Archives pour août 2011

28-08-2011

Naître…et Être…

Tant d’ incompréhensions habitent nos pensées…

Je cherche à arpenter un chemin…je peux le découvrir pas à pas tout en anticipant certaines exigeances quant aux lois qui y regnent…

Je marche avec attention, je ne reconnais pourtant que peu de fois tout ce qui fait signe dans une intention de me montrer quel pas précis je dois poser…

Même en faisant le choix d’ une voie…je me retrouve encore égarée…

Naître à une manière d’ être…

A chaque instant la faire revivre…

Un renouveau perpetuel…abandon de tout préjugé…vigilance accordée à ce qui s’ éveille en nous en cet instant…écoute du silence intérieur…discernement qui se veut détaché et soucieux…choix d’une attitude adaptée et posée…juste, profondément reliée à cet état d’ esprit qui prend sa source dans une Liberté…

Liberté d’être ce que nous devons être…

N’ avons nous pas tous, quelque soit notre milieu de vie, origine, conditions de vie…capacités intellectuelles, affectives, émotionnelles…

N’ avons nous pas tous ce potentiel de pouvoir nous réaliser…

Il semblerait bien que ce soit ainsi…

Posté par clairelise dans Non classé | 2 Commentaires »

26-08-2011

Sensation de chute libre…

Avancer avec des repères…croire que le chemin se découvre pas à pas, dans une ligne de conduite qui tente de s ‘inscrire imprégnée de justesse…

Refuser des émotions teintées d’ obscurité…veiller à se faire violence pour les remplacer  par des sentiments acceptables…se mettre en retrait, tenter de rejeter ce qui se présente et fait honte…

Mais ce que je eux ressentir dans une interaction est ma vérité à cet instant précis…elle me parle et je dois en tenir compte…il y a sans doute toujours un peu de soi et de l’ autre dans cette perception et cela m’ apprend sur moi…et sur cet autre…

Approcher cela avec détachement tout en restant attentif aux messages qui se donnent là et qui indiquent le mode où s’inscrit cette intéraction…discernement de l’ atttitude constructive qui doit être essentiellement imprégnée de respect…

Je suis  à l’ écoute…c’ est la volonté de cet échange…je ne saurai l’ être pleinement que si je comprend que cet autre me doit le respect tout comme je le lui dois…

Je suis là un à moment de son parcours..;qui est sien avec ses propres » choix » conscient ou non…il peut y avoir nécessité de poser des fardeaux…de dire sa colère à l’ encontre d’ autres qui ont appartenu à ce parcours là…

Je suis extérieure à cela…je représente un lieu neutre qui doit le rester avec attention…

Ce qui se différencie de l’ image que cet autre peut avoir du service attendu…

De là à entrer dans son attente et correspondre à l’ image projetée sur soi…

Je peux être amenée à faire un avec un ressenti…je dois éviter de coller à une image…

Se donner une bonne image de soi-même…une image…

Je suis un être de relation, je ressents spontanément un sentiment à chaque rencontre…je dois rejeter tout ce qui me vient du côté obscur et recouvrir le noir par le blanc…systématiquement…ai- je tenté de fonctionner comme ça?

Culpabilité de ces émotions…culpabilité qui engendre un sentiment de faute…sentiment de faute renvoyant à un jugement figé de soi…se dévaloriser et se sentir responsable de la situation de l’ autre dont la présence et l’ attitude réveille en moi diverses émotions…

Deposseder l’ autre de ses faits et leurs conséquences…refuser de ne pas être tout puissant…

Illusion de cet accueil devenant enfermement de soi et de l’ autre dans un jeu de rôle, d’ inférieur à supérieur, d’enfant  » maltraité, mal-entendu, mal- aimé » à adulte dans sa fonction parentale déficiente…

Se leurrer avec des réponses institutionnelles trés cadrées…se donner bonne conscience avec des actions qui restent systématiques pour donner le change…

Faute de chercher à se mobiliser authentiquement…mettre en place une stratégie derrière laquelle se cache une absence d’ engagement cautionnée par cette attitude impassible face au parcours de l’ autre…

Absence de jugement du parcours de vie de l’ autre, engagement de soi dans une démarche constructive qui oblige à se positionner…

Action qui se déssine dans une intention hônnete de soutenir la démarche de l’ autre…action couteuse consistant à endosser un rôle éducatif ferme, tout en restant bienveillant …fermeté qui va provoquer un réajustement de la position de l’ autre…

Réajuster son approche de sa situation…remise en cause qui passe sans doute par des phases d’ incompréhension et d’ agressivité…

Ce qui est mis en évidence peut déranger…fonctionnement rassurant avec lequel je compose depuis si longtemps…ce dé-rangement crée du désordre…tout était figé et bien fixé…déplacer un élément, enchaînement de réactions…

Emergence d’attitudes extrémes qui dépassent notre connaissance de nous-mêmes, notre idée de nous…ce que nous voulons donner à voir

