Archives pour novembre 2006

30-11-2006

Et si l’ on écoutait vraiment Maxime…

Je me sens si étrangére parfois …
Je parle de moi , je raconte un peu de mon vécu…
Et , je rencontre des regards plein de perplexité…Comme si je venais de la lune …

Je fais ce que d’ autres ne feraient pas , ne trouvent pas à leur goût , ou estime pas bien du tout …

Mais , c’ est de ma vie qu’ il est question…
Je ne leur demande pas de faire des choses qui ne leur conviennent pas , je me raconte un peu , c’ est tout …

Je me dévoile un peu dans ce que je suis vraiment , je n’ ai pas de craintes à exprimer mes erreurs , des moments de faiblesse …
Des moments de doute ,aussi …

Je révèle facilement les questions qui me traversent…

Avec cette attitude , j’ ai comme un retour un peu étrange …

Je sorts un peu des sentiers battus , il se peut même que je soit perçue comme n’ étant pas assez attentive aux « bonnes manières « …

Je suis plutôt parfois comme une  » sale gosse  » qui ne sait pas se tenir , ni tenir sa langue …

Je n’ ai effectivement , parfois que peu à faire des normes de bonne conduite …

De certaines normes de bonne conduite …

Ces normes qui nous font rester à notre place , comme des enfants bien élevés …

Accordons nous vraiment de l’ importance à ce qui en a …

Je me retrouve pourtant , par moment , si attachée à des  » détails  » , que je me dis que finalement , je sais aussi faire attention à des normes fondamentales …

Je ne peux , par exemple , lorsque je parle d’ une personne malade , la nommer par sa maladie …

Une personne atteinte de quelque maladie que ce soit reste une personne …

Une personne atteinte d’ un handicap , reste une personne…

Pourtant , ne nous arrive – t- il pas , dans un vocabulaire courant de les nommer par ce qui les différencie de nous …

 » Le handicapé  » ,  » le schizophrène « …

On ne dit pas le cancéreux , mais on dit le rmiste , le chômeur , le malade mental…

Posons – nous la question de savoir à quoi renvoie cette manière de nommer les personnes …

Arrivons – nous encore à considérer cet autre comme un être humain à part entière…

L’ est- il au moins encore…où, n’ est humain que ce qui se ressemble et fonctionne sans trop de disparité , et surtout est humain , un être qui ne connaît pas de » diminution « de ses capacités …

Je suis très étonnée , étonnée de voir qu’ au cours de la scolarité des enfants , il y a obligation pour l’ enfant de suivre ce que veut enseigner l ‘ enseignant …

Pourtant , c’ est plutôt normal , ça doit foctionner comme ça …

L’ enfant doit suivre …
Une classe est composée de plusieurs enfants , me semble- t il …

Les enfants doivent suivre , et ceux qui ne suivent pas …Ils restent sur place …

A quelle place ..?

Quelle place est donnée , est accordée à ceux qui ne peuvent suivre …

Quel regard est porté sur ceux qui ne suivent pas …

Ils n’ ont pas le potentiel nécessaire …ils sont en quelque sorte un peu déficient , on peut presque le penser en terme de handicap…

Ils ne veulent pas suivre , ils ne le désirent pas …alors à quoi bon se fatiguer , à quoi bon essayer de leur apprendre quelque chose …Laissons les de côté , ils ne nous interessent pas…

Surtout aussi , ils dérangent , ils ne sont pas comme nous …

La dévalorisation est en marche …Pas besoin de le nier …

Cet enfant ne sait pas faire cela , il n’ arrivera pas à réaliser cela …
S’ il continue , il ne pourra pas y arriver…

Arriver où , où doit – il arriver …?
Il ne le sait pas …et nous le savons nous …

Il doit être en mesure de trouver sa place dans la société …

Cette société , ne peut – elle aussi se dire qu’ elle fera une place à cette personne …

Une place digne d ‘ un être humain …

Qui est cette société …C’ est moi , c’ est vous , c’ est nous tous …

Où va la socièté , où va le monde …?
Qui ne se pose jamais la question …?

Que faisons nous chacun , nous sommes tous et toutes un petit morceau , une petite part de ce monde …

Il va mal , ce sont les autres qui le font mal aller …c’ est toujours la faute des autres…

Ce n’ est jamais de notre responsabilité…

Si tout le monde pense ainsi , aie …Plus personne ne peut rien …Laisoons les choses se dégrader …

Mais , il me semble qu’ ailleurs , au Canada , il existe une maniére de vivre qui étonne …

La nuit , le jour ;Ils laissent la porte ouverte …

Pas de porte fermée , pas de peur de l’ autre , ça pose question , non …?

