Archives pour août 2007

24-08-2007

Lisez , c’ est magnifique ce qu’ il dit …

Je  crois  qu’ il  dit  l’  essentiel ,  en  quelques  mots … 

« Et ,  quand  les  décideurs  sociaux accepteront  de  disposer  simplement  autour  des

mal -  partis  quelques  lieux  de  créations ,  de  paroles  , et  d’  apprentissages  sociaux  , 

on  sera  surpris  de  voir  qu’  un  grand  nombre  de  blessés   parviendra  à 

métamorphoser  leurs   souffrance  pour  en  faire  une  oeuvre  humaine … »                    Boris  CYRULNIK  

Et  ,  j’  ajouterais  que  nous  devrions  tous  essayer  de  faire  de  cet  état  d’  esprit ,  une  manière d’  être  au  monde …

Faire de  ce  qui  soutend   cet  état  d’  esprit   une  référence ,  une  questionnement quant  à  notre  regard  …le regard  que  nous portons  sur  autrui  …sur  ceux  qui  semblent  dérangants …sur  ceux  qui  sont  differents…

Oui , les  décideurs  ont  un  pouvoir  …seulement  nous avons  tous  et chacun  le  pouvoir  de changer notre  regard…

Et  ,  je  reprends  ce que  dit  B.Cyrulnik , et  qui  est  tout aussi  essentiel : »  ce  que  je comprend  de  son monde intèrieur  , se charge  d’ un  sens  issu  de  mon  histoire « 

Changer  notre  regard ,  en  tenant  compte  de  ce  savoir là… 

Et  cela ,  est  de  la  responsabilité  de chacun …et  non  pas  seulement  de ceux  qui tiennent  les rennes …

Même  s’  ils  tiennent  les  rennes  ,  ils  ne  peuvent tout maîtriser …personne  ne  le  peux  …

Par  contre  ,  nous  sommes  tous  et  chacun  responsables de nos  actes  et  de nos  intentions …

 

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

17-08-2007

S ‘ écrire…est- ce du bonheur…?

Ecrire , s ‘ écrire ,  pousser  ce cri …

La  vie  commence  avec  un  cri…L’  air  qui  arrive  et rempli  les  poumons  du  nouveau -  né  ,  fait  naître un cri …

L’  être  humain  entre  dans la  vie , en ce monde  avec ce  souffle ,  ce cri  …avec souffrance …

La  vie ne  peut  être vécue  sans souffrance …illusion  …la souffrance  est  la  vie …aussi  …même  si  la  vie  n’  est  pas  que souffrance …

Toute  souffrance est  porteuse  de sens …met  sur sur  la  voie du  sens  de  la  vie…donne  un  sens  à  la  vie …

Comment  en    comprendre   le  sens …et  les  sens …et  l’  essense …?

Le  sens  ,  l’  orientation …comment  j’  oriente  ma  vie …Orienter  sa  vie …

Se  tourner  vers  l’  orient …

L’  orient ,  le  pays  du  soleil  levant …

Le  soleil  brille  toujours…quelque  soit  le  lieu  où  je  me trouve  sur  la  terre …Il  disparait  à  la  vue du fait  d’  un  mouvement  nécessaire qui l’  amenera  à  réapparaître inéxorablement …

Perpetuel  va  et  vient  entre  nuit  et  lumière…auquel  l’  ombre  appartient  par  défintion …parfois  ,  elle  est  plus  dense  , plus  envahissante …parfois  discrète  mais  rarement  complètement  absente…

Lorsque  l’ombre se  déploie …elle  recouvre ce qu’ il  est  nécessaire  de  recouvrir …la  nuit  se  doit  d’  être …Le  jour  qui revient  n’  en   sera  que  plus  éclatant   de beauté …   

Beauté de l’  orient  …richesse  de l’ occident …quelle richesse …?

Beauté de l’  être…richesse de l’  être … 

Orient  et  occident …compléments   indissociables …complèmentarité  en  vue  d’  une  harmonisation respectueuse   de  la  vie …de la nature  …notre  nature  humaine …

Respecter ce que la  nature nous offre ..

