Archives pour mai 2011

19-05-2011

Le juste milieu….

En quel terme nommer cette attitude,ce positionnement de soi…?

Cette manière d’être, ni trop tiéde, ni trop excessive…adopter des comportements qui refletent sans leurre ce que nous sommes, ce que nous sommes amenés à devenir…

Avec éffort, quel est-il? en quoi doit-il y avoir effort…?où est-il nécessaire de se montrer fort?

Reconnaître son juste positionnement, celui qui parfois demande à dire non dans une volonté constructive…

Celui qui permet de dire oui, dans une volonté de soutien…

Deux démarches qui peuvent paraître opposées, qui oeuvrent vers un but commun…

Savoir rester au plus prés de ses valeurs…celles qui nous fondent, nous relient à notre créateur, nous laissent libre et permettent au souffle de vie de nous emplir divinement…

Savoir reconnaître ce qui émerge en terme de valeurs humaines…celles qui doivent rester pleinement vivantes et impregner tout échange quelqu’ en soit le contenu…

Savoir se dire avec authenticité , celle ancrée au coeur de nos valeurs et qui va être le socle de nos propos, teinter nos intentions et nous amener à ennoncer ce qui nous semble juste …ce qui correspond à la réalité d’un lien, d’ un échange humain..;échange humain qui peut avoir des conséquences importantes quant au potentiel et developpement d’ un enfant…d’autre être…

Echange, attitudes qui engendrent de la répetition et de l’ enfermement…ou necessaire attitudes, juste discours pour éveiller l’ autre qui ne sait, ne peut voir ce qui l’ entraine à la chute…

Ce qui à mon sens peut faire la différence…notre positionnement…non pas celui qui s’ inscrit dans les valeurs…celui qui se donne le pouvoir de juger…de juger et de condamner l’ autre, sans en  occuper la fonction…

Je ne suis, ni ne peux être en permanence en accord avec autrui…je peux l’ ennoncer…l’ exprimer respectueusement…je peux penser qu »une action n’ est pas adaptée…ai-je le droit de dire que je sais ce qui est adapté…

Ce devoir Humain de centrer nos choix, nos actes autour des intentions, avec une grande attention à l’ autre…avec le souci de préserver son humanité et de protéger celui qui est vulnérable…

Protéger celui qui est vulnérable et lui reconnaître des droits, celui de toute personne…éviter l’ enfermement d’autrui dans un qualificatif réduteur, négatif…nous sommes tous égaux devant Dieu…

Il nous est demandé de discerner  les actes, de savoir reconnaître ce qui est juste de ce qui l’ est moins ou si peu…tâche difficile…nous ne pouvons de façon radicale trancher entre un bien et un mal…entre le noir et le blanc…Deux extrémes diamétralement opposées…vision qui voudrait que la dualité soit le caractére essentiel de l’ Humanité…

Pourtant cette dualité appartient  au vivant, elle ne peut, me semble- t-il que retrouver son essence dans l’ unité…

Unité en laquelle tout intention prend naissance afin de prendre forme et oeuvrer dans l’ Amour…un acte désinterressé…

Reconnaître cette démarche dans sa profonde liberté, l’Être libre qui use de ce don  et offre au monde son » indivi-dualité » unique…

Démarche libre qui nous demande de la choisir…

Sommes-nous libre lorsque nous appliquons l’ opinion d’ autrui à notre propre pensée…?

Deux dérives nous guettent…se démarquer, faire un pas de côté, se mettre en posisition de disponibilité …c’ est là que le regard d’ autrui se pose  sur  soi… oser ce pas et se confronter à son appréhension accompagnant cette démarche nouvelle…passer du connu l’ inconnu…

Crainte de soi…de cette liberté qui veut se déployer et nécessite que nous acceptions de la laisser nous conduire dans des chemins inexplorés…confiance vivante animée de vigilance …

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

La Cuisine de Fabienne |
Adresses utiles et animations |
Restauration Vespa Primavera |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les ribotons
| LEGIO BURGUNDIAE sources
| mbokfrancois