Archives pour novembre 2011

13-11-2011

Ce corps délaissé…

Je me suis souvent questionné sur le sens de la souffrance infligée au corps du Christ…

Réponses reçues de différentes religions, de philosophies diverses…la matiére est mauvaise…tout ce qui est lié au corps doit être renié…

Regardons alors autour de nous…valorisation extréme du corps…corps sculpté qui, devient une valeur centrale dans une recherche de perfection….corps féminin parfait allant jusqu’à une minceur idéalisée…corps masculin modélisé et musclé…

Traitement infligé à un corps, dans quelle finalité …?

L’ Homme qui bafoue et détruit lentement la matière qui le fait vivre…

Pourtant…comment vivre ici sans tenir compte de ce corps…?

Culte du corps…oui en un certain sens…je crois…

Prendre soin de soi…cela n’ englobe t’il pas le soin à son corps…

Soin extréme…extrémement important…

Être à l’ écoute de son corps…plus que jamais ressentir ses besoins…tel un athléte qui cherche à aller au bout de son potentiel…

Nous sommes constitués de telle sorte…notre corps présente une fonctionalité dont il est vital de faire usage…

Ce bien-être éprouvé aprés une longue marche  dans la nature…

Se relier à son corps et en même temps à la nature, vivre notre nature en  harmonie avec la Nature…

Apprendre cela à nos enfants…enseignement centré sur l’ écoute de soi…inclure pratique de méditation…relaxation…activités physiques diversifiées…programme centré sur le corps…à finalité spirituelle…

Celle de donner aux enfants le goût de l’ effort…la patience du silence…le don de l’ écoute sereine…

Leur montrer la voie d’un cheminement personnel en leur offrant plusieurs routes à suivre…y joindre l’ art sous toutes ses formes…

Accorder une place privilégiée au chant…respiration sublime du corps…expression délicate de l’Âme…

Tout le systéme éducatif fait l’éloge du mental…quotient intellectuel…intelligence scientifique…quelle place pour l’ individu dans un tel contexte ?

Identification de l’Être à ces modéles…

Valorisation de savoirs…caractére indispensable de ce champ de connaissance…confusion et réduction peut-être…

Indispensable …oui, unique non…

L’ espace de créativité est au coeur de nos vies…

La Création…nous avons été crées… Portons- nous  aussi ce don…celui d’être irrémédiablement attiré vers ce qui nous amène à extraire de nous-mêmes une oeuvre qui mantérialisera notre particularité…

Les enfants ont un potentiel inexploité que lentement tout l’ environnement occulte…potentiel vital qui s’éteind…à tendance à se déplacer dans une expression maladroite et pourtant nécessaire dans sa libération d’ énergie contenue…

Cherchons en priorité le bien-être des enfants…

Réduisons la place accordée à la réussite scolaire…

Quel rôle avons-nous, tous et chacun à prendre en cette perspective…?

Il n’ est guère possible d’imaginer un systéme éducatif quasi parfait qui saura rapidement et éfficacement se transformer, avec toute la bonne volonté du monde, nul ne saurait réussir en une tâche aussi monumentale…

Nous pouvons chacun accorder un peu plus d’importance à ces questions là dans notre quotidien…proposer des activités créatrices aux enfants…donner à  ces activités une place légitime…inciter les enfants du mieux que nous pouvons à pratiquer un sport…prendre le temps de se poser avec eux dans un moment de silence…s’ essayer à quelques scéances de relaxations…

Tout cela, sans prétention de mettre en place un systéme bien établi…doucement, à petite dose, sans rien en attendre…vivre un quotidien davantage à l’ écoute de l’Être, de ce que les enfants savent Être…

 

 

 

Posté par clairelise dans Non classé | 2 Commentaires »

11-11-2011

S’ouvrir à…

Se positionner…faire entendre son opinion…

De quel lieu émane ce discours, vision d’ une situation…selon quel angle observons-nous ce et ceux qui nous entourent…?

Nos institutions nous offrent un cadre, des services indispensables…aussi imparfaits soient-ils, ils existent et garantissent une certaine sécurité sans laquelle nous serions sans doute démunis…

Ce cadre fait aussi appel à notre responsabilité…comment occupons nous notre place, que ce soit au coeur d’une institution ou en relation avec…

Lorsque ces structures trés diversifiées  sont chargées d’un enseignement en faveur des enfants…comment sont appliqués les directives posées par le cadre…?

Les enfants ont de multiples points commun qui sont pris en compte et permettent la mise en place d’un cadre adapté….les enfants présentent des particularités qui ne peuvent être complètement retenue par un cadre précis…

L’ humain se pose ainsi entre ce cadre structuré et l’ enfant… L’ enfant dans sa particularité manifeste des besoins qui dépassent ce cadre là…richesse de la relation individuelle qui compléte et harmonise, voire dépasse les apports du cadre…

La relation individuelle anime toute structure et lui donne sa couleur…

Tout acte posé devient le centre d’un lien…que la bienveillance doit imprégner envers et contre toute opinion…

Dans un contexte précis, un acte est déclenché…quotidiennement,tant de gestes composent notre quotidien à tous…

Parfois, pour diverses raisons des gestes nous échappent…

Combien de ces gestes sont le support de condamnation de celui qui l’a posé?

Celui qui  se pose ainsi…que dépose t-il ?

Il a posé quelque chose de mal…son mal…sa souffrance…

Il agit mal…a mal agit…a tout simplement mal…

L’ acte « mauvais » est en lui-même une conséquence douloureuse pour celui qui est l’ auteur d’un tel acte…

Acteur dans un mauvais rôle…

 

 

Posté par clairelise dans Non classé | 1 Commentaire »

La Cuisine de Fabienne |
Adresses utiles et animations |
Restauration Vespa Primavera |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les ribotons
| LEGIO BURGUNDIAE sources
| mbokfrancois