Archives pour novembre 2007

30-11-2007

Devinez qui j’ ai vu ce soir …

Un  bébé  ,  une magnifique  petite  fille …

J’  ai eu le  bonheur  de la  porter ,  de  tenir  ce  petit  bout d’ Amour  tout  contre moi…

Du  haut  de ses  pas tout à  fait  trois mois  , elle  me regardait avec curiosité …

Se  demandant dans les bras de  quel  personnage  elle  avait  atterri…

Et  , au  bout  de  quelques  temps  , elle  a  réclamé  les  bras de sa  maman …normal…

Je  pouvais  la  contempler  d’  autant  mieux …

Que  de  temps à  consacrer  à  ce  petit  être …

Un  investissement ,  un  sacré  investissement …couteux  aussi …certes

Couteux  en  temps surtout , essentiellement …entre  autre…

Un investissement  sacré …qui  malgré  les  discours  diversifiés qu’ il  est  possible d’  entendre à  ce  sujet …

Ce  don  d’  Amour  est  sacré au  sens  plein  du  terme …

Qui  que  nous  soyons …quoi que  nous  fassions …il  nous  est  demandé  de  tenter  cet investissement sacré au  nom  de l’  Amour …

A  chacun  de  trouver  le  moment  ,  la  personne  avec  laquelle  ce  désir  surgit ..;de  savoir  aussi  parfois  remettre  ce désir  à plus tard …

Le  remettre  et  non  pas  le  dénier …

Non  pas  se  le  refuser pour  quelque  prétexte  que  ce soit …

Savoir  avoir   le courage   d’  aller  au  bout  de  ses  désirs  ,malgré  les  incertitudes …

Malgré  qu’ il  ne nous  est  pas  possible  de tout  anticiper …cela  , ne  sera  jamais  possible  …

Alors  ,  il  faut  du  courage …de  la  confiance …suffisament ,  ne  pas attendre  de  certitudes absolues   qu’  il n’  y  aura   pas d ‘ obstacles  , ni  de moments  de découragement …

Cela  peut  se trouver  sur  ce  chemin …

Seulement ,  en  laissant  l’  Amour  se réveler …suivre  son  cours  …

Le  cours  de la  vie  peut  devenir  merveilleux …

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

30-11-2007

De l’ éducation des enfants qui m’ ont été donnés…

C’ est du sport …

Du sport de compètition , je dirais même…

Des adolescents ou des plus jeunes …

En ce moments , deux difficultés majeures qui se rejoignent …

Angoisse chez les plus grands , anxiètè chez les plus petits…

Résultat…tolèrance à minima des plus grands ..demandes de réassurances incessantes des plus petits …

En fait , les deux se recoupent encore …l’ origine est la même…

C’ est l’ expression qui diffère en raison de l’ âge et de la particularité des enfants …

De solution , de quelles solutions puis – je attendre une évolution favorable des inquiétudes présentes au coeur de mes enfants …

Ne pas prendre au sérieux ces inquiètudes , ne pas en faire tout un drame…

Leur accorder toute l’ importance qu’ il est essentiel de leur accorder …

Je me conduis donc de manière assez réfléchie , quand je réussis à mettre en oeuvre ce que je décide de suivre …

A savoir …

Ma fille angoisse , les études la destabilisent complètement , la solitude de la vie d’ étudiante lui pése…

J’ entends …

Il est nécessaire de l’ écouter et de voir , de chercher comment répondre , en tenant compte de certains aspects matériels …il est indispensable de veiller à ne pas laisser le mal être s’ amplifier …

Rien de plus légime à mes yeux …son bonheur est essentiel à mon coeur…

Seulement , ce n’ est pas une raison pour qu’ elle se laisse aller à des attitudes fermées et des exigences capricieuses…des propos dévalorisateur …

Elle est en difficulté ..alors , l’ essentiel c’ est d’ apprendre à rester courtoise …pas parfaîte …respectueuse , la plus part du temps …

Difficile , je le concède volontiers …trés dur …certainement …

Seulement , là est mon objectif …

Quelque soit son état moral , je n’ accepte pas qu’ elles tiennent des propos désobligeant …notamment concernant des sujets essentiels ou des objets secondaires…

Non et non , et elle l’ entend…

Tu as mal , tu le dis …oui

Tu te défoule sur moi …je peux l’ entendre dans une conversation , ou , dérapage momentané …

Je ne le cautionne pas …

Et , surtout , je ne recevrais pas un discours négatif , insistant sur le négatif de ce qui se présente dans la quotidien…

Je rugis , avec énergie…normal , tu ne m’ écoutes pas autrement …

Je me lève avec une volonté affirmée et te renvoie mon regard …

Je n’ accepte pas de tels propos …je suis ta mère …

Je ne peux envisager que tu t ‘inscrives à long terme dans de telles attitudes…

T u le fais ailleurs , si tel est ton choix …

Ici , sous ce toit où tu es la bienvenue et qui sera toujours ton toit …

Je m’ imposerai avec énergie s’ il le faut et tu me trouveras intolérante et injuste …

C’ est ainsi … ce qui est juste à mes yeux , tu ne peux encore le voir et en comprendre l’ essentiel …

Ce qui me paraît juste …c’ est de ne pas cautionner des attitudes destructrices pour l’ être humain que tu es …

Quant à toi , le garçon de 16 ans , cela relève un peu du même registre …

C’ est dur les études …lourd de supporter ce parcours …

Seulement pas le choix …

Cela n’ autorise cependant pas à passer le rest du temps devant ces  » machines » , ces  » boites  » et à jouer comme si tu ne vivais qu’ au travers de ces jeux vidéos …pour lesquels , j’ avoue avoir une certaine répulsion …

Et , si je dois me transformer en  » mère la plus chiante du monde  » , tu y auras droit , je te le promets …

Quant aux petits … » je peux pas m’ endormir sans toi maman  » ..

Et merde , tous les soirs enfermée dans la chambre des petits …

Avec un schtroumpf qui met des heures à dormir …

Bon , je prends mon mal en patience , finalement , j’ apprècie le fait de me poser sur ce lit pour lire ce qui me tient tant à coeur…

Je m’ y sens vraiment bien …c’ est là où tu t’ es envolé Maxime …

C’ est là , où nous avons passé tant de nuits ensemble dans ce merveilleux corps à corps…ton petit coeur si prés du mien…

Et , je prends un grand plaisir à être étendue là …je sais et ces moments de bonheur sont encore inscrits en mon être …je sais que tu es encore près de mon coeur , en mon coeur , dans et grâce à cet Amour qui nous unit …

Ce qui est drôle , c’ est que ce fiston si anxieux veut me virer de la chambre …

Il en a marre que sa mère dorme là …depuis hier …

Il dit que j’ ai juste à rester le temps q’ il s’ endorme et aprés , plus besoin de moi ..le polisson , il m’ apelle en dormant et je dis  » je suis là  » et il s’ appaise , il ne s’ en souvient pas ..

Moi , en ce moment , j’ ai pas envie de me lever de mon lit , d’ aller dans sa chambre , pour peu que dans le noir je heurte un truc et que cela fasse du bruit , le chat monte , il veut des câlins …

J’ ai pas envie à cette heure de caliner le matou , je veux dormir , j’ en ai besoin…

Et , après il miaule devant la porte , je ne me rendort pas et me léve , les yeux pas en face …

Bref , solution de facilité , je dors dans leur chambre …

Seulement , je les mets déjà au parfum …

Et , j’ emploierais les grand moyens , s’ il le faut …ça va pas durer …

je le sais , je le sens …

Je vais me sentir dans l’ obligation de retrouver ma chambre …mon grand lit que j’ adore …

Je ne sais quand , pas trop de temps …surement …je ne pourrais resister à l’ envie de retrouver ce lit qui est le mien…

Voilà ,  donc  je fais  ce que  je  peux  , plus  où  moins  bien

Seulement  , je fais  ce que  je  peux  et  j’  essaie  du  mieux  que  je  peux  …

Je  vous  Aime , petites  crapules , adorables crapules …je t’ Aime  Maxime  …je t’  Aime  mon  petit  coeur…

Posté par clairelise dans Non classé | 1 Commentaire »

29-11-2007

Suis – je si étrange…?

D’  où me  vient  ce  sentiment …?

