Archives pour juillet 2011

29-07-2011

Chaque jour…

Il me semblerait parfois plus juste de dire chaque instant…

Il nous est demandé de nous centrer quant à ce qui est essentiel dans notre vie…démarche authentique où le don de soi tient une place primordiale tant que notre souci de notre être puisse s’y reconnaître…

Complexité de cette voie…peut-être moins qu’il n’ y paraît…La difficulté étant d’ oser s’ affirmer dans ce juste milieu…s’ attacher à le rendre vivant…il est latent, bien souvent, dans le silence de notre coeur, dans ces élans si soudains que rien ne peut entraver…

S’y attacher et entrer dans une démarche qui souvent va à l’ encontre des idées reçues…des opinions hâtives…tant d’ arguments qui sont jetés sans connaissance de ce qui Est véritablement…de ce qui se « joue »en profondeur…ni perception de ce qui impulse cette attitude…

Nos attitudes qui pour la pluspart sont de l’ ordre du relationnel…que se joue-t-il dans nos relations…?

D’être à être…d’humains à humains…Être un être Humain….

Savoir le manifester…tâche authentique qui à chaque instant peut se réveler…nous amenant à nous renouveler dans le regard que nous posons sur nos actions et leurs intentions…

La Liberté de cet acte là…

Rechercher la liberté dans son attitude…discerner ce qui nous améne à agir…

Liberté de vouloir devenir conscient de ce qui anime nos décisions…

Liberté exigeante, celle qui demande à évaluer ce qui est fondamental  à nos yeux…Liberté qui sépare, qui divise, qui surprend…

Liberté d’ être en accord avec soi- même…

Vaste et profonde démarche au coeur de laquelle nous pouvons nous sentir comme égaré, voire divisé…permanence de cette confrontation à de multiples éléments…

Incertitude inhérente inscrite dans tout choix…devenant progressivement nécessité…de quelle nécessité s’agit-il?

Il peut être question de sens, du sens…

La nécessité de donner du sens…

Dés que je me pose cette interrogation…paradoxe,comment puis-je trouver un sens à ce que je fais là, maintenant, en ce moment même?

Il me vient alors à l’ esprit plusieurs arguments…ont-ils la prétention de s’inscrire dans un sens quelconque?

Ce qui s’impose spontanément…un enfant le vit tout naturellement…il est là…présent et sans l’ anticiper, il recherche à vivre le plus intensément l’ instant…il est tout entier dans ce moment qui s’offre à lui avec ce qu’il peut avoir de plaisant, ou de plus contraignant…

Si un échange s’ ouvre à lui…l’ enfant s’y plonge authentiquement et se montre tel qu’il est, à cet instant là…

Naturel vivifiant de la relation Humaine…

Cette manière de vivre les échanges, toute relation est ancrée en nous…Elle a sa part, une place non négligeable qui a besoin d’ être accompagnée de tempérance, voire de discernement…parfois…

Il se peut que cette véritable nature dans nos relations soit si juste…Il se peut que l’ enfant qui évolue en cultivant ses dons devienne un être authentique…souvent, l’ enfant sait dire non à ce qui lui est trés difficile de tolérer…il pose un refus bien légitime…

Ce qu’il ne sait, ce qu’il lui faut apprendre, c’est la patience….

Ce qu’ il ne peut réaliser seul, c’est se protèger…sa vulnérabilité est réelle, tout comme son besoin d’être rassuré …

Pas aprés pas, l’ enfant est amené à confronter ses désirs avec le monde environnant…

Son ressenti profond se heurte aux frustrations incontournables que la vie porte…

Ce qu’il ne voit pas toujours…ce qui est bien…

Il est fondamental qu’ il apprenne à voir son intérêt…à l » affirmer, aussi fondamental est qu’ il s’impregne de ce qui est interdit…La loi en dessine les contours…elle  pose le cadre, plus complexe est de savoir se comporter de manière à préserver ses intérêts sans nuire à autrui…

Apprentissage à long terme…concilier son enfant intérieur, son potentiel de création…le rendre attentif à chaque expérience…lui faire accepter l’ attente…vivre chaque instant avec profondeur…Cet état d’ esprit donne au temps une dimension où la durée devient à peine perceptible…

Laisser l’ enfant oser demander…

Lui permettre de dévoiler cette demande…d’ en comprendre le contenu…

Quelles sont nos demandes, nos attentes?

Que voulons nous dans nos vies, pour nous?