La  nature est  ce  qu’  elle  Est…

Belle  ,  sauvage ,  déchainée  ,  calme paisible …la  nature  est  tout …  est  un  Tout …

Donne  tout  ce qu’ elle  a  à  offrir …

La  nature s’ offre  à  L’  Homme …avec  tout ce  qu’ elle  est …

Elle  se transforme  …le  mouvement  lui  appartient  par  essence …

Tout  se  transforme…selon  le rythme  qui  lui  convient …selon  les  necessités  inhérentes   et  les  relations  qu’ entretiennent   tout  ce qu’  elle  contient …

Quelque  soit  la  parcelle  de la  nature , il  n’ est pas  une  infime  partie  qui  ne  soit  reliée  au tout  et  qui  ne  soit affecté  par  le  changement … 

Et ,  nous  ,  êtres  humains …n’  appartenons  nous  pas  à  la  nature …?

Sommes -  nous   hors   de  la  nature …?

Sommes  nous exterieurs  à  elle …?

N’ avons  nous rien en commun  avec  le  naturel…quelle est  donc  notre  nature …?

L’ innée …seuls  les  animaux en  sont  pourvus …?

L ‘ Homme  n’  est  – il  pas  un  animal   doué  de  raison …?

Alors  ,  la  nature  première de l’  Être …quelle  est-  elle …?

Paradoxe …l’ Homme  ,  l’  animal   supèrieur  doué  de raison est  capable  de commettre des actes abominables  dont  il   devient  douloureux d’  en saisir  les  raisons …

Paradoxe …l’  Homme  …de part  certains   agissements  détruit lentement son environnement…

Ce  sont  des  comportements  qu’  il  est plutôt  rare  de pouvoir  attribuer  aux animaux …

La finalité  de  la  conduite animale  est d’  agir  selon  ce  qui  est nécessaire …c’  est  aussi  souvent  en raison  de   ce  qui  est prédeterminé…ce  qui  est  inscrit  en  eux  et  qui  grâce  à  un  environnement  adapté  déclenche   les  comportements  recquis  pour telle  ou  telle  situation … 

Les  animaux vivent  dans une  harmonie avec  leur  environnement  et  leur  comportement  s’  adapte selon les changements  de  celui- ci …

Qu’  en  est -il  de l’ Homme …?

Il  n’  y  aurait  rien  d’  innée  en  lui …

Et  les  reflexes  du  nouveau -  né  sont  bien  là  pourtant …

Ils  sont  indispensables   à  sa  survie …

Avec  le temps ,  ces  comportements  deviennent de  plus  en  plus élaborés …

Ne reste -  t-  il  rien  de  ces  fonctionnements  archaïques …

Le  fait  de  grandir  annihile – t-  il  ce  qu’  il  peut  y  avoir de prédeterminé en l’  être  humain …?

Il  me semble que  tout  ce que nous  avons  été  , tout  ce  qui  nous  a  affecté est  inscrit en  nous …à  notre  insu …

Effacement  de  la mèmoire …incapacité à  contenir  tant  de souvenirs …

Seulement ,  si  tout  est  encore  là …en  nous …comment  cela  agit- il…?

Qu’  est -  ce qui  est  révèlé  de    la  nature de  l’ Homme  …?

Peut- être cherche t- il  trop  à  vouloir  fuir  sa  nature première …illusion  d’ être  au dessus  …

Illusion  de  croire  que tout  peut – être  maitrisé…

Nous    sommes  en tout  point  égaux  aux animaux …nulle  supèriorité  ne  peut  être  prouvée …

Nous  sommes  différents…nous  avons  une  plus  grande  sensibilité …Il  nous  a  été donné  de  pouvoir  embellir notre  environnement ,  de  le  rendre  plus  confortable …

Il  nous  a  été  donné  de  fonctionner  dans  des  liens  familiaux  plus  durables  et  plus  élaborés …

Qu’ en  est-  il …? que  faisons  -  nous  de  ces dons …de ce don  d ‘  Amour …  

Cet  Amour  qui  trouve  en  l’ homme  sa  voie  la  plus  expressive  pour  se  manifester …?

L’  Amour  demande  à  vivre  en  chaque  être  humain …il  a besoin de vivre   en chacun  de  nous…

L’  Amour  qui  est  attention  à   chaque  geste …délicatesse à  mettre  en  oeuvre…énergie  et  délicatesse    

    

 

 

 

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

12-08-2007

Ne pouvons nous que désirer être heureux…?

De  la  formulation  restrictive de  la  question  ,  le  désir d ‘  être  heureux  serait   l’ unique  vers  quoi tendrai  l’  homme …

Ne  peut -  il  que  désirer être  heureux , ne sait -il que désirer  être heureux…

Pouvoir …est - ce en  son pouvoir  de  tendre  et d’  être  heureux…?