Le  senti  , ment  , est- ce vrai  à chaque  fois…?

 D’  où me vient  ce sentiment  que si  ,  demain , je vais  là où  j’  ai  envie  de me rendre  , je  vais  me  sentir  indésirable …voire  pas à  ma  place …

Comme  si   ce lieu , je  n’  étais  pas digne d’  y  être …comme  si  l’  on me  tolèrait , parce qu’ on  ose  pas  me dire   que c’ est un outrage  que de me voir  là…

C’  est  vrai , que je  ne  vais  pas  là- bas pour les mêmes  raisons  essentielles  , et  pourtant  elles devraient  se rejoindre …

Je  me rends ,  si  j’  ai ce  désir là , c’ est  par  Amour …

Alors ,  si  l’  on  procède  comme  en  mathématiques …

Et ,  si  l’ on  sait  que dans  l’  Amour  il  n’  y  a  pas  de crainte …comment  comprendre  cela …?

Mais , ce n’ est  pas de la crainte  que  j’  éprouve…

C’  est  autre  chose , non …?

C’  est , cette  sensation  que l’  on  sait  ce  que  je  porte  en moi ,  et que  cela  est  perçu  comme  contraire  à  la moralité …

Je  suis  un  être  sans   morale …dénué  de moralité …?

Et  , puis  au  fond  ,  cela  m’  est  bien  égal …

Que je  sois  celle  qui  dérange …qu’  est ce  qui  est  dérangé  chez moi …

J’  aime  mieux me  demander ce que j’  ai  à  apprendre  de ces  émotions qui  surgissent  en  moi …ce qu’elles  peuvent  m’  amener à  comprendre  de  moi…de ce qui  me  trouble  au  fond  de mon être

Qu’ est ce donc  qui  est  trouble  en mon  être …

Je  me livre un  combat …encore  et  toujours  …avec  moins  de violence …il  me  semble …

Je fais  que  je  peux  pour  me  dégager  de  ce  qui   s’  est incrusté  en  moi…

Ce  discours  qui  me  disait  que  je n’  étais  pas  désirée  …que  je  suis  arrivée  au  mauvais moment …

Ce  discours  qui  me  disait  , que  au  fond  ,  ma  venue  était  un  bénéfice  et  que  je  serai  un appui  ,  que  je  saurai  être  une  aide  appréciable ,  malgré  tout …

Ce  discours  qui me  disait  que  le  vie  est  trés  dure…que  le  bonheur  n’ est  pas  de  ce monde …

Que  pour  être  heureuse un  peu , si  peu ,  ce ne  serait  certainement pas   auprès d’ un  homme  que  ce  serait possible …

Ce  discours  qui  condamnait les  hommes ,  les  réduisaient  à  des  individus  interesses par  leur  profit  tout  personnel  ,  sans  égard  pour la  femme … 

 Cela , je le  porte  en moi …

Que dois-  j  ‘en faire…?

Que  puis -  je  en faire …?

Je  ne  sais  ,  de  solution , je  n’  en  ai point …

Aimer ,  c’  est cela  que  j’  essaie ,  aussi  mal  que  je  le  fais  …seulement …que faire d’  autre…

Existe- t-il  un  remède  …une  issue  à  mes murs intèrieurs … ?

J’  essaie  de  le  croire et  d’  espèrer…

Et , je  t’  espère  tant  dans  ma  vie …

Claire …

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

28-11-2007

C’ est ce qui me touche au plus profond de mon être …

C’  est  vrai  ,  nombre de fois  , j’  ai requestionné  cet  évènement …

Nombre  de  fois  ,  j’  ai découvert  des réponses  ..un  sens  multiple …

Des  chemins  diversifiés…avec  un  sens  unique  …

Celui  de l’  Amour …le  vrai …celui  qui  est …celui  qui  vit  en  nous …

Parfois  , et cela  est  ainsi …et  ne  se préte  à  aucun  jugement  …

Parfois  , il  est  de l’  amour  une  trace ,une  senteur …une  approche ..et  aussi  peu  qu’  il en  est …cela  est déjà  trés beau…

Dans  ce  chemin  qui  est  le  mien , je t’  ai  rencontré …

J’  ai  voulu  te  fuir  au  début  …

Pas possible  de  me  détourner  de toi  …

Je t’  ai rencontré  …dans  ce  contexte déchirant  pour  moi…

J’  ai vu  en toi  ,celui  qui  saurait  m’  expliquer  qu’  il  reste  de l’  Espoir  malgré  tout  et  que l’  Essentiel  , c’ est  d’  Aimer …

Des  femmes m’ont  entourées ,  elles seules  pouvaient  comprendre  ce déchirement   qui  se  vit   avec  la  mort  d’  un  enfant …

Et  ,  ce  sont  ces  merveilleuses  femmes  qui  font  toujours  partie de ma vie ,  qui  m’  ont  accompagné  au  plus  prés  dans ce chemin  lourd  ,  si  lourd …

Ces  femmes  m’ ont  accompagnés  avec Amour …avec  le  meilleur d’ elles mêmes…sans crainte de se perdre  en  se rapprochant  trop  de moi  ,  de ma  souffrance …ce sont  des femmes …

Des  femmes  qui  étaient là  pour  moi …pleinement  et  véritablement …

Et  , puis  une  fois  que  j’  ai  pu  lâcher  prise  avec  ce maternage bienfaisant ,  je  t’  ai  vu  toi …

Je t’  ai regardé  , comme une femme  regarde  un homme …

Et , ce que j’ ai  vu …je  l’  avais  déjà  apperçu  quelques  mois  auparavant …

Ce  que j’  ai  vu  m’  a  emerveillé…

Et ,  j’  ai découvert  en  moi  une  force  ,  une  plaie  aussi …une  volonté  d’  Amour si  puissante …

Je  suis alleé  vers ce qui me  portait  réellment …je  me  suis d irigée  là  ou  il  me  semblait  que  mon coeur  me demandait  de  me rendre  …de  passer  par  des  chemins  difficiles …

Seulement  ,  ces  chemins  étaient  là  mon  chemin  …mon  chemin d’  Amour  au centre  duquel  tu  te  trouves …

Il  me fallait réaliser et  poser  des actes  en cohérence  avec mes responsabilités , en  cohèrence avec mon être…

Toujours avec  toi  au coeur de mon  chemin …

Ce  chemin , dans  lequel  j’  ai  pris  conscience  de  mes  passions  …des  passions  que  je me  donne  le  droit  de vivre  …

Elles  me  portent  et m’ apportent  tant  que sans  elles je  ne serai  plus rien …

Elles sont  essentielles  à  mes  yeux …

Toi ,Tu  es  le  sens  de  mon essentiel …

Et  ,  c’ est vrai  , je  me  demande , est-  ce que  j’  ai rencontré  quequ’  un de si  merveilleux  pour  ,  avec  Maxime  poser  ce qui  est  essentiel  à  mon  coeur …

Je  ne peux me  résoudre  à  penser  cela …

Même  si  c’ est  grâce  à  toi  que  j’  ai trouvé ma  voix et  ma  voie  ,  que j’  ai  trouvé  la  force  de réaliser  ce qui  était  necessaire  …

Je  ne  peux  entendre  que  tu  étais  uniquement là  pour  cela …

Et  ,  ce qui  vit  en moi  pour toi…cela  , c’ est l’  Amour …cet  Amour  …

Cet  Amour  je  voudrai  le  vivre avec Toi , à  tes  côtés  ..pour  Toi…pour  la  vie …

Et , malgrè  tout   le  passé , je  ne  peux entendre  que  tu  ne partages  rien  de cela …

Et ,  paradoxalement ,  je  ne  sais  vraiment  pas ce qu’ il  en  est …

Je  ne vois  rien  …je  n’  entends  presque rien …

Je  suis  comme  une  enfant  à  qui  l’  on promet  sans cesss le  même  bonheur et  qui  à  force de n’ en entendre que des promesses  et  des  » un jour  peut -  être « ,  a  beaucoup  de mal à  se dire  qu’  il  y  a  des raisons d’  y  croire …

Et , pourtant  , malgré  cela  , la  petite fille  ne  désespère  pas …

La  petite  fille  continue  à  Aimer de  tout  son  petit  coeur …à t  ‘  Aimer  si  fort  …

Tu  es  celui  que  j’  attendais …et  moi  ,  qui  suis- je  pour  toi…?

