Archives pour octobre 2007

31-10-2007

De l’ écholalie de nos pensées …

C’  est étrange ,  et  c’  est  bon en même temps …

Pas besoin finalement  de  comprendre tout…

D’ avoir réponse  concréte et  bien  matérialisée devant les  yeux …

Je sais  qu’  au  dela  de ce qu’ il  peut  en être ,  j’  Aime …je  le  veux ..encore  et encore …

Et  ,ce monde là  est mien …

Nul ne  peut  décider ce  qui  y  vit …ce  qui y  doit  prendre  place  …

Ce  qui  doit  y  demeurer…

Dans  mon  monde  ,  ne  demeure  que de l’  Amour …

Il recouvre ce  qui  ne  tient  pas …ce  qui  est  éphèmère…Il  l’  apaise…lentement

Il  recouvre  la  passion  de  sa douceur …

Elle  se  laisse  tranquillement abordée  , avec  ses sursauts imprévus  mais  nécessaires de par sa nature…comme  un animal  sauvage …

Un  animal  sauvage  qui  craint ce qu’  il ne  connaît pas …qu’  il  désire tant  connaître ….pourtant ..parfois  même  sans  le savoir  vraiment …

La  passion  est  en moi cette  fougue naturelle  qui  me pousse en avant …cette  aveuglement qui  me fait  m’  engager  malgré  les difficultés  dont  j’  ai  quelques idées …

La passion me  porte vers  des lieux  qui  me  correspondent …elle  m’ extrait  de moi …pour me  permettre de mieux  me  retrouver …

La  passion est  aussi  cette  lumière  qui  me  permet d’  être  en accord  avec  ce que  je suis en  mon être  , qui  me  permet d’  accepter  le prix  qu’ il  m’ en coutera  pour  ma  passion…

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

30-10-2007

Ils préfèrent l’ Amour …

« Si vous saviez comme ils se fouttent des injures , ils préfèrent l’ Amour , surtout le Vrai… »

Je ne sais plus qui a chanté , qui a écrit ces paroles …elles résonnent magnifiquement dans mon coeur …

Et je me mets à imaginer des instants si désirés par mon coeur…

Sentir ses bras , autour de mon corps , ses bras qui me serrent tout contre lui …si fort , et si tendrement en même temps …

De tels instants , sont des instants privilégiés où l’ Amour prend corps…

Où sentir le corps de celui qui est Aimé tout contre le sien est si naturel , si légitime …

Une étreinte , passionnée…une douce étreinte , un corps à corps tendre et débordant d’ affection ,c’ est si bon …

Je le sais , je sais comme il est bon de pouvoir vivre de tels instants …

Des  instants d’ Amour ,  lorsque  tout  l’  être  vibre  d’  Amour au  contact de l’  être Aimé…

Être Aimée  et  pouvoir  transmettre  cet Amour …

Le  transmettre comme il  est  bon  de  le faire…S’  Aimer comme  il  est juste  de s’ Aimer, s’  Aimer  selon  notre coeur … 

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

30-10-2007

De l’ écholalie chez le tout petit …

Ce mot me plait profondément …

Je sais en partie à ce qu’ il peut faire écho…

Avant de laisser venir d’ autres pensées , je me sens le désir de manifester mon attrait pour ce terme …

Ce mot détient en lui une musicalité douce à mon sens …il résonne un peu comme une délicate mélodie , à peine perceptible …et pourtant , il renvoie à une présence si dense …

Il m’ emène dans un univers d’ une autre dimension , comme s’ il portait en lui un monde bien réel , qui reste toutefois à peine perceptible dans ce monde visible …

L’ écho…fait écho à une réalité qui s’ est manifestée …à une  réalité bien concréte …

Le son reproduit par l’ écho , est entendu …est reconnu dans sa réalité …

Le son entre en résonnance avec la nature …elle l’ accueille …elle le déploie …elle l’ amplifie …elle le transforme …elle en dévoile un potentiel latent …

La nature lui offre un espace de liberté illimité…limité par la portée du son …

L’ écho qui se manifeste entre en résonnance avec mon être , il y fait naître une vibration significative qui se répand au dela des mots …( à suivre)

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

29-10-2007

Tu sais , je suis heureuse …même si …

Je  me  réveille  le matin  , et  je trouve  que la  vie  est  belle …

Je  me  réveille  avec  le  bonheur d’ envisager ma  journée  avec enthousiasme …

Je  vais  être  là  pour mes  petits bouts …

Nous allons prendre  un  petit  » jédeuner , »  comme  dit   « Gusgus «   dans  Cendrillon ,  la  petit  souris  qui  a  un  cheveux  sur  la langue …

Nous  devons  faire  des  démarches  administratives  ,  puis  au  galop ,  je vais faire à manger …quelque  chose  qu’  ils apprécient …changer  un  peu de la soupe  de légumes habituelles  , qu’ ils détestent ,  mais  il  faut  …c’  est comme  ça  …

Pendant  ,  les  vacances  , nous allons  un  peu changer  de  menus …

Je suis heureuse ,  de vivre  chaque instant  comme  il se présente  , parfois  je  grogne  avec  les  enfants …un peu comme  une lionne  qui  aspirerait  à  un peu  de tranquilité  …

Seulement , c’  est  ainsi , j’  ai choisi  de faire  des enfants  , presque toute seule  , pourrais – je dire ..je savais  au  fond  de moi que  quelque  chose ne collait  pas …

Seulement  , je  l’ ai  occulté  ,  je  n’  ai  pas  chercher à  vraiment y voir  clair…

Et  ,  mes  enfants  ,sont là  maitenant ,  je ne les donnerais  plus  ,  j’  ai déjà  du  en  «   donner «   un  …cela  est  trop  difficile…

Alors  ,je  me  dois  d’ assumer  en donnant  le meilleur  de moi – même  ,  et cela  je  le peux  , je  le sais …

Et  , lorsque  la  situation  est  si  difficile ,  que  je  pourrai facilement  craquer  dans  des attitudes  que  je  n’ Aime pas  …si  je le fais  …pas besoin de culpabiliser , faut  ramasser  les  morceaux  et  assumer ..

