Archives pour juillet 2007

12-07-2007

J’ ai tant besoin de philosophie…

Je  prononce  ce  mot avec émotion …une  profonde  émotion …

Je  sens  naître  en  moi un  appel …cette lumière  qui  m’  appelle …qui  m’  attire  et  me  relie  à  elle …

Je ne  peux  lui résister …Elle  m’  entraine  au  fond  de  mon  être …

Qui  est-  il…?

Je  flotte  au  dessus  d’ une sphère …il y  a  moi  et  cet  autre  en  moi …

Est-  il  réllement  moi…?

Je  suis  comme  une  dualité  dont  une  partie connaît  si  mal  la seconde moitié…?

Ce  que  je peux  appréhender  de ce  que  je  suis  ,  n’  est -  il  qu’  une  infime  part  de ce  que je  suis …?

Quelle  conscience  ai-  je  de ce  qui m’  anime  …de ce  qui  guide  mes choix  ,  mes  actes …

Je  ne  suis  pas  maître  à  bord  …

Je  suis  comme  un bateau  égaré  sur  un  océan  qui  se  soumet  aux  aléas  du  temps et  a  si  peu  de  prise  sur  la  voie  qu’  il  empreinte  lorsque  la  tempête  gronde  et  que  les  éléments  se déchainent …

Je  suis  déroutée  , je peux  penser  choisir  un  chemin  et  voilà qu’ une  autre  voie  se  présente …

Je  suis  imprègnée  de  mon  passé …il  est  inscrit en  moi …Ancré  dans  tout  mon  être …

Mon  histoire est  en  moi …ce  qui  est  si   présent ,  sans  que  j’ en sois  pleinement consciente  , de  quoi  s’ agit-  il …?

J’  ai  des  souvenirs  ,  fiables  ,  précis …un  parcours  dont  je  connais  les  grandes  lignes …

N’  y a t-  il  que cela …?

Je   sais  bien  que non…Tout  ce  qui  me fait  ,  tout  ce qui  me  constitue  ,  m’  échappe  en grande  partie …

Ce  qui  conditionne  ma  manière  de réagir  et  d’ être  au  monde  est caché  ,  dissimulé  …m’  est  obscure …ne  se  laisse  pas  appréhender  par  ma  conscience …

J’  ai  beau  réflèchir …verbaliser …décrypter  avec  l’ intellect …analyser  mes  pensées  …je reste  devant un  mur …

Blocage  …dont  je  suis  consciente …plus  où moins  …voiler  par  l’  inconscient qui  garde secrètement  une  partie  de  moi  qui  m’  appartient …

Je  ne  m’  appartiens  donc  pas …je  ne  vois  de moi  que ce que  l’  inconscient  a  pu  laisser échapper  …ce  que  ma  conscience  a  été  en  mesure de saisir …

Est  inscrit  au  fond  de  moi…la  plénitude  perdue …inaccessible …l’ absence  désir  et  donc  de  frustration …de  manque…rien  ne  me  manque …

Enveloppé  de chaleur  ..aucun  besoin  physique  ne se fait sentir …je  n’  ai  même  pas  conscience  d’ exister …de  cet  état de vie se développe …

Je  flotte  en apesanteur ,  libre   de  cette  absence  qui m’ attend  pourtant  au  bout …

Un état  qui   se caractérise par  son  intemporalité  ..;un  état   sur  lequel  le temps  finit  pourtant  par   imposer  sa  loi…

Advient  la  séparation …avec  ce qu’  elle  comporte  de  douloureux…ce  passage obligé …pour  que  la  vie suive son cours …

Je  ne  peux  vivre  …pas  de  séparation  …pas  de  perte   …pas  de  vie …

Toute  vie commence  par  la  perte  …une  perte  de  l’ état   d’ indifférenciation …

La  vie apporte  la différenciation …La  vie  nous oblige  à  nous séparer …à  prendre  de  la distance  …

Je  suis   différente …personne  ne  peux  me  rejoindre  dans  ma  subjectivité…

Je  suis  donc  profondément seule …Et  ,  seule  je  resterai  jusqu’ à  la  fin de  mes  jours…

Cette  information est  ancrée  en  moi  …elle  me  constitue …Au  fond  de  moi …mon  être  est profondément  solitaire …

Même  si  j’  en  ai  une  conscience  suffisante …cet  état  solitaire m’  est  imposé  …une  barrière  entre  moi  et  les  autres m’ est  imposée …par  nature …dans  la  nature qui  est  mienne …

Quelle  est  ma nature…?

Ce qui  se  cache  au  fond  de  mon  être  est ma nature profonde …celle là  même  que je  connais  si  peu …

Je  suis  comme gouvernée  par  des raisons  qui  font  défaut  à ma conscience …Mon inconscient  agit  à  mon  insu …

Me fait  -  il  adopter  des attitudes hasardeuses  au  gré  de  ses fantaisies …

N’  est  -il qu’ un  amas  de  souvenirs  confus  et  désorganisés  …inertes et   en  vrac …?

Si  l’  inconscient  agit  en moi  …il  ne   peut  être  question  d’  inertie …il  est  dynamique  …il est  actif  et  fonctionne …il   est  énergie …il  est  une  énergie  qui  me fait  fonctionner …il  a  une  fonction …

Il  garde  en  lui  la trace de  ce  qui  nous  a  touché …et  ,  ce  qui  nous a  marqué …notre marque  originelle  est celle  de  la   séparation irréversible    qui a  donné  naissance   à  des  désirs …

L’ inconscient  est  le  gardien  de  nos  désirs …nos désirs  premiers  …ceux  - ci  étant en  lien étroit  avec  nos  besoins …

L’  inconscient   garde  précieusement  ces désirs …il  les  préserve de l’  abandon …lorsque  notre  vie  nous  amène  à  vouloir  abandonner  ces  désirs  là …lorsque  notre  conscience  ne  se sent  plus  la  force  et  le courage  de  porter  ce qui  pourtant est  au coeur  de notre  existence …

Alors  ,  pour  ne pas  que  tout  soit  perdu   et  rejeté  …il  s’  opère  un glissement …à  notre  insu …

L ‘  inconscient  …notre  être  profond …quel  lien …?

Les  désirs  premiers  …peuvent  aussi  vouloir  être premiers  à  tous  prix…il  faudra  en  payer le  prix …

Désirer  et  savoir   remettre ses  désirs  à  plus  tard … 

Mise  à  distance  nécessaire   de  tout  désir…

Prendre le  temps …Laisser  le  temps   composer  avec  le désir …

Nous  ne  le désirons  pas    toujours …et  pourtant …

                

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

La Cuisine de Fabienne |
Adresses utiles et animations |
Restauration Vespa Primavera |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les ribotons
| LEGIO BURGUNDIAE sources
| mbokfrancois