Claire…

 

 

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

24-11-2007

Le sens de l’ essentiel…

C’ est de la plongée dans ce merveilleux philosophe qu’ est J.J Rousseau que me vient cette phrase …

Ce qui va suivre , je ne sais …ce que je sais , depuis plus de deux heures , avec ma fille , nous avons pris le temp de flaner dans certains magasins , des petits plaisirs , des choses nécessaires , pour améliorer le rangement dans la maison qui en a grand besoin …

 

C’ était un moment trés riche …je crois qu’ elle l’ a savouré autant que moi …à plus , j’ ai du bazarre à ranger , est – ce qu’ on écrit bazard…(parfois je n’ y suis plus du tout à ranger …)

Ce que je vais poser là , est quelque chose d’ essentiel à mes yeux …essentiellement particulier…

Je suis souvent en questionnement quant à bien des sujets …voire en souci pour l’ Humanité  » …

En ce sens , que ces questions me viennent depuis que je me souviens d’ avoir pu poser des souvenirs , en ma mèmoire …

Où j’ en suis quant à ce sujet , je ne sais pas comment en savoir quelque chose…

C’ est ainsi un sujet qui me tiend trés à coeur du fait de nombreux discours …certainement aussi en raison de mon histoire toute personnelle…

Je me sens le désir d’ écrire de manière trés régulière…Ce qui se donne , m’ est donné coule souvent assez spontanément , en fonction de ce que je suis amenée à vivre au quotidien certainement aussi …

Le fondement de tous ces écrits est à mettre en lien avec mon histoire personnelle , ce que j’ essaie d’ être et ce qui advient dans mon quotidien…

Ce qui advient parfois , ce sont des sujets qui se suivent , qui sont reliés et qui trouvent écho entre eux…et à propos desquels , régulièrement je trouve des écrits traitant de la question , des écrits qui résonnent étrangement en mon coeur …

 

Et , ce sens de l’ essentiel , qui me vient , hier comme ça , sans crier gare , qui me demande de m’ asseoir ne serait – ce que quelques secondes pour en commencer l’ entrée en matière …

Ce jour , je le retrouve en tentant de ranger quelques documents , il y aurait à faire en ce domaine là , je suis la championne du bazard dans ce domaine là en ce qui concerne mes papiers perso …

Je redécouvre une revue à laquelle je suis abonnée depuis bientôt 5 ans …Une revue donnant priorité à ce qui tient du biologique , du naturel , des médecines  » parallélles » …des approches globales de la personne …

Approche de l’ être en tout ce qu’ il est …Matière et esprit …

La médecine , souvent le découpe en systémes …en pathologies …en affections …en troubles psychologiques …troubles mentaux …de type  » schyzophrénie  » ( par exemple) …savons nous vraiment ce que recouvre ce terme …pour ma part …je n’ en sais pas grand chose …

Ce que je sais , c’ est que des personnes rencontrent des difficultés …souffrent et sont victimes de regards les dénigrants …de regards de méfiances …comme s’ il n’ étaient pas des étres humains à part entière …

Important de situer les difficultés de personnes en souffrance …savoir quels peuvent en être les origines (?) est- ce si essentiel …surtout essayer de repèrer ce qui dans son compotement ne lui permet pas de mener sa vie comme elle pense vouloir le faire …

Apporter un réconfort à la personne , même avec un traitement médicamenteux , j’ avoue que je suis refractaire aux médicaments ..;seulement , je pense aussi qu’ ils peuvent être un soutien indispensable et en collaboration avec le médecin , la personne peut sans doute trouver un traitement qui va la soutenir efficacement …

Il est certain que lorsque la personne est dans une réalité qui nous est si difficilement accessible , lorsque nous n’ arrivons même plus à avoir un dialogue avec un minimum de compréhension réciproque …

Que faire …certaines molècules sont éfficaces dans ce domaine , il s’ avère aussi que parfois , c’ est difficile de trouver quelques médicaments efficaces….

De nombreuse questions restent en suspend …

Donc …nous sommes corps et esprit et nous découper relève peut – être d’ une démarche d’ apprenti – sorcier au sein de laquelle l’ être humain a peut – être plus à perdre qu’ à gagner …

Et , cet article qui me tombe sous le nez ce matin est dans le droit fil de mes interrogations quant à ce qui est sacré dans la vie …Sacré est la vie et ce qui s ‘ y rattache …

Et , mes doudous ont faim , ça aussi , c’ est sacré , manger ensemble avec Amour …

A plus , ce soir , j’ espère…j’ ai tant besoin d’ écrire encore …

Tant de pensées qui viennent en même temps , des moments de révolte , si profonds , comme par exemple au cours de ma formation,lorsqu a été abordée la question de la prostitution …

Entendre un discours découlant de l’ opinion commune … qui cautionne cette pratique , discours ou n’ apparait pourtant pas de malveillance , et  prononcé par une  personne  pleine  de bon  sens  et  véritablement   chaleureuse … y voir une pratique qui perdure depuis trés longtemps et qui parait avoir une utilité …!!!

L’ on s’ habitue , ces femmes le choisissent , ces hommes en ont besoin …

Quel est le sens de ces propos …???

Je bondis , je sens en moi une révolte qui gronde avec une puissance dévastatrice …

Je ne peux pas comprendre que soit entériné des pratiques qui anihilent l’ être humain …

Que ce soit la femme qui se livre à ce rapport là ..que ce soit l’ homme qui s’ adonne à ces pratiques là…

Je ne peux non plus entendre qu’ils soient juger pour cela …absolument pas …!!!

Quel vide relationnel couvre ces agissements …

Quel absence d’ estime de soi révèle t- elle …

Ceux qui entrent de ce fonctionnement perdent le sens de l’ essentiel …certe …

Seulement , nul n’ est en droit de les juger …ne portons aucun discours dévalorisateur à leur encontre …qui sommes – nous si nous nous le permettons …

Je veux porter sur eux un regard d’ estime , non pas pour ce qu’ils font …cela , j’ esaie de ne pas le voir …

J’ essaie de ne pas le voir pour ne pas me porter juge et non pas pour me voiler la face …

Ce que j’ essaie de voir avant toute chose …c’ est que ce sont des êtres humains …

Ne pas faire de morale …les accueillir , ce qui est interdit par la loi , le leur faire savoir …sans les culpabiliser …le dire ouvertement , franchement ..ne pas avoir peur des mots …et de la réalité de la justice en ce domaine là…

S’ ouvrir à eux , comme à tout être , tout en précisant que cette pratique nous ne la cautionnons pas …

De solution pour apporter du secours à tous ceux qui sont victimes de ces agissements …qu’ avons – nous à leur proposer …

Que savons nous de la réalité de leur quotidien avec leur parcours personnel…

Et que pouvons nous offrir qui leur permettra d’ entrer dans un autre dimension relationnelle et personnelle …

Mon coeur compatit si profondément …imaginer ces femmes , ces hommes qui s’ égarent et ne voient plus de lumière éclairer leur vie …

Être humain avec ces personnes , comme avec tous et toutes , de tout son coeur …

A ma connaissance , c’ est ce que nous pouvons leur offrir de plus positif…

Ce regard que nous portons …quel poids il a …il peut être si lourd …il peut alourdir la souffrance de ceux qui peinent tant dans la vie …

Notre regard peut aussi être une lumière …si lumineuse …un rayon de soleil pour tous et toutes …

Je me sens portée de tant d’ affections vers ces êtres qui sont si solitaires …c’ est une nécessité pour moi de poser des discours de cet ordre là …

C’ est une nécessité pour moi de leur ouvrir mon coeur et de leur tendre la main …même si e peux si peux parfois …

Je ne peux me taire …je ne peux non plus faire de révolution …à quoi bon …inutile sauf si …le peuple le veut …est- ce une solution …je ne sais …

Que tous ceux et celles qui croient en la puissance de l’ AMOUR…que tous ceux qui croient en sa puissance offrent un regard où l’ Amour pour tous et toutes trouve une place …

C’ est bien difficile , je le sais si bien …là où c’ est le plus difficile pour moi , c’ est avec ceux que je chéris le plus au monde …