Si , je trouve la  force de choisir  ce qu’  il  est  nécessaire de faire , là  il  y  des satisfactions  qui sont  bien  au -  dela  des efforts  à  réaliser pour  choisir  cette voie  …

Alors ,  je  vais continuer  du  mieux  que  je  peux  à vivre  dans cette  disposition  intèrieure …essayer  de la  mettre  en oeuvre systématiquement…mécanisme  réflexe ,  qui  doit  tenir de l’  ‘innée  «   …

Qui  détient  tant  d’  Humanité …

Et  , je continuerai  à  être  heureuse…même   en l’  absence de ce dont  j’ espère  …

Même  en l’  absence  ,  et avec la réalité  de l’ impossibilité  à  être  un jour  Aimée  de celui  que  j’  Aime …

Irais- je lui dire  tout  de même  ce que mon coeur  porte pour  lui …

Je  suis  partagée  …

Cela  semble  si  peu l’  interesser…il  est  si  occupé  …

Il  a  tant  de charges  qui lui  incombes  …pourquoi irais-je  encore le déranger …

Et  , parfois  ,  je me dis  ,  qu’ au moins  j’ aurai  été  vraiment  au  bout  de  ce que  je  traverse  et  que cela  pourra  peut- être m’  aider à  cheminer …

Alors  ,  si  une fois  en une  année , il  m’  offrait  un  peu  de temps  …

Un peu  de temps  pour  m’  écouter  ,  écouter  mon coeur  …pas  besoin  de  dire  grand  chose  …

Je  saurai lui  dire que je  ne désire  que  son  bonheur ,  que  si  je  peux  être là  ,  pour  quoi  que ce soit  ,  il peut  faire  appel  à  moi  …je  ne lui demanderai  rien…ce serait  suffisant que  je  sois  là  à  un moment  pour  lui …

Et  ,  si pour  son bohneur  , je dois m’ effacer  complètement , alors  je  le ferai  …simplement …c’ est sa  demande , s’ il a besoin de cela  , c’ est cela qui  est essentiel …

Et  ,  envers  et contre  tout  ,  je  le sais  ,  mon  coeur  continuerait  à espèrer ,sans  attendre  …en  restant  en silence et  dans l’  absence  , sans vouloir  m’  imposer ..

Mon coeur  ,  je ne  le  commande pas …ce qui  y  vit  , non plus  …

Espérer  envers  et  contre  tout  qu’ un jour  il  saurait  m’  Aimer ,  même  si je n’ y crois  pas …

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

29-10-2007

Serais- je enfin libre…?

Quand  est-il possible  de croire qu’ enfin  l’ on est libre…

Libre  de  toute dépendance qui nous  entraine  à  des attitudes  peu  constructive…

Pour constuire quoi ..en fait  ?

Constuire  sa vie  …et  non pas la  réduire …la réduire  à  n’  être que soumise  à  des  attentes  …des  attentes  qui ne  verront  jamais  le  jour …

Je n’ attendrais  donc plus  rien …

Je  crois que je  ne suis  pas encore bien  arrivée  à ce moment  là …et pourtant  , je ne  me sens  plus  dépendante  de ces  instants  là..

Plus  dépendante  , sans  pour autant  ne  plus  les  espèrer…

Alors  ,  faut-il  ne  plus  espèrer  pour  être réellement  libre…?

Ce  que  j’ espère  voir  venir  un  jour  …

C’est  si simple  et si  inaccessible en même  temps …

Pourquoi  ,  encore  et toujours  espèrer  être  Aimée enfin  pour  ce que  je  suis …?

Je suis  une  femme …avec  des défauts  et quelques  qualités …rien de  bien  particulier …

Un  chemin  bien  à moi …un  chemin  que  je  trace  en  fonction  de  ce  qui me  parait  être  juste …

Un chemin  que  je  veux garder  ouvert ,  avec  des  faux  pas certains …des faux  pas dont  j’  ai  souvent  bien  conscience …seulement  , c’ est  si  difficile  de  choisir  en permance ce qui  est  le  plus  juste  et  adapté  même  quand  je sais  ce qu’  il y a  lieu  de faire …

Je  réussi  cependant  à  m’  y soumettre  ,  et  là , cette  soumission  fait  de  moi  un  être  libre  dans  la mesure  où  ceux  qui me cotoient  y trouve  une  satisfaction  dont  je  retire  aussi  une    satisfaction … 

Répondre  de  manière  adaptée aux besoins des enfants …

C’  est  indispensable …c’  est couteux  en  terme  de  maîtrise  de soi…  couteux  seulement au  final  cela  porte ses fruits …et  c’  est cela qui  compte …

Ce  qui compte  , c’  est   remplir  leur  coeur  de cette  manière d’  être  qui  leur fait  entrevoir que  malgré  les difficultés  à vivre  ensemble  …malgré  cela  des  attitudes  saines  et  posées  permettent  de  trouver un apaisement …

Permettent  de mettre  en place  un  calme …permettent  de rendre  la situation  sereine et d’ eviter  un débordement  aliènant et  engendrant des conséquences   néfastes  quant à leur  être …quant  à  leur  manière  de se poser  en ce monde …

Et ,  qu’  en est  – il  de  ce  que je  peux encore désirer…?