Ils doivent avoir confiance , en qui …
En l’ homme …en son potentiel à être bon …
Bon dans son coeur , même si dans son intelligence , il existe des différences …

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

26-11-2006

Maxime aimerait y voir clair…

Il y  a  des moments ,  en des  lieux ,  où  mon  coeur  saigne …

Comment  comprendre l’  attitude  de  personnes qui  montrent une  démarche  de  foi,  qui  peuvent  avoir  des  propos à  visée  théologique et  qui  ont  la  certitude  de  détenir  la  vérité …?

Je  ne  comprends  vraiment  rien  , je dois être  trop petite ,je  ne  ressents  rien  lorsque   des  personnes  font  de  longs  discours … 

A  l’  intérieur  de  ces  discours ,  j ‘  entends quelques  mots pour  appaiser  ,  quelques  mots  d’   espoir , de  tolérance …puis  ce  discours   ,  qui  semblait  devenir  vivant   , redevient  terne ,  voire  ennuyant …

Mais  ,  personne  ne  le  dit , est-  ce  que  les gens  sont  transportés d’  allegresse  lorsqu’ ils  écoutent  ces discours …j’  ai du   mal  à  le  croire…

Des  personnes  vêtues  de  robes ,  comme  les  monarques  au  temps  de  la  monarchie  de  droit  divin…

A -t -  elle été   légitimé ,  pérénisée…, cette  monarchie ,  où  des  hommes  étaient  choisi par  Dieu  pour  avoir  le  pouvoir…

Accepterait -  on  encore  ,  que  soit  utilisée  la  Volonté  de  Notre  Pére ,  pour  justifier le  régne  d’ un  homme ,  lui  reconnaîtrions  nous  un  pouvoir  légitime…

J’  ai  de  plus  en  plus  de  mal  à  le  croire…

Pourquoi  rester  figé et  s’  enfermer  dans  des  pratiques  ancestrales …

Au  siécle  des  lumiéres ,  de  nombreux  philosophes ont  compris  que  l ‘autorité  légitime ,  celle  qui  se  doit  d’  être  reconnue  par  tous ,  ne  peut  être  enfermée  et  détenue par  certains  hommes …

Lorsque  c’  est  le  cas  ,  c’  est toujours  au  détriment  d’  autres  …

Détenir  le  privilége  de  la  connaissance  des  lois  ,  détenir  la  connaissance …

Quelle  connaissance …?celle  que  nous  pensons  avoir  sur  les  autres  et  sur  nous- même…?

Ceux  qui  disent  posséder  un   savoir  sur  Dieu  ,  que  savent- ils  au  juste…?

Est -  il  juste  qu’  ils  tiennent  de  tels  propos…?

Ils  font  des  leçons ,  nous  donnent  des  leçons  de  bonne  conduite …Sommes -  nous à  l ‘  école ,  avons  nous  en  face  de nous  des  maîtres  qui  doivent  nous  enseigner…?

S’  ils  ont  à  nous  enseigner , c’ est qu’ il  y  a  quelque  chose  à  apprendre …

A  apprendre  par  coeur …Où  à  apprendre  par  le  coeur…

A  laisser  entrer  dans   son  coeur …

Les hommes  de  foi  ,  lié  à  leur  engagement ,  sont  tellement  désireux  de convaincre le  commun  des  mortels de  l’  existence  de  Dieu  et  de  son  Amour       universel …

Il  leur  faut  ramener les  brebis  égarées  dans  le  bon  chemin …

Qui  s égare ,  qui  cherche  son chemin …?

Où se  situe  la  conscience  éclairée  de  soi  – même  dans  cette  frénésie  à  vouloir  convaicre …?

De  plus  la  méthode  utilisée  me  fait  si  mal  au  coeur  , j’  en  ai  pleuré  à l’  église  hier …

Des gens  viennent ,  souvent  , ne  se  disent  même  pas  bonjour et  pourtant  ,  nous  allons  passer  un  moment ensemble  ,  mais  nous  nous  ignorons …

Ce  sérieux  et  ces  mots  ,  toujours  les  mêmes ,  porteurs  de  désespoir  qui me  tuent …Et  ,  démarche  des  plus  malsaine ,  ces  mots  qui  ne  peuvent  génerer  que  des  maux ,  sont  recouverts  par  d’ autres  ,  tel  «   l’  esperance  » …

Mais  cette  notion  est  posée  , vidée  de  son  contenu , ne  reste  que  les  mots  qui  enferment et  ne  permettent  pas  à la  personne  de  prendre  confiance  en  soi …

Le  raccourci  est  vite  fait , l’  esperance  devient  inaccessible  et  toute  tentaive  de  devenir  meilleurs  et  surtout  d’  accéder au  bonheur  est  vaine …

Et  ,  encore  et  toujours  ,  Dieu  paraît   injuste  et  inaccessible …

Il  l’  est  ,  justement  ,  IL  est  inaccessible  à  ces  discours  là  qui  éloignent  l’  être  humain de  son  coeur …

Ressentir  Son  Amour  est  si  bon  , si  merveilleusement  bon , que  je  ne  peux  croire  en  des  discours  réducteurs et  moralisateurs …

Dieu  n’  est  pas  forcément  là  où  vous l’ attendez , Il  suffirait  de  se  marier  à  l’  église  aprés  avoir  eu  quelques  entretiens  de  reflexion  avec  un  prêtre ,  et  cette  union  là  serait  voulue  par  Notre  Pére ?