Je me sens si vite agressée et finit par entrer dans un rapport de force complètement absurde …je le sais , je m’ en rend compte parfois …seulement je ne maîtrise que si peu certaines de mes impulsions …désolée , je ne suis de loin pas parfaîte et ne le serai jamais …j’ y travaille cependant toujours et jamais ne cesserai d’ y oeuvrer …

Avec d’ autres personnes , je me sens plus facilement portée à les a ccueillir plus facilement dans ce qu’ elles sont et me sens si peu agressée par ce qu’ elles peuvent dire …je crois …

Et , je les Aime franchement …je ne peux le dire autrement , je les trouve merveilleuses , ces personnes , se faire si petites pour venir demander de l’ aide …ce n’ est pas simple , cette démarche là …

Qui aime entrer dans une démarche de recherche d’ aide , c’ est reconnaître sa faiblesse …démarches couteuse en terme d’ estime de soi…il me semble …

Et , je ne le sais que trop bien…je ne veux absolument pas qu’ on m’ aide …ni ne suit en mesure de pouvoir l’ accepter …je le sais bien …

Bon , ma choupette veut papoter evec ses copines avant de retourner à ses études toute la semaine …

J’ ai encore un sujet qui va suivre et qui a été à l’ origine de mon élan d’ écriture , je vais y arriver d’ ici peu …il a fallu poser cela d’ abord ……à plus …

Non , en fait il n’ a pas été à l’ origine de cet élan d’ écriture là, dans la mesure où au départ je ne connaissais pas du tout la consistance de ce qui allait suivre …parfois j’ en ai un aperçu ..dans ce cas précis , pas vraiment …

Pourtant ce qui me donne le désir de poursuivre cet élan là , est un sujet qui a une signification toute particulière à mes yeux …

Est – ce un coté obsessionnel de ma personne …?

Je n’ avais pourtant pas anticipé la découverte de cet article …

Ce qui est au coeur de la suite de ce travail d’ écriture , est un sujet que j’ avais déjà abordé lors de l’ écriture de « Maxime « …

C’ est en quelque sorte un sujet trés cher à mon coeur et dans lequel je me perds moi-même peut – être …

Il fait aussi tout particulièrement écho à ce que j’ ai pu être amené à poser dans les précédents écrits …

Ce  » rituel sacré » , j’ emploie ce mot , avec un peu de prudence , sachant que l’ on peut y voir une signification bien précise …qui n’ est de loin pas en accord avec celle que je peux y voir …

Ce qui est certain , c’ est que ce terme là a déjà été employé en Egypte , il y a bien longtemps avec cette même signification … le temps n’ a pas de prise quant à ce qui est essentiel et éternel..je crois …

J’ ai lu ,il y a assez longtemps déjà, des ouvrages traitant du fonctionnement de la  » socièté  » Egyptienne , et j’ avais été ravie et surprise , de la manière dont était valorisé ce qui touchait à la relation intime entre un homme et une femme …

Certe , beaucoup d’ abus ont été pratiqué , et je suis loin d’ avoir une connnaissance bien précise de toute l’ histoire de l’ égypte …

Ce que j’ ai vu , et qui prenait un sens profond au- dela de certains faits …ce que j’ ai découvert , c’ est la beauté , la profondeur qui se dégageait de cette rencontre toute personnelle entre deux adultes , deux êtres emportés par le même désir …

Sacré est ce qui donne la vie , je le crois …

Ce lien d’ Amour , cette rencontre …cette possible rencontre , dans cette dimension là , celle qui touche au plus prés notre matérialité … nous ramène au sens de l’essentiel ,l’ essentiel de ce que nous sommes …des êtres humains …tout simplement …

Ce qui nous touche au plus proche de notre matérialité , paradoxe , est ce qui peut nous élever le plus intensément …nous faire accéder à une rencontre spirituelle la plus parfaite …

Perfection de cette rencontre , aspect sacré de cet échange …de cet échange où le ravissement peut – être tel qu’ il nous propulse dans un univers d’ infini et d’ éternité …

Abandon total dans l’ Amour , sensation  » océanique » …pour lequel notre corps est parfaitement bien conçu à l’ origine …

Rapprochement par exellence du divin en nous …

Et , ce n’ est pas parce que , dans certaines situations , il y a erreur dans l’ élan , il y a confusion et abandon sans profondeur que nous devons être condamnés pour cela …je crois qu’ il a quète de cet échange divin en permance …

Parfois si maladroitement , seulement chacun fait ce qu’ il peut , et si la rencotre est dans une dimension de consentement mutuel , qu’ avons nous besoin d’ y voir du mal …

En cas d’ abus de pouvoir , là et seulement dans cette situation là , il est indispensable de dénoncer ces pratiques …protèger celui , l’ être qui se fait abuser …

Et , la question que j’ ai sur le coeur depuis un certain temps déjà , et qui en raison de mon histoire toute personnelle reste si fondamentale à mes yeux …

Pourquoi …dites moi pourqui …je ne comprends vraiment pas …ni mon coeur , ni ma raison ne peuvent trouver un s emblant de sens à cela …

Dites moi pour quelles raisons contraint – t – on des êtres à renier ce merveilleux échange …

Et , non seulement ce merveilleux est profond échange en devient un acte condamnable …la famille leur devient inacessible …

J’ ai beau avoir retourné ces questions dans tous les sens , je n’ en perçois pas même l’ ombre d’ une signification …

C’ est l’ usage , la coutume …qu’il a t-il comme signification essentiellement profonde et nécessaire pour l’ humanité en ces dogmes …qui je crois sont de la volonté de certains hommes …

Et ,  c’  est  là  que  je  retrouve Montesquieu , j’  Aime  ce  qu’  il  dit …

 » Les  lois humaines  faîtes pour  parler à  l’  esprit  doivent donner  beaucoup  de  préceptes et  points  de  conseils …

La  religion ,  faîte  pour  parler au  coeur ,  doit  donner  beaucoup  de conseils , et peu  de préceptes.

Quand  par  exemple ,elle  donne  des régles  , non pas  pour  le  bien ,  mais  pour  le  meilleur ;non  pas  pour  ce  qui  est  bon , mais  pour  ce  qui  est  parfait , il  est  convenable que ce soient  desconseils  et non pas des lois …

Car  la  perfection ne  regarde  pas l’  universalité  des  hommes  ni  des  choses… »

Et je  vais  poser  encore  ce  qui  suit  ,  écrit par  Montesquieu: » Le  célibat   , fut  un  conseil  de  christianisme … »

Il faut savoir , cela est aussi essentiel …les rites pratiqués ; pour certains qui font office de valeur essentielle dans certains cultes …

Ceux – ci proviennent du culte à l’ oeuvre en des temps trés anciens ,et ce culte était voué au soleil…il était vénèré comme un Dieu…
Que pour des raisons personnelles l’ on ne soit pas en mesure de s’ engager dans une vie de famille …que la solitude nous suive sans que nous le désirions explicitement , personnellement …c’ est ce qui peut se concevoir …je crois …

Que soient posé , imposé un choix de vie ..afin de rendre certains êtres plus « pur » et plus à même de répandre l’ Amour de notre Père …ça me coupe le souffle …

Si eux sont pur de par ce choix de vie , alors nous tous sommes condamnés , à jamais impur …

 

Est -ce en ces termes là que doit être révèlée la parole divine …?