C’  est si  simple …et compliqué ,  je ne  peux  me  le cacher …je  désire  être  Aimée …

Être Aimée  d’  un  homme …

Je  désire  un  homme dans  ma  vie …

Un  homme   qui  aurait   le désir  de me  prendre  dans  ses bras …

Un  homme  pour qui  je serais   unique …qui  aurait  en  souci  de savoir  comment  je vais  …en  souci  de  se  préoccuper  de  savoir  ce qu’  il peut   faire  pour  contribuer  en  partie  à  mon  bonheur …

Un homme qui n’  aurait  sans  doute  pas  grand chose à faire  pour  contribuer à  mon  bonheur …rien  à  faire  en quelque  sorte  …être  lui  -même  ,  sans plus …

Être  là ,  être  là  ,  pleinement  présent  les  temps  où  il  aurait  du  temps pour  moi …

Les  temps  où il aurait  le temps  d’  être  là  avec  moi …

Vivre  des moments  de tendresse que son coeur  lui  demanderait..;vivre  des moments  de passion que tout  son  être  lui demanderait …vivre  des moments  riches  de nos échanges…de rire  et de dialogue …de  complicité…de  malentendus  à  clarifier …des  moments intenses où    nos  différences   nous  grandiraient  …

Des  moments  où  l’  Amour  nous  emporteraient   corps  et  âmes en  des  lieux  divins de  plaisir  et d’  Amour  partagés …

C’  est bien  de  ces  échanges  là  dont  ,  je dois  le dire  ,  je  me  languis …

J’  espère  ,  encore  et sans  trop  y  croire …j’  espère  qu’  un  jour  , ce jour  viendra …

Sans  trop  y  croire en fait …sans  même  oser  y  croire …je crois  même  que dans tout  ce que je  peux projeter , je  ne  me vois  pas  du  tout  vivre  cela …

Cela  fait  partie  d’ un  monde  inaccessible  à  mes  yeux …inaccessibilité  de  cette relation  avec  un  homme pour  lequel  mon coeur  chavire …

Un  homme  à  qui  mon coeur  est prét  à  dire  oui à  tout…

Je  suis  une  femme  qui  Aimerait  savoir  aimer …et  je  ne  suis  qu’  une  femme  Amoureuse ,  un  petit  peu  trop  rêveuse …  vraiment  trop  rêveuse …

 

 

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

28-10-2007

La vie intèrieure et ses délices…

Je  suis  seule ,  depuis  bientôt  deux  heures ,  je  suis seule …

Les  enfants ,  avec d’  autres  qui  les  Aiment …mon amie ,  rentrée chez  elle…

Elle  avait  aussi  besoin  d ‘être seule…

Être  seule  aprés que nous  ayons  échangé ce qui  occupe  un  peu  notre  esprit  en ce moment …

Chacune  ,  nous avons déposée  ,  mis  en  mot  notre  vécu ,  nos  questions  et nos  incapacités …voire  nos  espoirs …

Chacune  ,  nous  n’  avions  de réponses à apporter à  l’  autre  …de solution…

Nous  nous  sommes  offerts mutuellement  notre  écoute …écoute  attentive …écoute  respectueuse …écoute  active  …dégagée  de  volonté  de jugement …

Je  t’ Aime  Lysiane …tu  es  une femme remarquable …d’ une douceur  et  d’une  prudence inégalable  à  mes  yeux …tu  es  merveilleuse …

Puis  , elle  est  partie  …c’  est  ce  que  je  souhaitais …elle  aussi…

 

Et , je  me  suis  retrouvée  seule  dans cette maison …cela  ne  m’  arrive  presque  jamais..;

Et , c’  est  si  bon pour  moi  d’  être  seule …c’ est  un cadeau inestimable …

 Je suis  fatiguée …normal , je  ne  me  ménage  pas  en ce moment  ,  et  ,  même  en dehors de cela , la  vie  me  bouscule et  je  n’  ai  guère  le  temps  de me reposer  comme il  serait  nécessaire …avec  les  choix  que  j’  ai  fait ,  il  est difficile  que  je  ne  sois  pas  bousculée  par la  vie…   

Je  fais  quoi …je  le  sais  bien …je  vais  me mettre sous  la  couette …

Délice ,  m’  allonger toute  habillée et fermer les  yeux …laisser  mes  paupières  lourdes  de ce rythme enfin  se fermer …savourer  la  chaleur  et  la  douceur  du  lit …et  le  calme …paisible  bonheur  inestimable …ce  que  je  suis  bien…

Et  ,  je  m’  endors ,  combien de  temps  …pas  si  longtemps …suffisamment  pour à  nouveau  avoir  envie  d’ être  debout …

J’  ai  faim , normal  …petit  déjeuner  très  léger …plus  rien depuis  …pas  de sensation  de  faim …c’  est  génial  ça  …je  n’  ai  presque  jamais  faim…

Parfois  , j’  ai  des  accés  de  «   boulimie  «   assez  peu , alors  ces  quelques rares  jours  je  mange  ce qui me  tombe  sous  la main ..;et  là  ,  ça  donne ..;genre , une tablette de chocolat  bio  de  préférence  et  noir  …un demi  litre  de glace ..;des  gâteaux  ,  avec  du salé  aussi  , parce  que sans salé  ,  je ne  suis  pas  rassasiée …même  si  ce  n’  est  que  du  pain bio  ,  bien sûr …