A savoir  ,  l’  homme  a t-  il  le  pouvoir  de trouver  cet  état relatif  au fait  d’  être heureux …

Ce  pouvoir  est -il  inhérent  à l’  homme ,  ou  se construit  t- il  grâce  à  un  cheminement…

Ne serait  -  ce  pas cette  progression , à  partir  d’  un  potentiel  présent  en  l’  homme …et  ce  qu ‘  il  est  nécessaire qu’  il  découvre  et experimente…?

Ne  lui  est - il possible  de  ne  rien désirer d’  autre …?

Est- il  prédeterminé  à  n’  avoir  aucun  autre  désir …?

Y aurait -il  , inscrit  en  tout  Homme  ce désir  d’ être  heureux …?

Être  heureux …est-  ce  le  bonheur …?

Ces  deux  notion  sont -  elles  tout  à  fait similaires…?

Quant  au  désir …d’ ou  émerge t- il , qu’  est – ce  donc  qui  le fait  naître  et amène l’ Homme  à  entrer  dans  une  recherche de ce qui peut le rendre  heureux …

Comment  définir  cette  notion  ,  cet  état ,  être  heureux…un  état  plutôt qu’  un  cheminement …quelque  chose de figé…mais  le  propre de l’  Homme n’  est-  il  pas d’  être  en  mouvement …en quéte …

Cet  état  ,  de  par  sa  nature , du  fait de  son essence est  une  énergie  ,  une  énergie  en  mouvement …ainsi  paradoxalement , cet état n’  a  rien  de  figé ..;de  statique …

Il  est  peut -  être ,  dans  la  permanence de  sa présence ce  qui va  permettre à  l’  Homme de  se réaliser  avec  plénitude …

Une  énergie  usant  de  ce  que  lui  confére  ses propriétés dont  découle  une  trajectoire  de  vie  ou  chaque  acte  posé  s’  inscrit  ,  tente  de  s’  inscrire  en  vue de  ce qui  est  juste …

A quoi reconnait-  on ce  qui  est juste  de  ce  qui  ne l’ est  pas …?

N’ y  a – t-  il  que  les  lois  pour  déterminer ce  qui  est  de l’  ordre de la  justice …?

Y -a - t- il  une  justice  au dela  de  ce  que  les Hommes  peuvent  créer  comme lois …?

Les  lois  ont   en  commun  qu’  elles  se doivent  de  protèger  les  Hommes contre  tout  abus …La  loi  se  doit  de porter  en  elle  le respect  de la  vie et  de  la  dignité de l’ Homme …

La  Loi  en  ce sens  peut  être génératrice  de  bonheur pour  l’  Homme , dans la  mesure  ou  elle  interdit  que  soit  porté  atteinte  à  la  dignité  de  tout  être  humain …la  loi  se  veut  être révelatrice de la  justice …

Qu’  il  soit  porté  atteint  à  la dignité  d’  un  Homme  , qu’ il  soit  victime  d’  injustice …cela  fait  naître  de  la  souffrance   pour  la personne  qui  est  en  l’  objet …En fait  l’  Homme  n’  est  plus  considéré comme  un  ëtre humain  ,  il  devient  un  objet   du  pouvoir d’ autres   …

Il  y  a  donc  nécessité  de limiter , voire d’ empècher  que  ce  type  d’ abus  de pouvoir  puisse  perdurer…

Les  lois  sont  alors  indispensables  et  participent  à  cet  état  de  bonheur , lorsqu’  elles  permettent  à  l’  individu  de  garder  sa dignité  d’  être humain…

Y a t-  il  incompatibilité  entre un  état  que l’  on  pourrait  qualifier  d ‘  heureux …et  la  recherche  , la  quète de  cequi  permet à  l’  Homme  de  vivre  sans  souffrance …

 

Être   heureux  ,  signifie- il ne plus ,  ne  pas  souffrir …être  heureux  peut vouloir  dire ne  plus  avoir  de  désir …Il  me semble  bien  que  non …

Avoir  du désir  …c’  est  être  en manque …peut- on  être  en manque et  être  heureux …

    

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

04-08-2007

C’ est avec toi , Maxime…

Ce  que  je  pose en ces  pages ,  est  un  regard  ,  mon  regard …le  regard  que  je  porte  sur  la vie …sur  ma  vie …et  rien  de ce  que  j  ‘ exprime  n’ a  valeur de vérité …

A chacun  de  trouver  ce  qui peut  prendre sens  pour lui   , ou  peut  -  être n’ en  trouverez vous  aucun …