Non , désolée , je ne peux , je n’ arrive pas du tout à trouver une once de signification …

Donner à voir comme valeur fondamentale , que la solitude …l’ absence d’échange privilégié avec une femme et des enfants puisse être un chemin des plus juste pour acceder à l’ Amour de notre Père …ahurissant …

Aimer et être Aimé si profondément est une puissante force d’ Amour et permet de donner à n’ en plus finir de donner , sans se déposséder de l’ essentiel…

L’  essentiel  , à  mon  sens   se  trouve  contenu  dans  le  message d ‘  Amour  du  Christ…

Et  , cela  j’  y  crois  profondément …

Ce  qui  y  apparaît   explicitement …c’ est  l’  Amour  du  prochain .. ».la  douceur  et  la  compassion  pour  les  malheureux  » (  Montesquieu ) 

Aimer une personne , et non pas , dire « je suis au peuple auquel Dieu m’ a confié »…nous  sommes  tous à Dieu  et  à  lui  uniquement …

Cette  dépersonnalistaion  …me fait  penser  à  l’  anonymat  institutionnel  que  l’ on  rencontre,  où  l’  être  n’  est  plus  qu’ un  » élément  «   parmi d’  autre ,  noyé dans  la  masse  …avec  au  final  perte d’ humanité  …
Cette  perte  de  l’  essentiel  qui  insidieusement  se met  en  place  à  notre insu et  qui  devient  force de loi  , et s’ inscrit  dans  la  coutume  et  les  régles imposées …

Ce qui me questionne aussi , c’ est cette volonté de faire croire à l’ humanité , que des êtres sont là en tant qu ‘ intermèdiaires ouvrant l’ accés au divin …sachant enseigner à d’ autres comment accéder au divin …n’ y a t- il pas confusion totale …

Et , pourtant , paradoxe , j’ y crois en quelque sorte …

Seulement pas en ces termes là …

Humilité , qualité par exellence au regard de l’ Amour …

Transmettre l’ Amour sans vouloir s’ attribuer cette fonction , en devenir de manière socialement reconnue le reprèsentant …

Servir simplement , tout au long de sa vie …

Servir d’ exemple de par son attitude humble et respectueuse …

Servir ceux qui peuvent nous demander un peu d’ attention …leur accorder un regard profondément humain …

Voilà ce qui pour moi est au coeur de l’ Amour …

Et qui que ce soit , où que ce soit …a quelque moment que ce soit peut réaliser ces actes d’ Amour …

Alors , il est vrai que le sujet me touche au plus profond de mon être , et je me suis souvent questionnée à ce propos …

N’ y vois-je donc que mon intèrêt tout personnel et égoiste ….?

Pourtant , je trouve tant et tant d’ écrits , et souvent , c’ est lorsque j’ ai tendance à me laisser convaincre que j’ ai tort que je trouve de quoi encore et toujours m’ accorder la possibilité de penser qu’ il n’ y a pas là un enjeux purement pesonnel …

Ce qui est certain ,c’est que chacun fait ce qui lui est possible …fait des choix , en fonction de ce qu’ il pense lui correspondre le mieux et que nul ne peut décider pour un autre …

Et , ce qui est sur …c’est que l’ Amour ne se commande pas …

Il est …il vit en soi pour un étre …ou il n’ est pas …

Seulement , il y a toujours espoir qu’ un jour deux êtres qui se cherchent , arrivent à se trouver ..enfin je crois ..

Je veux garder l’ espoir …

Alors , quant à moi …qui est- il celui que je cherche …et que j’ Aimerai tant trouver …

Viendra- t-il un jour …?

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

23-11-2007

Et , pourtant c’est au coeur de notre Humanité…

Cela me paraissait inimaginable , et pourtant , il n’y a qu’ un pas …

De la procréation assistée , humainement justifiée à la procréation sans le recours naturel à l’ être humain…c’ est pour demain …

Alors , là , je me sens en révolte …éffarée …

Que devient l’ être humain , où va t- t- il puiser ses racines ..?

Et , que devient l’ acte d’ Amour …?

N’ est – il pas au coeur de notre vie …

N’ a t- il pas une place essentielle dans la vie de l’ être humain …?

Il a été diabolisé …bafoué…seulement …savons- nous seulement pourquoi…?

Il continue à être dénigré …dans bien des discours …

Il est  » tabou  » …

Il n’ y a pas à en douter …

Il est question de ce qui est de plus intime entre deux êtres …

Il doit se cacher , assurément …

Il ne se donne pas à voir , indirectement , bien sur que si …

Une femme enceinte …

N’ est – elle pas magnifique , cette femme , avec son ventre arrondi…?

Ces courbes élégantes et harmonieuses …qui dévoilent des moments intimes naturellement, sans honte ni malaise…

Le corps d’ une femme enceinte est si beau …ce ventre qui devient central est l’ avenir de l’ Humanité …ne le savons – nous pas au plus profond de nous – mêmes…

Expérience facile à vivre , moins facile pour d’ autres …cette possibilité qui s’ offre à l’ être , ce don de la vie est sublime …

Même si le temps de la grossesse est plus ou moins bien supporté , le temps de la naissance ,un moment inoubliable …et , je parle en connaissance de cause , ayant accueilli quatre doudous et un Ange …
Il transforme les coeurs …il ouvre à des émotions d’ une profondeur inaccessible par d’ autres voies …

Je en sais , ni ne peux comprendre les raisons qui font que ces moments là échappent à certains , alors qu’ ils le désireraient tant …c’ est douloureux , je ne peux imaginer de ma place de maman de cinq enfants …

Ce  que  je sais  ,  de  mon expèrience  personnelle ,  c’  est  que  malgré  les difficultés …la  fatigue  ,  les  frustrations  et le  peu  de temps  que  ces  bouts d’  Amour  me  laissent  pour  souffler …malgré  cela  , je serai  préte  à recommencer  …par  Amour  …

Alors  ,  si  l’  Amour  est  exclu  de  l’  élaboration  d’  un  être  et  que  celle -  ci  devient  un  geste  technique  et  médical …où  allons – nous …

Quels  fruits  porteront  les arbres  …sur  quel  genre  de  terre …?

Alors  ,  je  ne  veux  ,  ni  ne  peux  entendre  que  l’  on  légitime tout  ce  qui  est  de l’  ordre  du  rejet  du  cycle  naturel  de la vie  …

Qui  peut  oser  se  donner  le droit  de proner  haut  et  fort des  arguments  de  cet  ordre  là …?

C’  est  une  atteinte  à  ce qu’  il y a  de plus sacré  dans  la  vie …

En  révèler  son  aspect  sacré  …c’ est  de cela  qu’ il  est  question  …

Est – ce  un »  rituel  sacré «   …?

 

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

22-11-2007

Encore une parenthèse…

Trop tard , ou trop tôt pour me plonger dans la suite de Rousseau …

Les enfants , vraiment envahissants , parfois , j’ ai beau eu grogner comme une lionne qui a envie qu’ on la lâche , le lilou , pot de colle ,dort à 23h30…génial pour l’ école …et moi je tombe comme une masse , pour me réveiller toute habillée …

 

Alors , voilà , je descend éteindre l’ ordi …j’ aurai souhaité continuer mon commentaire …en reprécisant certains termes , et en développant encore d’ autres notions , peut – être demain …faut être raisonnable , vu l’ heure…

Pour en revenir à ma foi , je reste dans la croyance , je crois qu’ elle est ancrée dans la croyance que le Christ était , est la parole …par Exellence …

Il a dit , » Seul Dieu est Saint …seul Dieu est Père… »

« N’ appelez personne Père , hors lui, sur cette terre  » …

Ca me plait …Je trouve cela trés juste …Véritablement Juste …

Je crois que Notre Père …EST…

Et , moi , en tant que petite Humaine , j’ ai besoin d’ un Père …je suis si petite …

J’ Aime être si petite , et je ne le suis pas encore assez…

Je suis si petite , je peux si peu de choses , je sais si peu …

Et , m’ en remettre à lui avec confiance , m’ aide à m’ ouvrir aux autres …dans tout ce que je fais …

En fait , souvent , je n’ ai rien à faire d’ autre qu’ à essayer d’ écouter du mieux que je peux , même si les propos me semblent ètranges ou encore dérangeant …

Souvent , des mots me viennent , ou ne me viennent pas …parfois il n’ y a rien à dire …juste à être là…vraiment là …simplement de tout son coeur …le vivre ainsi …essayer de le vivre ainsi …

Ma manière encore de vivre ma foi …être là pour ceux qui peinent …naturel est cela chez moi , c’ est ainsi…

Être là pour eux , comme je le peux …et c’ est cela qui m’ aide …

Un peu paradoxal …c’ est en aidant les autre que que je m’ aide moi- même …

c’ est par ce moyen là que j’ avance le mieux ..