Mais  ,  en régle  générale  ,  je  n’ai que  peu  d’  appetit , c’  est  un  cadeau  de ne  pas être   dépendante  de  l’  alimentation et des  envies  de  manger …bien  que  je  connaisse  cela et  que  je  sais  combien  il  peut  être  difficile  de resister à  la  tentation  de  se  laisser  aller  à  manger  régulièrement  sans  faim…

J’  ai  connu  cela  , lorsque  j’  étais  enceinte …envie  de manger sans  arrêt …plus  envie  de faire  attention  à  mon  corps  et  à  ses formes  …peu  importe  …le  plus important  , c’ est  la  santé  du  bébé et  tant  que  lui  va  bien  et  que  je  ne rencontre  pas  de contre indication  en raison de mon  poids  …je  continue  à  manger …

Et  ,  puis  un  jour  , je  suis  mal ..je  ne  suis  plus  enceinte …je  suis  mal non  pas  au  point  que  je  n’  arrive  plus  à  manger …non  pas au  point  que  j’  ai  tant  de poids  que  je  ne  me  supporte  plus  …j’  ai  un  poids  légerement  au  dessus  de ce qui  est dans  la norme …2 à  3  kilos  de plus ,  c’  est  tout ..je  suis   assez  «   bien  foutue  «   comme  disent  certains …

Non , ni  mon poids  ,  ni  des  problèmes de santé  liés  à  mon  poids  ne  sont  un  problème  pour  moi  …

Je  suis  mal  au  point  que  je  décide  de ne  plus   m’  alimenter  pour  manifester  mon  mal  être  …

Et  , j’  avoue  que  je dois  me faire  violence …les  quelques  premières  semaines  , j’  ai   faim  ,  surtout  le  soir  …je  meure d’ envie  de manger  plus  que  ma  petite assiette   de  soupe …seulement ,  je  suis  têtue et  bornée  et  surtout  …je  suis déterminée  …

Personne  ne  veut  entendre mon  mal  -être , je  ne  parle  pas  de  mes  enfants  , non  ils  sont  complètement  en dehors  de cela …

Non , j ‘  ai  besoin  que  ceux qui  me  cotoient  comprennent  que  je  vais  trés  mal …

Que  , même  si  je  reste debout   ,  ne  passe  pas  ma  journée  à  me  plaindre  , ce qui  ne  m’  apporte  rien ,  je  vais  si  mal …j’  ai  si  mal  dans  mon  coeur …

Et  ,  comme  je  donne  le  change  ,  personne  ne  veut  le  voir …Et  ceux  qui  devraient  être  là  pour  l’  entendre  , le  sont  encore  moins …

Je  ne  leur  demande pas de miracle …je  ne  leur demande pas  de m’  enlever ma  peine …ma  douleur …elle est  mienne …je  la  garde …je dirai  même  que  je  la  veux  …

Je  veux  la  traverser  et accepter  qu’  elle  soit  ma  compagne  pour  comprendre  ce qu’ il y  a lieu  de comprendre  à  mon  sujet ..;Je sais  qu’  elle  n’  est  pas mon ennemie  …bien  au  contraire  , elle  veut m’  ouvrir  des  portes  que  je  me ferme à  mon  insu  involontairement..;

Donc  ,  ceux  qui devraient  comprendre  cela me parlent  de médicaments …bouh…j’  en veux  pas ..;c’  est  ça  la  thèrapie …du  chimique  uniquement …uniquement  , j’  y  crois  pas …insuffisant ..peut- être  nécessaire  parfois  ,  mais  insuffisant à  lui  tout  seul …

Quoi  qu’ il  en soit  ,  je  n’  en veux  absoluement pas ..j’  en  ai  pris  à  l’  hôpital  , la nuit  qu’  il  a  fallu  passer avec  le corps  mort  de mon  bébé d’  Amour  encore  tout  contre  mon  coeur ..;et  cela  me terrifiait ..;peur  horrible  ,  sensation  de  mort  imminente …angoisse qui  atteignaient  des  paroxysmes  jamais  connu  de moi…

A  part  dans cette  situation , je  n’  ai  jamais  souhaité  prendre des  médicaments …

Alors  pour  faire  entendre  et comprendre mon  mal  être ,  j’ ai décidé  de me  laisser   dépérir …pas complètement …maigrir  suffisament  pour  que  ceux qui avaient  le  pouvoir  de me donner  un  peu  de  temps  pour  me  reconstruire le  comprenne …

Il  fallait  qu’ ils  comprennent  que  je pouvais  éventuellement  aller jusqu’  à  me  laisser  mourir  de faim  en  raison  de  ma  douleur  et  de mon besoin  d’  avoir  du  temps  poue  me reconstuire …

Temps  dont  je savais  ce que  je  voulais  en faire …non  pas rester dans  l’  inaction  ..;dans  l’ inactivité  totale…absolument  pas …

Temps  au  cours  du  quel  je  voulais  prendre  le  temps  de me  plonger dans  des  lectures ,  des  activités  de reflexion  centrées  autour  de  sujets  qui  me  passionnaient …

Me  donner  le  temps  de  me  consacrer  à  une  passion  qui  me  redonnait   goût  à  la  vie …une  passion  qui  s’  accomodait  bien  de  ma  douleur …

Une  passion  qui  me  sortait  de  moi  , non  pas  pour  fuir  la  douleur , pour  lui  laisser toute  la  place  de faire  son  oeuvre …