Nous avons des centres d’intèrêt, tous et chacun..;nous nous sentons attirés vers divers domaines…des terrains à découvrir…un investissement de soi dans lequel avancer avec une ouverture de coeur et d’ esprit afin que ce parcours nous enrichisse en profondeur…

Rien ne devrait venir nous dévier de cet engagement, rien ni personne…chacun peut changer son parcours selon qu’ il évalue que ce qu’il entreprend ne correspond pas à ce qu’ il croit avoir à accomplir…

Decouvrir ce qui est notre voie peut se révéler une tâche ambigüe, et des pistes s’ ouvrent sans toutefois répondre à nos voeux…

Rebrousser chemin…ce n’ est pas en ces termes là que la voie se dessine…il serait davantage question de parcours initiatiques…expérience nécessaire pemettant que ce qui se doit d’ être se profile à notre volonté…

ce cheminement exige que nous restions vigilant, perséverant…à nous de continuer à nous investir dans cette oeuvre de tout notre être…accepter que des moments de flottements soient inhérents à notre démarche…refuser que celle- ci s’ insinue dans notre monde relationnel…

Que chacun trouve et se déploie dans sa voie sans limitation de ce qui nous constitue…nous sommes des êtres de relation et celle- ci est au coeur de notre être…

Chacun se livre à une quéte dans le souci de son être…les relations que nous entretenons avec nos semblables s’y inscrivent et sont constituantes de cette réalisation…

Réalisation qui se veut avec une douce volonté, elle nous forge et permet de garder une vision de notre direction…nul autre que soi peut déterminer ce chemin là…et pourtant cheminer avec un compagnon de route, dans une certaine solitude, celle de certains choix…vivre l’ union solidaire, compagnon  bienveillant et engagé à son tour pour l’authentique cheminement…

Ne sommes nous pas nés pour nous retrouver….

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

07-07-2011

Se retrouver…

Partir à la quête de soi…démarche banalisée, voire devenue si évidente qu’ elle en perd sa véritable nature…l’on se croit si souvent dans ce chemin…le seul qui apparaîsse, s’agit-il de courir après le temps, aller le plus vite possible…impatience quasi permanente dans toute entreprise…L’ attente vécue comme un affront…

Perte de temps…que signifie perdre du temps…?

N’ est-on pas cependant dans une course toute autre, celle qui recherche la satisfaction liée  à nos attentes…?

Véritable révélation que de découvrir son être pour qu’ il soit simplement…

Combien de  détours et de voies sinueuses à emprunter…un peu à l’ image d’ une spirale…parcourir plusieurs fois , sans que ce soit pourtant complétement de la même manière, des sentiers qui nous donnent la sensation du déjà vu…

Parcours initiatique où il nous est demandé paradoxalement un abandon total dans la confiance, l’ expression d’ une volonté manifeste de poursuivre ce chemin là…

Nous savons,n’ est- ce pas que nous pouvons reconnaître cela…trouver la juste attitude dans chaque situation…Mais, pourtant, il nous faut un apprentissage tout personnel afin que cette démarche oeuvre en permanence en nous…

Nous reproduisons certains de nos faux-pas plusieurs fois…lentement nous pouvons tous remédier à nos écarts qui selon leur amplitude sont plus où moins lourds à porter…

Mes propos, me font sentir cette démarche…chemin à parcourir encore  et encore…y découvrir d’ autres enseignements selon que nous sommes plus ouverts à les recevoir…

Quel que soit le chemin sur lequel nous avançons, il se présente inlassablement des opportunités destinées à nous faire entendre ce qui est essentiel…ce qui peut nous permettre de déployer un potentiel latent…

Vivre selon ce que nous sommes, tous et chacun dans une profonde humanité…rejoindre ainsi l » essence de notre Être…

Cela va de pair…me semble-t-il avec une révélation de ce qui nous a été donné…être qui nous devons apporte une profonde paix intèrieure…

Être paisible…en paix avec soi-même…exige en priorité un acte de Pardon…

Etape incontournable, dépassement indispensable conditionnant l’accueil de toute paix intérieure…

Cet apprentissage se fait avec certains moments de découragement, incapacité à voir un quelconque bénéfice…ou même reconnaître une certaine progression malgré une sensation de perséverance…ne plus croire en rien et cesser tout effort…impossibilité apparente à trouver un sens à son action…

Et, pourtant, je suis là…chaque instant me demande des comptes…que faire alors…?

Faire le vide de toute pensée…

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

La Cuisine de Fabienne |
Adresses utiles et animations |
Restauration Vespa Primavera |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les ribotons
| LEGIO BURGUNDIAE sources
| mbokfrancois