Mon accompagnement , je le crois n’ est pas interessé …j’ Aime cela …c’ est ainsi …j’ ai vraiment réalisé que cela m’ était bénéfique , profondément …

Et cela , c’ est magnifique …le découvrir encore plus profondément et le vivre intensément …

Je suis là , en partie , pour les autres ..leur tendre la main , simplement d’ un geste naturel et en ce geste là …c’ est moi que je soutien avec eux …

Un effet de  » boucle  » …Une relation circulaire naturelle ..le cercle de la vie …

Je crois vraiment que le Christ était un être Divin…

Il a eu toute sa vie un coeur ouvert à Son Père …

Une Volonté de faire le Bien …

Une attitude humble …accueillir tous les êtres , dans ce qu ‘ ils sont …Ne rien vouloir imposer , ni chercher à convaincre de quoi que ce soit …

« Répandre la bonne nouvelle  » …

Pour moi , c’ est Être soi – même , du mieux que l’ on peut …dans cette même disposition intèrieur d’ accueil de chaque être et être un exemple d’ humilité et de compassion …

Aimer l’ autre comme l’ on s’ aime , ou du mieux que l’ on peut , de ce que nous sommes …

Des gestes , des attitudes …une attention sincère …qui se veut sincère…

Oui , le Christ est Divin …il a su accueillir la divinité en lui …Et , il Est , unique et merveilleux …

Son message…

Celui au coeur de son existence …comme je le comprends …selon ce qui prend sens à mes yeux …

C’ est Aimer …envers et contre tout …malgré tout …

Pas de barrière à l’ AMOUR…

Pas de Loi à imposer à l’ Amour …l’ Amour Est LOI…

 

Je vous Aime …bonne nuit …soyez raisonnable , je vais me coucher …reposez vous aussi , il est temps …

A plus .

 

 

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

20-11-2007

Ce que je peux entendre chez J.J Rousseau…

Il fait de la raison une condition indispensable à l’ homme , indispensable condition du développement de l’ être moral…

Cet Être moral qui a tout de l’ homme naturel …celui qui a une connaissance innée et naturelle de la justice et de l’injustice …

Cet être qui grandissant , ses facultés se développant peut devenir un être libre …

Libre est celui qui ne se soumet qu’ à sa seule autorité …celle qu’ il a en lui et qui devenant de plus en plus limpide l’ éclaire dans ses choix et ses attitudes …

Cette autorité qui puise sa légitimité en ce lieu de sa conscience , là où l’ homme peut entendre la voix divine du créateur …

Comment devenir un être libre …?

Paradoxe …il me semble que ce philosophe les valorise ..il en révèle le sens essentiel …

C’ est grâce à l’ éducation que l’ enfant pourra devenir un être moral …

Education qui pourtant tient de la dénaturation …

Alors que l’ être moral …donc libre , tient du naturel…

Education …être éduquer signifie , entrer dans une dépendance …être dans une relation de tutorat afin de se laisser enseigner…cela ne relève pas de la liberté apparamment …

De quel type de relation est -il question …?Quelle place est donnée à l’ autorité …?

Sachant que l’ être libre ne se soumet qu’ à sa propre autorité …en quel terme peut – elle se faire entendre …?

Ce que l’ homme naturel entend , c’ est la voix de sa conscience …

Celle qui le guide …dans ses choix , dans ses actes…

Ceux -ci , ainsi éclairés , s ‘ orientent vers le Bien …naturellement …

Et , pour J.j Rousseau cela est une certitude …certitude absolue …il croit , sans y mettre quelque nuance que ce soit …

Ce philosophe croit en la bonté originaire …originelle de l’ être humain …

Celle – ci est pervertie par la vie en sociéte…cette vie en communauté que les dangers rencontrés au sein de la nature a rendu nécessaire …

Nous allons donc approfondir toutes ces questions , en essayant de voir comment cet auteur a mis en relation différents arguments tout à fait pertinents à ses yeux …

 

 

Il nous faut donc en revenir à la raison …

Rousseau la met en relation avec la conscience …de manière trés affirmative …tout en précisant leur indépendance réciproque …

Indépendance naturelle …qui tient de leur nature …ou plus précisément liée à leur origine …

La raison étant une faculté se développant chez l’ homme , comprise en son cerveau…

Relié à de la matèrialité contrairement à la conscience qui, elle, lui vient du créateur …

Elles sont ainsi indépendantes quant à leur origine et ont un fonctionnement qui différe par essence …

Ce qui est fondamentalement différent , c’est leur approche …

 

La raison demande du concret , a besoin de s’ ancrer dans de l’ expèrience ..et donc nécessite l’ usage de la mémoire d’ où elle va puise des experiences anrérieures lui servant de repére…

La raison méne une démarche de reflexion , a besoin de temps pour estimer la pertinence de son raisonnement…

La raison établit des relations entre des évènements , peut anticiper une conséquence à partir d’ évenements précis … ou , au moins faire des hypothéses quant à ce qui advenir…

Elle permet la verbalisation , et donc la communication par le biais du langage de ce qui est de l’ ordre de la pensée …

Le lien avec la conscience apparait ainsi de manière évidente …

La conscience s ‘ impose d’ elle même …sans mots , sans arguments à démontrer…

Elle est immédiate en sa vérité …

La conscience renvoie davantage à ce qui est de l’ ordre de l’ intuition …

Pour J.j Rousseau ,  » les premiers mouvements de la nature sont toujours droits  » …

 

C’ est si bon d’ écrire , et tout ce qui me vient là , vient spontanément , aprés certes quelques lectures de ce merveilleux philosophe , m’ est donné …c’ est un cadeau si savoureux …merci …infiniment …

Je continuerai demain , si je peux ou le jour suivant ..je crois qu’ il est plus raisonnable d’ aller me coucher maintenant , d’ autant plus que j’ ai pas été raisonnable … vraiment pas en ce jour du 20 novembre …zéro  de  conduite  ,  au  sens  littéral  du  terme…

c’est frustrant , en un sens pour moi de ne pas continuer à écrire …seulement , il faut que je me repose , même si parfois j’ estime que c’ est une perte de temps…

Bon , aprés tout ce discours , peu interéssant , je vais au dodo , avec dans mon coeur l’ homme que j’ Aime …et pour le moral , un petit coup de bordeau ..

C’ est quand que tu viens prendre un verre avec moi …et j’ avais oubliè de dire que le bordeau , avec du fromage ça peut être bon…!
Bisous …à plus …
Pour en revenir à ce lien entre raison et conscience …il est évident dans le sens où ce sont aussi les mots qui vont être le support concret de la conscience …

La raison , va , grâce aux facultés de mémorisation et de mise en liens , permettre une manifestation visible de ce qui est juste et bien…

C ‘ est à nouveau un paradoxe qui apparait , dans le sens où la conscience peut saisir immédiatement le juste et le bien …

Seulement , tant que la raison ne permet pas sa transcription de manière visible , l’ être humain est incapable de le discerner …

Etant dans l’ incapacité de le discerner , comment peut – il alors choisir entre le bien et le mal ..

L’ enfant , n’ a pas ce discernement , il vit dans l’ instant présent et n’entrevoit pas les conséquences de ses actes…la maturation de son cerveau etant inachevée , il ne peut établir de tels liens …il lui est difficile d’ anticiper …

De ce fait , il lui est trés difficile de reporter la satisfaction de ses besoins … Il ne voit que cet instant qui se présente , l’ attente est équivalente pour lui a une absence de satisfaction qui génère de l’ anxièté et de la frustration , d’ autant plus que ses besoins sont naturels et légitimes …

Pour ce qui est des désirs qui ne relèvent pas de besoins légitimes J.J Rousseau affirme qu’ il est indispensable de ne pas y répondre , de rester ferme , de ne pas ceder ..;sans cela l’ enfant apprend à se faire servir …de plus il apprend à cultiver en lui des désirs qui ne correspondent pas à ses besoins et c’ est cela qui rend l’ homme dépendant …

Cela le rend dépendant et malheureux …

D’ autant plus malheureux , qu’il va prendre goût à ce pouvoir de se faire servir , de faire exécuter ses volontés personnelles et égoiste par d’ autres …

Et , lorsque ce pouvoir sera mis en défaut , l’ homme se sentira dépossédé de ses droits par d’ autres hommes …il leur attribuera la raison de ses malheurs …alors qu’ il en est tout simplement à l’ origine de par ses désirs reliés à un Amour de soi , certe indispensable , seulement celui – ci est devenu un amour – propre qui a perdu son naturel …où qui est recouvert d’ artifices…

 

Je vais faire une pose , j’ ai besoin de me replonger dans quelques notes , sinon , mon commentaire de texte va devenir un écrit personnalisé …et donc , le prof qui va me corriger va trouver cela hors sujet …bien que cela soit déjà sur la bonne voie tellemnt je me reconnais dans un grand nombre de croyances de J.J Rousseau

A plus …je dois encore rencontrer une personne , ici , et puis ce soir peut – être chez moi , je pourrai à nouveau me plonger avec délice dans l’ écriture ,sans doute pas avant 22h.