Une  passion  qui  me  permettait  d’  être  vivante  avec  la douleur  et  de  la  porter  …

Une  passion  qui  me rendait  heureuse  même  avec la  douleur  que  je portais…

Et ,  ainsi , j’  ai  donc  décidé  de  cesser  de m’  alimenter ,  enfin  de  me  nourrir juste  ce  qu’  il  faut …et  au  final …j’  en  ai   récolté  un  bénéfice qui  au  départ  n’  avait  pas d’ importance pour moi …

Je  me  plais  bien  mieux  physiquement  qu’  auparavant …

Ca  peut  paraître   puéril ,  secondaire ..;et  ça l’  est  sans  doute  si l’ apparence  est  tout  ce qui  compte ,  seulement…la  vie  intèrieure  est  si  importante  pour  moi  que  d’  être  heureuse  de  me  retrouver  telle  que  je  suis  ,  je  me  permets  de  le  savourer …

Et  , c’  est vrai  ,  que  lorsque  je  vais  assez  mal , c’  est  avec  ma  vie  intèrieure  ,  un  aspect  qui  me  soutien et  qui  m’  apporte  un  peu  de réconfort …

En  fait  ,  je  dirai   ,  sans  vouloir  être  prètentieuse  et  tanpis  si  on  peut  le  penser  ,  à  chacun de s’ arranger  avec ce qu’ il  peut  juger  à  propos d’ autrui …

Donc  ,  je dirai  tout  simplement  que  je  suis  bien  dans  ma  peau …

Si  bien  ,  toute  seule  aussi  maintenant…voilà  prés d’  une  heure  que  j’  écris  …

Et  ,  écrire  est  un  peu  comme  une  prière  pour moi …

Lorsque  j’  écris  ,  c’  est  un  peu  comme  si  je  Te  parlais Père …

C’  est  là  que  j’ arrive  le  mieux  à  mettre  en  mot  ce qui  m’  habite  ,  ce  dont  tu  connais  tout …tout  de moi  est  transparent  pour  TOI, Père…

Et  ,  ce  qui  est  fondamantal , c’  est  que  cela  devienne  aussi  quelque  peu  accessible  à  ma  conscience …

Une  prière où  je  me  cherche ,  où  je  te  cherche …une  prière  qui  se  veut  aussi  soucieuse  de  tout  un chacun …avec  cette volonté  d ‘  être  utile   à  Ton  Oeuvre …

C’est  là  , je  crois  ce  qui  importe  le plus  à  mon coeur …même  si  parfois  je  me  trompe …j’  essaie  ,  du  mieux que  je  peux  ,  parfois  sans doute  moins  bien  …seulement  ,  je crois  que  tu  le sais  …

Tu  dois  le  savoir ,  ma  volonté  première   est d’ oeuvrer  pour  Ton  Amour …

Est -  ce  que  je me  trompe  tant  …?

Permet  que  je  comprenne  , que  je  sache  ,  que  je  prenne  conscience  de  ce  qu ‘ il  est  essentiel  de réaliser  ,  quel  acte  poser  ,  quelle  parole  donner …

Quelle  parole donner pour  que  ce  soit Toi  qui  parles  à  travers  moi ,  quel  acte  poser  afin  que  ce  soit  Toi  qui  agisses  par moi …

Je  te  le  demande  Père …fait  de moi  ce qui  est  juste  dans  Ton  Amour …et  je sais  que  cela  fera   mon  bonheur aussi …

Maxime   ,  je t’  Aime  tant ,  petit  Ange  d’ Amour  ,  tu  m’  as tant  apporté que  je  ne  saurai  jamais  assez te dire  merci …je t’  Aime  , Maxime …     

 

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

28-10-2007

Je vis pour chanter …

Je  chante assez  peu  ,  en ce  moment  ,  il  est vrai …

 Je  chante  peu  , parce que  je  préfère  passer  mon  temps  à travailler ma  voix …

 

Et  ,  petit  bonheur ,  hier  , pour  la  première  fois  ,  ma  fille m’  a dit  que c’ était  joli  ce que  je faisais  au cours des exercices   que  je  m’ applique  à  faire  depuis  prés d’ un an …

 

Et  , ce qui  est  beau  pour moi , c’ est que  ce travail , plus je  l’  accompli , plus  j’  aime  le faire  ..;et  les  vocalises ,  à  elles seules deviennent un  bonheur  à  être  pratiquées …

 

Et  ,  je sens dans  ma  voix  ,  quelque  chose  qui change , oh  si  peu  ,  presque  imperceptiblement ,  seulement , il y  a tout  doucement  une autre  dimension …

Et  , là  , il faut  que  je  remercie  mon  prof  de chant  , il est  celui  qu’ il  me fallait  …direct , précis  , pas d’ artifice  , je sais  immèdiatement  quand   je  ne réponds  pas  à  ce qu’ il attend  , et  il  me  fait  trouver par moi-  même  ce qui  ne  va pas  afin  que  je le  corrige  moi -  même…

Il  me  prend comme  je  suis , il a compris  que  je  panique  si  vite …que  bien souvent je  ne me  donne pas  la  chance  de croire  que  je peux y arriver  …alors , il  me rassure  et  me  dit  «   cool »   tu  peux  le faire …on  a  tout  notre temps …

Et  ,  là ,  je  me  reprends  et  ose  enfin   me  lancer …

 Avec  lui  ,  c’ est  magnifique  d’ apprendre  à  chanter …le  chant est déjà   en soit  merveilleux …Donc  ,  je suis comblée  de bonheur …

  Le chant  me fait  vivre et  vibrer   de bonheur …Merci  à  toi …

Claire…

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

28-10-2007

Et , c’ est si bon d’ Aimer …

Vraiment ,  c’ est  un bonheur  d’ Aimer …

Là , il  s’  agit  de  mon  « petit «   protègé …

Il  est  bien  plus  jeune   que  moi …d’ environ  17  ans  …si  seul …et  tant  d’ absence …

Presque   dans un autre monde …en  dehors  de la  société …

Il n’ est  pas comme tout  le  monde  …mais  au fait , cela  veut dire quoi  ,  » être comme  tout le monde  » …?