J’ écris , l’  écriture  me  porte  ,  m’  ouvre  des  portes …j’ avance  avec  toi  Maxime …je  chemine  avec  l’  Amour  que  je te  porte …

Ce  bonheur d’  écrire ,  cette soif  d’  écrire  …c’  est  de  ton  envol  que  m’a  été  donné   ce  désir   de  m ‘  écrire…ce  goût  de  l’  écriture …

Je  serai  tentée  de dire  qu’il  est  sain  d’  écrire ,  l’  écriture  est  sainte  en  elle  même pour  qui  écrit ..;l’  écriture  sainte  qui  libère  de  certaines peurs ,  qui  libère  la  pensée …qui   léve  certains  voiles  qui  m’  obscursissent  la  vue …

Je  crois  ,  je  le  crois  profondément , selon  moi  ,  il y  a  dans  toute  écriture  une  part  de  celui  qui écrit …

L’  écriture est  en  quelque sorte  l’  art  de  se  voir  ,  de  voir  en  soi ,  de  permettre que  soit  portée à  la  lumière  une  part  de ce qui  se  dissimule  au  fond  de l’  être…ce qui  est  essentiellement  invisible …ce  qui  n’ est  pas donné  d’  emblé …

Lorsque  j’  écris  ,  je  donne sens  au  monde ,  je lui  donne  ma  propre signification…celle  qui  est  en  lien  avec  les  significations  profondes qui m’  habitent …ce  que  j’  écris  ,  il  n’  y  a  pas  de  doute  , est  à  relié  avec ce qui  prend  sens  pour  l’  être  que  je  suis …

Ce  que  je  cherche  à  approcher  , il  me semble  que ce  sont les valeurs  qui ont  une  place  essentielle  …

L’  être humain  et  sa  valeur …De  quelles  valeurs  est-  il  question …?

Est-  il  besoin de les  nommer…?

Je ne  sais  qu’  être  en quète  ,  sans  fin , cheminer   …écrire  et  continuer  à  écrire ..;s’  ouvrir  à  telle  disposition..;adopter  une  position pour  s’  en détacher  et  à  nouveau   choisir  de s’  y  attacher …

Choisir  ,  remonter  à  la  racine  du  choix …tenter  d’  y  remonter  le  plus  prés  possible …Découvrir  ce  qui  est  à  l’  origine  de  tout choix …de  toute  intention …

Regarder  en  profondeur ,  sonder  et  prélever  ce  qui  se  présente …accepter d’  être  confronté  à  ce  qui  apparait grâce  à  cette  démarche …

Trouver  en  soi  les  valeurs  essentielles  qui  préexistent …les  valeurs  qui  nous  précèdent…Elles  existent …Nous sont   -  elles  extérieures par essence …

Comment  alors être  en mesure d ‘  en  connaître les  attributs …?

Comment  alors  les  approcher …? 

Les  valeurs existent  …qu’  est ce  que  l’ existence…?C’  est  ce  qui  prend  sens …?

C’  est  ce  qui a  une  consistance ?…densité  de  l ’ existant…de  quelle  nature , cette densité  , cette  consistance…?

Les valeurs donnent  sens  à  l’  existence …L’  existence  n’  a  de sens  que dés lors  qu’  elle  se   reconnait  englobée ,  soutenue  ,  reliée  à  des valeurs  premières …des valeurs essentielles …

Qu’  est ce  donc  qui  a de  la valeur …Quelle  valeur  suprême  est  fondement  de notre  être …?

Serait- ce l’ Amour …?

Existe – t- Il  en  chaque  être ..?

Faut- il  un long   et  parfois  périlleux  cheminement pour  le  laisser  se  révèler …?

Si  les  valeurs  existent ,  préexistent  en  tant  que  telle …peuvent – elles  être  inhérentes  à  notre  être …

Sont  -  elles  toutes  contenues  en cette  valeur suprême  …L’  Amour …?

L’  Amour  se décline  en  tolèrance …

L’  Amour  se  décline  en bienveillance …

L’ Amour  se  révèle – t-il  dans  la colère … celle qui nait  de l’  injustice …?

L’  Amour  est douceur …

L’  Amour  ne  peut  être enfermé  dans  une  définition …il  est seulement   possible  d’  en  donner  quelques  déclinaisons …

   

    

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

La Cuisine de Fabienne |
Adresses utiles et animations |
Restauration Vespa Primavera |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les ribotons
| LEGIO BURGUNDIAE sources
| mbokfrancois