Comment vient à l’ être ce goût pour la domination…?

L’ auteur donne deux raisons qui sont liées …

Il y a l’ absence de prise en compte de l’ intèrêt de l’ enfant … et cela de manière socialement reconnu et légitimé à l ‘ époque où il écrit l’ Emile …

De cette absence de prise en compte des intèrêts des enfants, notamment et terme de besoins …l’ enfant est soumis dans l’ éducation qui lui est donné à un esprit de domination qui lui donne ce goût et favorise le développement de ce penchant …

Pour en revenir à l’ absence de prise en compte pour les intèrêts des enfants…j.J rousseau le dit en peu de mots , seulement il l’ ennonce si furtivement que cela en devient trés explicite…

Il affirme sans nuances aucunes  » Il n’ y a point de moralité dans nos actions bien qu’ il y en ait quelques fois dans le sentiment des actions d’ autrui qui ont rapport à nous  »

L’ usage du terme quelque fois rend évident que ce n’ est pas ce qui est au coeur des pratiques éducatives …la moralité , celle qui tient sa légitimité de la conscience , qui comme nous l’ avons vu est la voix divine qui nous amène à faire le bien …

Cette moralité là , fait défaut de manière récurentes dans les pratiques éducatives que constate J.J Rousseau…

 

L’ être est perverti par une éducation inadaptée aux besoins essentiels des enfants …

Il donne l’ exemple du viellard pour appuyer sa conviction que l’ être à l’ origine est sans intention malveillante …

Il compare le vieillard et l’ enfant …

Il constate que le vieillard ne désire que calme et paix autour de lui , et en ce qui le concerne dans sa personne …

L’ enfant , quant à lui ne cesse de vouloir déranger le monde , il est enclin à détruire ce qui se trouve à portée de ses mains …

Il ne s’ agit pas pour J.J Rousseau de mauvaises intention , de vices , comme peuvent le dire d’ autres philosophes , notamment Hobbes qui voit en l’ homme un être  » méchant  » , celle – ci étant provoquée par sa faiblesse …

Cette faiblesse amenerait l’ être à vouloir prouver qu’ il ne l’ est pas force , de ce fait il chercherait à imposer un pouvoir à autrui …

Pour J.J Rousseau , cela ne tiend pas …

L’ enfant détruit en raison de son impatience naturelle , il constate que l’ action qui détruit est plus rapide que celle qui construit » …l’ enfant de par sa vivacité innée a besoin de ce mouvement autour de lui , il est curieux , naturellement et cherche simplement à satisfaire une curiosité qui le pousse à découvrir le monde…

La différence de comportement constaté chez le vieillard et chez l’ enfant , ne fait que prouver davantage que les vices ne sont pas dans le coeur de l’ être humain ..

Ce qui explique la différence de comportement , c’ est le principe vital…

Chez le vieillard , celui – ci commence à diminuer , chez l’ enfant , il est en plein essort …

 » l’ enfant se sent assez de vie pour animer tout ce qui l’ entoure « …

Ce  principe  actif  lui  est donné  par  la nature , il  est  au  coeur  de son  être …

Ce  principe  actif , est  au  début de la  vie  peu   nuisible , ce qui  permet à  l’ enfant de se laisser  aller  à  s ‘ ouvrir  à  ce qu’ il  peut  l’ amener  à  vouloir réaliser  ,  sans que cela  entraine de  graves  conséquences  …

Il s’  agit  en fait d’  un dynamisme  naturel , inhèrent à l’  être humain …Il  tient  de l’ essence de l’  être  humain …

En  effet  ,  ce dernier  a  la  possibilité  , grâce  à  ce  principe  vital , ce dynamisme …c’  est  ce  qui  donne  à  l’ être  la  capacité  de se perfectionner ..potentiel  illimité…

Illimité  en  raison de  son origine ..J.J Rousseau  pense  que  c’ est  le  créateur  qui  met  en l’  être  humain ce  potentiel illimité …

C’  est un  potentiel  qui  a  besoin  d’  un environnement propice pour se  développer  …

L’  auteur  sait précisément  ce qu’ il entend par  environnement  propice…il  donne  une  importance  essentielle  à  l’  éducation  qui  est  donnée  aux  enfants …

L’  enfant  est  en fait  soumis  à  trois  sortes d’ éducation …

Celle  de  la  nature  qui  est  la  maturation  physiologique ,  celle  des  choses et  celle  des hommes  …

Cette dernière est  la seule  sur laquelle  il  est possible d’ agir   …

L’  éducation  se doit  de  donner  des habitudes  saines , c’  est  à  dire  ne  pas  ajouter  de nouveaux  besoins  à ceux  qui  sont  naturels …

L’  éducation  doit  préserver » l’  enfant  des  préjugés , de la nécessité et  de l’  autorité « …

L’  autorité , en  effet  ne  doit  pas  être  au centre de l’  éducation  proposée  aux enfants , du  moins  pas en ce qui  concerne cele donnée  par  les  adultes  aux  enfants  …

 Lorsqu’un enfant  se heurte  à  la  resistance d’ un  objet face  à  sa  volonté  , il doit  en  accepter  la  réalité  …il  comprend  qu ‘il n’y  a aucun  motif de   cultiver  de la rancoeur à  l’  égard  de cet objet  …

Les limites  qui  sont posées  dans  ce cadre là s ‘imposent  d’ elles – mêmes …

Lorsqu’ il s’  agit  de l’ éducation  donnée  par  les  hommes  …l’  autorité  n’ est  pas  à  mettre  en  oeuvre …

L’ enfant ,  physiquement plus faible  ,  se sait  dans  une dépendance  certaine  et   naturelle…

Il  n’  y  a  pas de bénéfices  à  lui  prouver la  superoirité  physique  de l’  adulte  …l’  autorité  ne doit  même  pas  se faire sentir  … »

C’  est en  raison  de sa  faiblesse  qu’ il  lui  est  nécessaire de  demander  assistance  ,  c’ est  de par  la  réalité  des  choses  et  de leurs  attributs  qu’ il se heurte   à  des résistences  en  terme de réalisation  de  ses  intentions …

Ainsi , l’ enfant  apprend à  n’  être  soumis  à  aucune  autorité  et  paradoxalement  comprend  de manière  naturelle  que  des limites  sont  posées  quant  à  ses désirs …

Il n’  y  a  pas l’  introduction  en  sa  raison d’  un sentiment  d’ être  soumis  à  la  volonté  d’  autrui … 

Ainsi  , progressivement ,  l’  enfant est  amené à  intégrer des  expèieinces au cours desquelles  il ne rencontre pas  de  mauvaises    intentions   à  son égard …

Cet  exemple  ,  d’ un adulte qui  l’  éduque dans cette  disposition  d’  esprit   est  un  des  éléments  essentiel  dans  l’  éducation  envisagée  par   J.J rousseau  …

Il  doit  servir  d’  exemple  , le  » gouverneur  »  , doit  être  le  meilleur  exemple pour  l’ enfant …il  doit  faire  preuve d’ une  probité  quasi  sans  faille …

 

Ainsi  éduqué ,  l’  enfant devient  un  être libre , l’  amour  de  soi  guidé  par  la  raison ne  l’  éloigne  pas  del’  homme  naturel  qu’  il est  par  essence  …

L’enfant devient  un  être humain  ,  pleinement  ,  cet  être  humain qui  permet au  citoyen d’  advenir en l’  homme …

L’  être  moral ,  se  développe avec  la  raison qui  grâce  à  la capacité   de mémorisation , va  donner une  assise  concréte  ,  servant  de repère à  l’  être humain …

Il  va  repèrer  le  bien  du  mal …et  la conscience ,  étant aussi  neuve  qu’ au jour  de la  naissance  va  se pencher  naturellement  du  coté  du  bien qui  lui  correspond  par  essence …

La  moralité  présente  en  l’  être  s’  ancre dans un sentiment  naturel qui  ne dérive  pas de la  raison …cette  moralité  distingue  l’  homme  de l’ animal …

Elle  contient un  sentimment  innée  de  compassion , de bienveillance  et  de répugnance à voir souffrir  d’ autres  hommes …

Pour  J.J Rousseau  , il  n’  y  pas de  doute , l’  Homme  est  fondamentalement bon   et bien que l’  éducation , bien  qu’ étant à  l’  origine  un  processus  non  naturel  …

L’  éducation  est  indispensable ,  en  son  absence ,  l’  homme naturel  ne  pourrait  être    préservé  …

Seulement  , il  est  essentiel que cette éducation  réponde  à  des exigences  précises qui aussi  contraignantes puissent -  elles  être ,le sont  en  grande  partie  pour celui  qui  éduque …

Celui  qui  éduque se  doit  d’  être   en  accord  avec sa  conscience ,  se doit  d’  être maître  de ses passions  ..