Il  est  unique , c’ est  tout …

Il  est  unique et  a en lui un  potentiel certain …

Je l’  estime  beaucoup …

Il  pourrait  être mon  fils …

Il  est  en  manque de maman …

Prudement  ,  je  me  glisse un peu dans ce rôle …légèrement ..surement…il  en a  besoin …

En ai – je  besoin  aussi  …peut -être…

Nous  aimons  nous  rencontrer et  passer un peu  de temps  ensemble ..parfois  , nous  ne parlons  pas  pendant un  certain temps …mais  , nous  sommes  ensemble …le silence nous  unit , nous  porte …nous  soulage …les mots  parfois sont inutiles …

Et  , ce que  je sais , c’ est  que  je serai toujours là  pour lui  …

Il  m’  a  paru nécessaire de le  lui dire ..je  le  lui ai dit  hier ..;et  alors …j’ ai vu  son regard s’ illuminer …un  instant …

Et  , cela  ,  vaut  tout  l’  or  du  monde…

Je ne peux  entrer à  ce point  en  communion avec  de nombreuses personnes ,  et  je  crois  que  chacun  peut  trouver sur  sa route les personnes  qui   leur  correspondent  ..;à  chacun  de savoir  et  d’  estimer en  quel terme  cette  relation  peut  et  doit  s’ inscrire…

Avec  ,  toi ,  qui  pourrait  être mon enfant …j’  ai fait  mon  choix …et  je te porte  dans mon coeur  comme  mon enfant …un  enfant   trés  cher  à  mon coeur … 

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

26-10-2007

Et , si je dois renoncer à Dieu…

Et ,  si l’  Amour  s’ en  va …

Et  ,  si une fraction de seconde d’ un  regard suffit  à  éclaircir  la  vérité …à  faire  comprendre  la  réalité  de ce qui  vit  dans  un  coeur …
Malgré  cela  ,  je  continue  à  vouloir faire le bien…

Aussi  peu  que  je  puisse  donner , je continuerai  malgré tout  à  vouloir  le bien dans  mes  actes …pour  ceux  qui  rencontrent  ma  route…

Claire…

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

23-10-2007

Du pouvoir technique …quelle limite …?

Pour apporter des éléments de réponse à cette question il y a lieu d’ éclaircir ce que recouvre la notion de pouvoir technique et de définir en quoi consiste ce pouvoir …A partir de la il sera possible d ‘ aborder la question des limites …

En effet en quel sens se pose cette limite …une limite qui est inhérente à la technique elle – même , à ce qu’ elle peut réaliser ou une limite en lien avec l’ usage dont l’ Homme en fait …

La technique , devient- elle dans certaines situations comme en quelque sorte indépendante de ce que l’ Homme peut avoir projeté d’ en faire..

La technique d’ emblée est associée au domaine scientifique , renvoie donc à un savoir théorisé , démontrable …

N’ y- t- il technique que vue sous cet angle là …?

N’ existe- t- il d’ autres moyens de définir la technique , d’ en voir le potentiel et donc de questionner les limites d’ un autre point de vue …

Que recouvre la technique …il est indispensable de préciser ce dont il est question avant de chercher à apporter des éléments de réponse …quel sens lui donne – t – on …?

La technique peut – être considérée comme l’ application des sciences …Elle est vue comme ayant un lien étroit avec les recherches scientifiques …notamment les sciences exactes où l ‘ application vise une amélioration des conditions de vie de l’ homme dans de multiples domaines …

Amèlioration qui passe par la mise à disposition d ‘ objets conçus en vue de répondre à certains besoins .Des besoins en vue de réalisations importantes en terme de sens , des réalisations pleinement significatives pour les hommes …

Comme par exemple la construction des pyramides en égypte …elles n’ ont pu être réalisées sans l’ utilisation d’ une certaine technique …et d’ une technique qui a vu le jour sans qu’ il y ait eu de recherches scientifiques au préalable …c’ est de la pratique qu’ est né cette technique là , c’ est d’ un besoin , d’ une nécessité …

Sans l’ apport de la technique utilisée alors , la construction n’ aurait pu être réalisée…L’ Homme avec sa seule force physique n’ était pas en mesure d’ atteindre son objectif …

L’ usage de la technique peut aussi avoir comme simple visée la diminution de la part d’ effort à fournir par l’ Homme .

Par exemple , l’ usage du lave linge dans le contexte actuel parait complètement indispensable , dans le sens où une femme , même si elle n’ occupe pas d’ emploi salarié , ne peut avoir un rythme de vie décent sans utilisation de cet appareil …

Ainsi , la technique , dans certaines situations est indispensable à l’ Homme que ce soit en terme de capacité de réalisation , ou de possibilité de mener une vie ou l’ être humain puisse trouver un espace de liberté propice à son être …Si tant est que l’ individu mette ce temps à profit pour que s ‘ élabore des instants constructifs ,soit seul , soit en terme de relations à autrui …

Gagner du temps gràce à l’ apport de la technique pour le perdre à de vains plaisirs, revèle l’ inutilité de la technique …

Cela apparait pour des appareils utilisés pour des fins pratiques , comme par exemple certains robot ménager …l’ élaborationd’ une pâte à tarte prend 5 minutes manuellement , avec le robot l’ effort peut paraître nul , seulement …

Il se peut même qu’ il soit plus intense qu ‘ il n’ y parait …en effet , il y a le nettoyage des accessoires …et que dire de l’ utilisation de l’ energie de l’ appareil éléctrique ..