Posté par clairelise dans Non classé | 1 Commentaire »

25-08-2011

Tant de peine…

Les mots ne peuvent exprimer ce tourment…cette blessure…

Comment vivre chaque jour quand survient une perte aussi déchirante…le coeur qui pleure un être tant Aimé…un compagnon qui a partagé tant de moments…

Un époux qui  veillait sur celle qui comptait plus que tout…

Te voir dans cette souffrance, ton regard qui devient sombre, si profond en même temps…je voudrais tant pouvoir changer le cours du destin…

J’ ai mal de savoir que tu as si mal et que rien ne peut alléger cette douleur…Ma grande soeur qui me semble si petite là, si fragile…perdue…d’ avoir perdu celui qu’ elle Aime si fort…

Demain n’ a plus de sens pour toi, je le sens bien…tu ne vis plus, tu survis…et ta souffrance nous traverse si fort…

Tu ne seras jamais seule…je t’ Aime ma soeur chérie…je  ne te l’ai sans doute pas assez dit…

Non, tu ne seras jamais seule, l’ être Aimé est ancré dans ton coeur…l’ Amour partagé est éternellement là en toi…Avec toi, se trouve son Amour et une présence invisible…Présence qui se manifeste dés que tu ouvres ton coeur, dans chaque geste, attention portée à ce que tu entreprends…ce que tu penses…

Le quotidien imprégné de cet art de vivre te le rendra présent, d’ une présence si intense ou la douleur tient aussi sa place…douleur de l’ absence de tout ces liens de contact…de cette voix qui te rassurait….

Présence qui par moment semble se faire si silencieuse que le doute à son sujet se fait jour et rend l’ environnement vide…perte de sens…passage obligé qui t’ invite à entrer dans une ouverture de coeur plus profonde…Comment, comment je dois m’ y prendre…?

Dire oui…simplement, même lorsque toute notre personne ne voit plus rien, rien que de l’ obscurité et du déséspoir…Dire oui à l’ Amour…oui, je ne ne sais comment m’ y prendre, je ne sais absolument pas ce que je peux , ni dois faire….mais je veux dire oui de tout mon coeur…et même si ce coeur se fait si petit dans ce qu’ il exprime là…continuer à le penser, à vouloir le penser…se laisser porter par tout ce qui me traverse et envers et contre tout maintenir ce oui…

Oui, je le veux…je veux de tout mon coeur rester dans l’ Amour et engager mes actes à sa lumière….

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

15-08-2011

De notre nature…

A chaque évènement…selon ce qui se présente, un questionnement se  fait jour…des secousses, plus où moins brutales, voire violentes…qui peut affirmer y échapper…

Comment faisons nous résonner tout ce bouleversement en notre être…Nous raisonnons bien plus dans notre mental…nous figeons des interprétations, nous ciblons un coupable…

Tant de fois,dans des circonstances diverses nous fonctionnons à l’ identique…Il est si naturel de mobiliser son instinct de survie, de se mettre sur la défensive…et ensuite…?

Un pas peut être osé…

Celui qui consiste à reprendre son souffle…laisser le souffle envahir cet espace qui était empli de tumulte, de multiples pensées dispersées, contradictoires et teintées de négativité…

Emotions qui se réveillent, ancrées en nos recoins profonds…ceux qui souvent restent dans l’ obscurité et dont il est souvent plus confortable de les ignorer…dans ces lieux-ci, aussi sombre que certains puissent paraître, émane l’ inconnu…

Tout ce qui vibre en nous, ce que nous acceptons, ce que nous rejetons, ce que nous ne pouvons ni ne voulons voir…la totalité appartient à notre essence…ce que nous sommes, est là…c’ est ainsi…

Ce que nous choisissons de faire détermine qui nous devenons…quels sont les actes que nous choisissons pleinement, dans une saine lucidité…?

Avec humilité, au coeur de notre démarche cette qualité  doit se poser en priorité…avec conviction, celle qui émane de notre être…

Que d’ obstacles avant de reconnaître et renaître à ce processus…faiblesse humaine qui souvent place en premier lieu sa volonté toute personnelle, avec sincérité…avec le profond souhait de bien faire, ou de faire ce qui est possible…

Illusion de ce fonctionnement qui refléte une absence d’ engagement authentique…un déni du souci de l’ autre et une fausse sensation de notre capacité…

Sans le savoir, sans le vouloir, nous y sommes tous confrontés…et tant que notre tiédeur nous endort, nous restons sur place, livrés à nos inquiètudes et confusions…

Il serait essentiel de bien vouloir entendre cela de nous-mêmes…Combien nous sommes attachés à nos opinions à notre sujet…

Comment ouvrir une porte, comment laisser entrer ce souffle nouveau qui  nous éveille et anime nos intentions de sa pure bienveillance, de sa juste fermeté….?

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

La Cuisine de Fabienne |
Adresses utiles et animations |
Restauration Vespa Primavera |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les ribotons
| LEGIO BURGUNDIAE sources
| mbokfrancois