Celui  qui  éduque  doit  avoir  une  grande tolèrance pour  les emportements des enfants  et  les interdictions  posées  doivent être  rares ,  fermes , voire irréversible  et  complètement  lègitimée  par  une  utilité  bien  précisée …

Eduquer  est  un  art , il  est  l’ art  le  plus  difficile ,  et  il  y a peu  de  chances de réussir  …toutefois  ,  cela  ne  nous  préserve  pas  de tenter  de  faire  du  mieux que nous  pouvons …il  est  toujours  possible  de s’  amèliorer …

 

Bon , je  crois  que  j’ ai  dit l’  essentiel  de ce qui  me tenait à coeur  …

Seulement , il y  aurait  encore  tant  à  affiner  ,  repréciser ,  réorganiser  …

Enfin ,mettre  un  peu  d’ ordre  dans    toutes  ces pensées  pour  mieux  mettre  en lumière  le  magnifique  discours  de  J.J Rousseau …

J’  ai  pas  plus de  temps ,  si je  veux  commencer un  autre  sujet , j’  ai  déjà  prés d’ un mois de retard  …

Si j’  avance pas ,  je  n’  arriverai pas  à réaliser  tous  les devoirs …est-  ce fondamental …oui  et  non …je veux  les faire  tous  et  cela  me  sera  bénèfique , j’  en  suis  sure , même  si  j’  aurai  aussi  à  gagner à  prendre  tout  le temps  qui est  nécessaire pour affiner  mes écrits  comme  je  pense  que cela  se devrait  en vue  de ce  concours …

Seulement , c’  est  ma  manière d’  avancer  et  je continuerai  ainsi  , sauf  contre temps  …

 

 

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

19-11-2007

Je ne sais quelles en sont les raisons …

Perplexe , je  reste  perplexe…

Cette  mise  à l’ écart  si  massive ,  avec  tant  d’  énergie …

Je  ne  le  voyais  pas  ainsi , non  absolument  pas…

Je  le  vois certe dérangeant ,par  moments  il  est vrai , en ce sens qu’ il me renvoie  des interrogations que  je préfèrais  ne  pas  voir  émerger…

Pourtant , je le trouve  pertinent …agaçant , mais  si  pertinent …

Et  , même  dur  par  moments  ,je  ne suis  pas toujours d’  accord  avec  lui …seulement  , ce  qu’ il  me  renvoie  , je  le  laisse  me traverser  …enfin , j’  essaie …du  mieux  que  je sais  ,  de ce que je  pense  comprendre  et  même  au -  dela  des mots  qui  me  parlent …

Et , j’  entends  à  son sujet  des  discours qui  me  coupent  le  souffle …

Des  mots  durs  …un  «   diagnostic » …cela  ,  au  fond  me  fait  rire  ,  me  peine  et  me fait  rire  en même  temps …

Il  est  étiqueté  d’  intolèrance …comment  cela  est-  il  possible …

Il  pose des  questions  ..;exprime  son  souhait  d’ être  disponible  et  de se mettre  au  service de ceux  qui  pourraient  le  souhaiter  … et  il  est  dénigré…ouf …ça  me  glaçe  et  m’  interroge  profondément  …

Pourquoi  le  juger  ainsi …?

 

Qui  est  juge  …qui  a  le  droit  de  juger ..sur  quels  critères  le  juge t- on …en  fonction  de  quels faits  précis se  permet  – t-on  de  poser  de tels  propos  …?

 

Je  comprends  …et  ne  comprends tout  de même  pas  …

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

18-11-2007

Cet Ange en nous …

J’  ai  le  bonheur ,  en  ce moment , de  me plonger  dans  l’  Emile  de  J.J  Rousseau…

Je  tente de voir  et   d’  entrevoir  ce  que  cet homme  a  pu  vouloir  transmettre ,  ce  que  je  sais  déjà  , c’  est que  son message  tient  du  magnifique …

Magnifique  est  cette  confiance en  la Bonté  originelle  de  l’  Être  Humain …

Magnifique  est le respect pour l’  enfant …

Profond  sont  ses  propos , à  une  époque  où  l’  intèrêt  pour l’ enfant  reste  précaire  et  secondaire …

Il a  voulu en  montrer  l’  Essentiel ,  il  avait  compris  que  l’  on  passait  à  coté  de  l’  essentiel  ,  de  ce qui  est  vital  pour  les  enfants …

Il  a  su  que  l’  Essence  même  de  l’  Être  en  était  menacée… 

Je  serais  tentée  de  dire  qu ‘il  me  semble  avoir  compris  que  nous  naissons  » Ange » …

Petit  lapsus , enfin  presque ça, au cours  de l’  écriture  et  j’  en viens  à  cette  idée …

J’  écris  «   naissange « …je  trouve  cela  plutôt mignon…non…?

Alors  ,  sommes  nous  des  anges  déchus …?

En  quoi  consisterait – elle …?

Notre venue   sur  terre  fait -elle  de nous  ces  anges  déchus …?

Ange  déchu, j’ ai la  nostalgie  de ce monde  dont  je  viens …de ce monde  dont  je  suis  issue…

Y – a – t- il  une  issue  sur  la   terre …pour  nous …pour la  terre …?

Une  issue  pour s’  élever …élever  notre  coeur …et rester  sur terre tout  de  même…un  certain temps …

Une  issue  , non  seulement  pour  s’  élever  …une  issue  pour  se  relever  et faire  de  la terre  une  terre  saine …

Terre  saine  …terre  sainte  qui  nous  offre  ses fruits …qui s’  offre  à  nous sans rien demander en  retour…

Elle  ne  nous  demande rien …rien de plus  que  ce qui  est  naturel …lui  permettre  de continuer à nous  donner ses fruits …

Et  ,  nous  que  lui  offrons nous …?

Si  peu  d’  égard par  moments …et  pourtant ,  elle  le  mériterait tant … elle  en  a  tant  besoin …c’  est  ainsi …

La terre  sainte  est  celle  que  nous  vénèrons …lui  rendre  grâce  ,  avec  un  profond respect  pour  ce  qu’  elle  nous  donne  …pour  ce don  d ’  elle - même …pour  ce don  naturel …qui  est  de  son Essence …

C’  est  avec  ce respect  dans nos coeurs …un  respect  qui se traduit  en  actes que  nous  sommes des  Êtres  Humains  à  part  entière…

C’  est  ainsi ,  dans  cette disposition  d’ esprit ,  avec  cette  attitude intèrieure  qui  se  voit  de l’  extèrieur…

C’  est  sous  cette  forme  là  que nous  en  devenons  à  rester  des  Anges  dans  nos coeurs…

L’  Humanité  qui  vit  pleinement  dans  nos  coeurs  fait  de nous  des  Anges  sur  terre…

Ce  coeur  d’  Ange  qui  sait  Aimer …qui  séme  l’  Amour  partout  ,  en  tous  lieux  sur  la  terre  sainte …

Offrons  cela  à  nos  enfants …à  ces  enfants  que  nous  Aimons  avec tout notre  coeur … et  à  tous  ceux  que  nous  Aimons  du  plus  profond  de  notre coeur …

Je t’  Aime  Maxime  …je  t’  Aime  ainsi …

 

 

 

 

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

La Cuisine de Fabienne |
Adresses utiles et animations |
Restauration Vespa Primavera |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les ribotons
| LEGIO BURGUNDIAE sources
| mbokfrancois