Nous sommes à une époque ou cette question a une importance cruciale …alors , l’ utilisation d’ eau pour le nettoyage des accesoires , à grande echelle devient une question fondamentale …

Le pouvoir de la technique apparait différement dans ces situations …

Le pouvoir technique se révèle en terme de potentiel humain rendu possible et intensifié…

L’ être humain , qui envisage des réalisations que seule l’ usage d’ une certaine technique peut permettre , peut affirmer que le pouvoir de la technique ne connait , dans ces situations bien précises , pas de limites …

Il n’ y a pas de limites en ce sens lorsque l’ objectif est atteint , aucun obstacle n’ a pu empècher sa réalisation …

Toutefois , s’il devait s’ avèrer que la construction , dans le cas de l’ élaboration d’ un batiment , par exemple d’ une patinoire olympique connaisse des incidents …et que le batiment en question s’ effondre en raison du poids de la neige …Alors que ce paramètre avait fait l’ objet d’ étude , mais que pour des raisons inconnues il ait neigé plus qu’ il n’ a été possible de l’ envisager …

Quel constat en retirer …Que le pouvoir de la technique connait des limites qui ne sont pas prévisibles …

Le pouvoir technique connait ainsi des défaillances ..;comme si cette technique devenait en quelque sorte indépendante de la volonté , de la maitrise que l’ Homme peut vouloir posséder …

Il est attribué , à cette technique , lorsqu’ elle est défaillante , comme une volonté autre …comme le dit Spinoza , » lorsque tout fonctionne , l’ Homme s’ en attribue la sagesse , dans le cas contraire , c’ est une autre volonté » qui est responsble …

Cette autre volonté , n’ est – elle pas en lien étroit avec un desir latent de toute puissance de l’ Homme sur la nature …Et la technique ne serait qu’ un outil au service de cette volonté de toute puissance de l’ Homme qui désire devenir  » maitre et possesseur de la nature , alors qu ‘il ne peut être que COMME maître et possesseur  » nous dit Descartes …( à suivre )

Ainsi le pouvoir technique connait des limites , limites qui sont révèlées par l’ impossibilité de l’ Homme de devenir maître de la nature …l’ Homme ne peut réaliser tout ce qu’ il eput être amené à désirer , la technique ne peut lelui permettre …

Dans le domaine médical , par exemple , il peut y avoir un usage adapté et réussi de la technique médicale …en ce sens qu’ une personne atteinte d’ une maladie évolutive peut trouver la guérison grâce à l’ apport de ce que cette technique aura su mettre en oeuvre …

Seulement pour cette même maladie , une autre peeronne pourra aussi en mourir …le pouvoir technique , dans le domaine de la santé se heurte à un mécanisme dont les explications , leur compréhension rigoureuse et absolue échappe à l’ homme …

Pourtant , le pouvoir de la technique , dans le domaine de la recherche médicale peut tenir de l’ illimité , en ce sens que la recherche ne connait pas de fin , toute nouvelle avancée peut permettre de penser qu’ il est possible d’ aller encore plus loin dans le domaine de la recherche et d’aboutir à de nouvelles méthodes de soin encore plus efficaces …

Ce pouvoir technique , celui dont il a été question fait peruve de son utilité , et la question des limites ne peut connaître de réponse catégorique …

Il est toutefois envore un autre domaine où le pouvoir technique peut paraître tenir de l’ illimité…

Le pouvoir technique au service de la destruction …

Peut – on avancer que jamais l’ Homme ne sera en mesure de commettre une erreur entrainant son auto- destruction …?

L’ utilisation de la technique , son application pratique usant de la nature comme d’ un objet peut conduire à l’ auto destruction …

Comme le dit Heiddegger , l’  » arraisonnement  » , à savoir l’ utilisation des forces de la nature , sans souci de la préservation , avec utilisation des forces de la nature à l’ encontre d’ elle – même …par exemple , contrairement à l’ agriculteur qui cultive la terre sans engrais chimiques , et celui qui en fait usage …

La nature est vue sous l’ angle d ‘un élément à la disposition des Hommes , elle n’ existe plus pour elle même , et l’ énérgie y est puisée de telle sorte qu’ elle entraine lentement l’ épuisement des resources naturelles , sans parler de l’ extinsion de certaines races d’ animaux …

Dans ce cas , l’ Homme fait de la nature un objet sans vie qui en perd sa qualité première , La nature a existée avant que l’ Homme n’ apparaisse…

La nature doit ici être exploitée au maximum , sans qu’ il soit pris en compte ce qui est nécessaire pour la préserver et ainsi préserver son potentiel…

Ce pouvoir technique là est illimité , dans le sens où l’ Homme peut inéxorablement arriver à la destruction de la nature …

Ce pouvoir technique connaitra alors une limite lorsqu’ il se sera auto – détruit avec la destruction de la nature et donc de l’ Homme …

La limite qui peut se poser est celle que l’ Homme va vouloir être en mesure de poser , en terme de prise de conscience du pouvoir qu’ il a entre les mains , et de l’ impossibilité à maîtriser totalement ce pouvoir …qui de ce fait n’ est plus un pouvoir , puisqu’ il echappe à son pouvoir …

La technique n’ est pas à relier essentiellement à la science …qu’ en est -il de l’ oeuvre d’ art …?

