel…

Nous remplissons la tête de nos enfants de savoirs…

Quelle nourriture donnons nous à leur corps…un peu de sport…oui, seulement à considerer ces disciplines comme diamétralement opposées, une dualité peut naître…

Nos enfants ont besoin qu’il leur soit montré comment ils peuvent prendre véritablement soin d’ eux mêmes…ne serait- ce pas là le but de l’ éducation, que ce soit dans le milieu scolaire, ou familial…

Il y a peut- être un potentiel différent au sein d’une institution…L’ école pourrait accorder un temps chaque semaine pour un retour sur soi…

Au même titre que le sport, que la musique, que l’ éducation civique..

Rendre obligatoire cette heure de travail sur soi…un travail immobile…rendre l’ immobilité originelle de l’ Esprit, par l’ intermédiaire du corps qui se pose…qui met en pause toute pensée…centrer l’ attention sur chaque partie de son corps et sur le souffle…

Laisser le souffle envahir chaque parcelle grâce à un temps de paix et de calme…

Et, pourquoi pas, en faire une pratique plus régulière, autant pour les éléves que les enseignants…

Etablir un lieu de connivence, construire un lien solide entre les enfants et celui qui est chargé de leur permettre d’ accéder à certains savoirs…

Pour pouvoir apprendre, il est essentiel d’ être disposé à…Aidons nos enfants à treouver cette disposition..Aidons nos enfants à se donner le droit de prendre soin d’ eux…de chercher en eux comment faire face à leur défis, contraintes et épreuves quu’ils trouveront sur leur chemin..donnons leur la possibilité de devenir des êtres Libres…

Publié par clairelise dans Non classé | 1 Commentaire »

03-09-2011

De notre parcours…

Insensé est ce qui nous arrive…

Histoire personnelle décousue,amplitude démesurée des évènements qui s’ enchaînent et renversent nos modes de pensée…

Rejet de ce qui pourtant appartient à notre passé, de ces liens voulus, subis…où étions nous pendant tout ce temps…?

Avons- nous su entendre le message puissant qui se révèlait…?

Trop de renoncement…pas assez de confiance…trop de crainte, pas assez d’ audace…trop d’ hésitation, pas assez de fermeté…

Qui veut en nous…?

Que veut-on?

Course à l’ encontre de soi…prendre pour essentiel l’ éphémère…paradoxe dans cette recherche d’ équilibre…en perpétuel déséquilibre…

Quelle écoute intérieure…?

Rapport de force entre ce domaine intime et notre monde extérieur…

Sentiment d’un non affranchissement des choix et du vécu antérieur…

Multitude d’arguments contradictoires où le juste doit se frayer le passage, écartant d’ un geste décidé et bien pesé ce qui se doit de l’être,comme un parent pose la loi à un enfant, dans un esprit constructif et nécessaire….

Savons-nous reconnaître cette autorité bienveillante…celle qui va nous obliger à renoncer à certaines satisfactions, mais qui va aussi nous protèger de nous-même à l’insu de nous…pour notre plus grand intèrêt…

Révolte égoïste face à cet disposition…conflit révélateur de la dualité…celle de tout choix inscrit par nature comme un renoncement,où  ce qui se doit d’être abandonné permet  d’ ouvrir un champ plus vaste de notre humanité profonde…

Publié par clairelise dans Non classé | Pas de Commentaires »

28-08-2011

Naître…et Être…

Tant d’ incompréhensions habitent nos pensées…

Je cherche à arpenter un chemin…je peux le découvrir pas à pas tout en anticipant certaines exigeances quant aux lois qui y regnent…

Je marche avec attention, je ne reconnais pourtant que peu de fois tout ce qui fait signe dans une intention de me montrer quel pas précis je dois poser…

Même en faisant le choix d’ une voie…je me retrouve encore égarée…

Naître à une manière d’ être…

A chaque instant la faire revivre…

Un renouveau perpetuel…abandon de tout préjugé…vigilance accordée à ce qui s’ éveille en nous en cet instant…écoute du silence intérieur…discernement qui se veut détaché et soucieux…choix d’une attitude adaptée et posée…juste, profondément reliée à cet état d’ esprit qui prend sa source dans une Liberté…

Liberté d’être ce que nous devons être…

N’ avons nous pas tous, quelque soit notre milieu de vie, origine, conditions de vie…capacités intellectuelles, affectives, émotionnelles…

N’ avons nous pas tous ce potentiel de pouvoir nous réaliser…

Il semblerait bien que ce soit ainsi…

Publié par clairelise dans Non classé | 2 Commentaires »

26-08-2011

Sensation de chute libre…

Avancer avec des repères…croire que le chemin se découvre pas à pas, dans une ligne de conduite qui tente de s ‘inscrire imprégnée de justesse…

Refuser des émotions teintées d’ obscurité…veiller à se faire violence pour les remplacer  par des sentiments acceptables…se mettre en retrait, tenter de rejeter ce qui se présente et fait honte…

Mais ce que je eux ressentir dans une interaction est ma vérité à cet instant précis…elle me parle et je dois en tenir compte…il y a sans doute toujours un peu de soi et de l’ autre dans cette perception et cela m’ apprend sur moi…et sur cet autre…

Approcher cela avec détachement tout en restant attentif aux messages qui se donnent là et qui indiquent le mode où s’inscrit cette intéraction…discernement de l’ atttitude constructive qui doit être essentiellement imprégnée de respect…

