Archives pour mars 2010

20-03-2010

Cela ne mène à rien…

Je le sais , au fond de moi…il en est ainsi…

A quoi bon tenir ce discours…il est reçu comme s’il portait en lui les causes de toutes ces injustices vécues et subies injustement par l’ Humanité…

Il y a toujours un coupable… et quand celui – ci fait défaut … c’ est la Vie…  

Ainsi chacun est victime, victime de ce que la vie , d’ autres font subir…

Il en résulte naturellement un sentiment négatif…

Et , nous vivons immergé en  ces pensées et ressentis réducteurs qui nous enferment…nous détournent  de ce que la Vie essaie de nous faire entendre …

Nous évoluons dans un schéma désabusé, avec comme seul horizon, l’ incompréhension face à notre situation , l’ inacceptation de ce qui est…

Et , si ce qui est se devait d’Être, envers et contre toute logique et bon sens…?

Ce qui est certain , c’ est que la situation , l’ évènement qui fait l’ objet de ce sentiment d’ injustice EST…

Il n’ est pas que cela , il est essentiellement ce qu’ il est pour nous…c’ est notre manière de le vivre et de le laisser nous traverser qui lui donne sa tonalité…

Paradoxe…Il peut ainsi être tout autre que ce qu’ il est pour notre perception…

Il peut se révéler …et nous demander de nous relever…de relever un défi…

Un défi contre soi -même…un combat…

La vie est un combat…un combat contre soi- même…Avant tout…c’ est ce combat là qui est à mener..Pour soi- même…

Ce combat que nous menons alors pour nous -mêmes, n’est-il pas  essentiel…?

Notre volonté et nos efforts pour nous amèliorer, entreprendre une démarche volontaire destinée à se centrer sur ses attitudes et ses propres pensées…

 Amener nos pensées à rester dans une impassibilité à l’ égard d’ autrui,et paradoxalement en même temps dans une sollicitude nécessaire…Cette démarche là…

Cette volonté activement engagée …ne produirait- elle pas une énergie positive et pour nous et pour autrui…?

Déploiement d’ une force constructive qui , grâce à la perséverance nous fait advenir à ce que nous devons Être…

Chemin difficile et pourtant, à mon sens celui qui nous ressemble et nous élève et nous conduit à notre bonheur…

Posté par clairelise dans Non classé | 1 Commentaire »

13-03-2010

Eduquer , enseigner…

Les parents éduquent…

L ‘ éducation nationale se doit d’ enseigner, d’ apporter les connaissances indispensables en vue de l’ acquisition de compétences exigées dans l’ éxercice d’ une profession.

Connaissances qui permettent à l’ individu de trouver une place dans la socièté,le monde du travail…le coeur notre vie…sans emploi…

La finalité, construire un individu Libre…en principe…

Question:

Considère- t-on alors l’ individu comme une fin en soi…est- ce réellement cette place là qu’ il occupe légitimement et vraisemblamement…?

Où considère- t-on les moyens…à savoir les pratiques du systéme d’ enseignement de l’ éducation nationale comme la Finalité essentielle…

J’ ai cru comprendre, entendre que l’ école se devait d’ être un lieu de bien- être pour l’ enfant…l’ éléve…

Les parents élèvent…peut- être faut -il entendre en ce terme un sens précieux d’ une élévation , une volonté d’ amener l’ enfant à trouver sa voie en accord avec son être intèrieur…

L’ Être intérieur étant par essence naturellement en harmonie avec la Vie…avec l’ Humain…avec l’ Univers…

Aussi , il me semble , je le crois…l’ enseignement se doit de considèrer l’ élève dans sa globalité…

L’ élève…est avant tout un Être complexe…riches de potentialités diverses…et en même temps il porte en lui des doutes ,un vide où l’ appréhension peut générer un sentiment d’ incapacité…

Ce vide est en même temps aussi un espace de possibles illimités…

En même temps, un espace qui demande à être mobilisé…intéressé…éveillé…

Eveiller la curiosité…l’ envie de connaître…d’ aller vers le savoir…

L’ histoire…les enfants sont souvent spontanément attirés par les récits…

Découvrir des personnages…leur caractére…leurs pensées et surtout ce qui les relie , les évènements jalonnant leur parcours…

Une fois le cadre posé, comme un décors qui manifestement va être le lieu d’actions et d’ évènements…l’ enfant sent en lui le désir , l’ envie de découvrir ce qui va suivre…

Il essaie d’ anticiper ce qui va pouvoir advenir…avec certainement le projet enthousiasmant que l’ aventure connaisse un dénouement positif…

Apprendre à connaître plusieurs personnages…auxquels chaque enfant de par ses particularités peut être éventuellement amené à s’ identifier…

Avancer dans le chemin de vie avec ces personnages…être engagé avec eux à résoudre des difficultés, surmonter des obstacles qui permettent aux personnages de lentement construire leur propre manière d’y  répondre …

L’ apprentissage est alors significatif pour l’enfant qui s’ engage avec curiosité dans cette démarche…

L’accompagnement est exigeant…il exige à mon sens plus que de l’ enseignement scolaire…

« Enseigner,ce n’ est pas remplir un vase vide , c’ est allumer un feu » 

Transmettre ce feu, qui anime, offre aux enfants une énergie et leur permet de mobiliser leur ressources etleur  précieux potentiel…

Facile à dire…sans doute…

Travail épuisant pour celui, ou celle qui chaque jour est confronté à un groupe d’ élève qui  se montre opposant, réfractaire à certains enseignements…voire parfois désabusé et demandeur de limites…

Travail épuisant…qui améne à exercer un enseignement où les enfants suivent, soit décrochent…

S’ ils décrochent…à qui la faute…bien sûr, aux parents…quant aux parents, à leur tour, ils recherchent un coupable… donc , ce doit être le systéme scolaire qui est en faute…

Et ,malgré certains temps de dialogue et  aménagements en faveur des enfant…les difficultés persistent…le coupable, au final…c’ est l’enfant…

C’ est bien lui qui ne veut pas apprendre, il manifeste une volonté bien affichée et bien réflèchie de refus de tout apprentissage…il préfére jouer, ne rien faire…c’ est l’ enfant qui en toute lucidité a fait ce choix là par lequel il s’ oppose ouvertement et de manière bien déterminé aux efforts des parents et des enseignants….

Est- ce cette voie là qui est constructive…?

Combien de constat de cette nature sont posés , combien d’ enfants font l’ objet de ce jugement réducteur…Trop…

Nous tous , parents…éducateurs , enseignants, n’ avons nous pas à reconsidérer notre manière d’ envisager l’ exercice de notre fonction…?

Nous faisons ce que nous pouvons , ce qui appartient au champ de compètence de la fonction…Et , si ce champ était tout simplement extensible à l’ infini ?

« Cela ne relève pas de ma compétence… »Combien de fois pensons -nous en toute légitimité que nous ne pouvons aller au- dela de ce que nous faisons…et nous déléguons à autrui cette action que nous envisageons comme pouvant répondre à une situation…?

N’ avons- nous pas chacun à nous engager plus intensément dans notre mission afin de  parvenir à une réalisation juste et adaptée …

Réalisation  nous amènant au coeur même d’une pratique profondément Humaine et nécessaire…

 

 

 

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

La Cuisine de Fabienne |
Adresses utiles et animations |
Restauration Vespa Primavera |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les ribotons
| LEGIO BURGUNDIAE sources
| mbokfrancois