Le mot  » techné » vent du grec ; il désigne le savoir – faire de l’ artisan mais aussi l’ art au sens élevé .

Aussi , est – il interessant de se questionner quant à la technique dans le domaine de l’ art.

Un sculpteur , par exemple , animé du désir de réaliser une oeuvre , animé d’ un désir de création a une raison en vue de laquelle il entreprend cette réalisation, tout comme l’ entreprenneur qui commence la construction d’ un bâtiment à des raisons de le faire …même si les raisons ne sont pas semblables …
L’ artiste qui s’ engage dans sa réalisation est mu par un désir de créer une oeuvre unique , qui réponde à des attentes précises …

Il ne sait parfois pas véritablement au départ quel aspect , quel forme prendra sa création une fois qu’ ell sera achevée , seulement , il sait lorsqu’ elle le sera…

L’ artiste doit avoir une maîtrise de l’ outil qu’ il emploi…Il doit dans ses gestes procèder d’ une précision , un savoir faire qui dépasse celui de l’ artisan , dont la création est plutôt à des fins utiles et peut , demande à être reproduite…

l’ artiste posséde en quelque sorte une maîtrise qu’ il est possible de qualifier en terme de perfection …

chaque geste est précis , minutieux , avec si nécessaire des réajustements adéquats …

L’ artiste et son outil sont comme unis dans ce mouvement qui est paradoxalement libre de toute contrainte en terme de résultat anticipé précisément …et contraint à respecter une technique d’ une haute précision sans laquelle l’ artiste n’ accéde pas à la réalisation de son oeuvre dans toute sa perfection …

l’ oeuvre s’ élabore d’ elle même , comme si elle se concevait au fur et à mesure de son élaboration sans que l’ artsit soit pleinement conscient de ce qu’ il réalise …

Platon nous dit que l’ artiste est dans un moment d’ inspiration dans un état de conscience où il oublie so personne au profit d’ une puissance qui le dépasse …
Il s’ agit là d’ un pouvoir que l’ Homme peut mettre en oeuvre , la technique y est associée et sans son aide nulle crèation possible …

La technique n’ est pas ici toute puissante , elle est un moyen au service d’ une autre puissance …

Et , lorsque l’ artiste a achevé son oeuvre …il est possible toutefois de dire que cette technique n’ a pas renconter de limites , dans le sens où elle a contribuer à la création d’ une oeuvre qui a atteint sa perfection en terme d’ achévement …

Ce pouvoir précis de la technique est aussi illimité , dans le sens où l’ artiste peut parfaire sa technique jusqu’ à sa mort …et aussi en raison du renouvellement du désir de création qui est le propre de l’ artiste …renouvellement qui s’ inscrit aussi dans l’ histoire de l’ humanité..l’ art étant apparu , même sous des formes rudimentaires , a l’ ére de la préhistoire déjà…

quel est donc ce pouvoir de la technique …?

Le pouvoir de réaliser tout ceque l’ Homme pourrait désirer réaliser en quelque terme que ce soit …?

Le pouvoir de vaincre la mort…?

Nous avons bien vu que ce pouvoir technique est inaccessible …la course effrénée de l’ homme au rendement massif , et à l’ utilisation anapropriée de la technique peut même avoir comme conséquence la destruction de l’ humanité …

Illsion de la toute uissance de la technique qui n’ aboutira au final qu’ à sa propre destruction …

c’ est là , que le rôle de la technique est emminement fondamental , comme le pense Heiddegger , qui voit que  » là ou il y a danger croit ce qui sauve  » …

C’ est à l’ Homme de retrouver le sens de son existence de par la confrontation avec ses réalisations techniques…Et ,la technique , a t- elle en elle même une quelconque puissance …?

Dans l’ oeuvre d’ art il apparait bien qu’ elle seule , sans l ‘ Homme et l’ orientation qu’ il en fait , il n’ y aurait que néant …

C’ est l’ homme qui donneà la technique sa raison d’ être , et c’ est grâceau potentiel qu’ elle peut déployer à partir de sa mise en oeuvre par l’ homme qu ‘ il est possible de lui concéder un pouvoir …

Un pouvoir , qui toutefois échappe au contrôle de L’ Homme , non pas par sa toute puissance …mais parcequ’ l’ Homme ne peut lui tout maîtriser …

En ce sens ,la technique renvoie l’ Homme à ce qui est essentiel …l’ art nous le fait bien comprendre …dans les réalisations dont l’ Homme est capable , et qui comme nous l’avons au travers de l’ artiste peuvent difficilement être anticipée de manière rigoureuse et parfaitement précise

Le pouvoir de la technique est de faire prendre conscience à l’ Homme de ses propres limites et en cela , ce pouvoir est illimité …

Toute technique nous rappellera toujours que l’ Homme n’ est pas tout puissant , seul l’ art permet d’ accéder à une perfection qui peut éventuellement relever d’ un pouvoir llimité de l’ Homme …grâce à l’ aide d’ une certaine forme de technique …

Quant à moi , j’ ai probablement manqué intensément de technique pour l ‘ élaboration de cette dissertation , seulement , elle est ainsi …

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

La Cuisine de Fabienne |
Adresses utiles et animations |
Restauration Vespa Primavera |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les ribotons
| LEGIO BURGUNDIAE sources
| mbokfrancois