Je suis  à l’ écoute…c’ est la volonté de cet échange…je ne saurai l’ être pleinement que si je comprend que cet autre me doit le respect tout comme je le lui dois…

Je suis là un à moment de son parcours..;qui est sien avec ses propres » choix » conscient ou non…il peut y avoir nécessité de poser des fardeaux…de dire sa colère à l’ encontre d’ autres qui ont appartenu à ce parcours là…

Je suis extérieure à cela…je représente un lieu neutre qui doit le rester avec attention…

Ce qui se différencie de l’ image que cet autre peut avoir du service attendu…

De là à entrer dans son attente et correspondre à l’ image projetée sur soi…

Je peux être amenée à faire un avec un ressenti…je dois éviter de coller à une image…

Se donner une bonne image de soi-même…une image…

Je suis un être de relation, je ressents spontanément un sentiment à chaque rencontre…je dois rejeter tout ce qui me vient du côté obscur et recouvrir le noir par le blanc…systématiquement…ai- je tenté de fonctionner comme ça?

Culpabilité de ces émotions…culpabilité qui engendre un sentiment de faute…sentiment de faute renvoyant à un jugement figé de soi…se dévaloriser et se sentir responsable de la situation de l’ autre dont la présence et l’ attitude réveille en moi diverses émotions…

Deposseder l’ autre de ses faits et leurs conséquences…refuser de ne pas être tout puissant…

Illusion de cet accueil devenant enfermement de soi et de l’ autre dans un jeu de rôle, d’ inférieur à supérieur, d’enfant  » maltraité, mal-entendu, mal- aimé » à adulte dans sa fonction parentale déficiente…

Se leurrer avec des réponses institutionnelles trés cadrées…se donner bonne conscience avec des actions qui restent systématiques pour donner le change…

Faute de chercher à se mobiliser authentiquement…mettre en place une stratégie derrière laquelle se cache une absence d’ engagement cautionnée par cette attitude impassible face au parcours de l’ autre…

Absence de jugement du parcours de vie de l’ autre, engagement de soi dans une démarche constructive qui oblige à se positionner…

Action qui se déssine dans une intention hônnete de soutenir la démarche de l’ autre…action couteuse consistant à endosser un rôle éducatif ferme, tout en restant bienveillant …fermeté qui va provoquer un réajustement de la position de l’ autre…

Réajuster son approche de sa situation…remise en cause qui passe sans doute par des phases d’ incompréhension et d’ agressivité…

Ce qui est mis en évidence peut déranger…fonctionnement rassurant avec lequel je compose depuis si longtemps…ce dé-rangement crée du désordre…tout était figé et bien fixé…déplacer un élément, enchaînement de réactions…

Emergence d’attitudes extrémes qui dépassent notre connaissance de nous-mêmes, notre idée de nous…ce que nous voulons donner à voir

Publié par clairelise dans Non classé | 1 Commentaire »

25-08-2011

Tant de peine…

Les mots ne peuvent exprimer ce tourment…cette blessure…

Comment vivre chaque jour quand survient une perte aussi déchirante…le coeur qui pleure un être tant Aimé…un compagnon qui a partagé tant de moments…

Un époux qui  veillait sur celle qui comptait plus que tout…

Te voir dans cette souffrance, ton regard qui devient sombre, si profond en même temps…je voudrais tant pouvoir changer le cours du destin…

J’ ai mal de savoir que tu as si mal et que rien ne peut alléger cette douleur…Ma grande soeur qui me semble si petite là, si fragile…perdue…d’ avoir perdu celui qu’ elle Aime si fort…

Demain n’ a plus de sens pour toi, je le sens bien…tu ne vis plus, tu survis…et ta souffrance nous traverse si fort…

Tu ne seras jamais seule…je t’ Aime ma soeur chérie…je  ne te l’ai sans doute pas assez dit…

Non, tu ne seras jamais seule, l’ être Aimé est ancré dans ton coeur…l’ Amour partagé est éternellement là en toi…Avec toi, se trouve son Amour et une présence invisible…Présence qui se manifeste dés que tu ouvres ton coeur, dans chaque geste, attention portée à ce que tu entreprends…ce que tu penses…

Le quotidien imprégné de cet art de vivre te le rendra présent, d’ une présence si intense ou la douleur tient aussi sa place…douleur de l’ absence de tout ces liens de contact…de cette voix qui te rassurait….

Présence qui par moment semble se faire si silencieuse que le doute à son sujet se fait jour et rend l’ environnement vide…perte de sens…passage obligé qui t’ invite à entrer dans une ouverture de coeur plus profonde…Comment, comment je dois m’ y prendre…?

Dire oui…simplement, même lorsque toute notre personne ne voit plus rien, rien que de l’ obscurité et du déséspoir…Dire oui à l’ Amour…oui, je ne ne sais comment m’ y prendre, je ne sais absolument pas ce que je peux , ni dois faire….mais je veux dire oui de tout mon coeur…et même si ce coeur se fait si petit dans ce qu’ il exprime là…continuer à le penser, à vouloir le penser…se laisser porter par tout ce qui me traverse et envers et contre tout maintenir ce oui…

Oui, je le veux…je veux de tout mon coeur rester dans l’ Amour et engager mes actes à sa lumière….

Publié par clairelise dans Non classé | Pas de Commentaires »

123456...29

La Cuisine de Fabienne |
Adresses utiles et animations |
Restauration Vespa Primavera |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les ribotons
| LEGIO BURGUNDIAE sources
| mbokfrancois