Je  n’  y  crois  pas  ,  mais  pas  du  tout …

Que l’  homme  ne  sépare  pas  ce  que  Dieu a  uni…

Il  faut   respecter  cela  ,  c’ est    indispensable …!

Le  divorce  ,  mal  vu  par  l’  église ,  ne  serait  -  il  pas  une  juste  cause  parfois …

Si  deux  personnes  se  sont  unies  en l’  absence  de  la  volonté  de  Dieu  ,  alors  l’  éloignement  est  nécessaire ,  dans  le  respect  ,  mais  nécessaire …

Combien  de  temps  patientons – nous  avant  de  nous  engager  dans  une  relation …

y a t-  il  un  chemin  personnel  de  reflexion ,  de  necessaire  éloignement   de  l’  être  sensé  être  aimé …Combien  de  temps  nous  donnons -  nous   pour  éprouver  cet  élan  qui  nous  mêne vers cet  autre …

Ne  pensons - nous  parfois  pas  trop  rapidement  que  ce  que  nous  éprouvons  est  suffisant et  vaut  comme  preuve  d’  amour …

Erreur  de  sens  ,  éprouver  les  sentiments , ce  n’  est  pas  se  laisse  aller  à  ce  qui apparaît …L’  apparence  peut  être  trompeuse  ,  comme  l’  habit  ne  fait  pas  le  moine …  

Encore  une  confusion  ,qui , si  elle  n’  est  pas  originelle  ,  n’  en  est  pas  moins  importante…

Epprouvons  nos  coeurs ,  écoutons  la  voie  de  la  patience  et  acceptons  de  ne  pas  se  lancer ,  s’  élancer  vers  la  satisfaction  immédiate  …

Plongeons  dans  la  bréche  ouverte  , laissons  les  émotions  nous  envahir  sans  pour  autant  immédiatement  chercher  à  satisfaire  le  désir  qu ‘  elles  suscitent …

Oui , là  , il  faut  se  faire  «   violence  » ,  ne  pas  se  laisser  guider  par  son  désir  premier…

Confusion  , encore  et  toujours  confusion  dans  les  enseignements …

Non  pas  se  faire  violence  illégitimement pour  s’  obliger  à  supporter  une  situation  qui  devient  aliénante  pour  nous …Rien  à  voir  avec  l’  obligation  d’  éprouver  ce  que  le  senti  nous  dit ,  avec  le  fait  de  tester  si  le  senti  ment ,  ou  ne  ment  pas …

Laisser  Dieu  prendre  le  temps  de  faire  son  oeuvre  en  nous …

Mais  ,  tous  ces  discours  ,  nous  permettent  -  ils  de   souhaiter  que  Notre  Pére  accomplisse  sa  volonté  en nous …

Ces  discours  nous  raménent – ils  au  coeur  de l ‘ Amour  de  notre Pére…?

Que  l’  homme  ne  sépare  pas  ce  que  Dieu a  uni…

Des  discours  qui  nous  aménent  à  nous  éloigner  de  notre  coeur ,  quels  sont  les  hommes qui   tiennent   de  tels  discours …?

En  nous  éloignons  de notre  Coeur ,  ne  nous  éloignons  nous  pas  de  Notre pére …Si  ,bien  sur  que   si…!

Qui  a  trahit  l’  Amour  il y  a  un  peu  moins  de  deux  mille  ans …

Nous  le  savons bien …

Ce  fils  divin ,n’ a- t -il  pas  constaté  et  affirmé Lui-  même  que  dans  bon  nombres  de  lieux  où Il  a  été ,  Sa  Parole  a  été  accueillie , entendue  et  reçue…

Mais  de  retour  dans  Sa  famille  ,  Il  a  ,  avec  peine  constaté  ,  que  son  message  d’  Amour  n’  était  pas  entendu …

Il n’  y  avait  pas  de  place  pour  l’Amour ,  dans  Sa  propre  famille …Désolant  ,  profondément  désolant …L’  Amour  en  est  blessé ,  blessé  au  plus  profond  de  lui- même …

Pourquoi ,  dites -  moi  pourquoi  ,  dites  moi  ce  qui  oblige  ce  refus  de  s’  ouvrir  à  l’  Amour…

La  crainte  de  devoir  boire  à  la  coupe,  probablement  que  oui …

Alors  il  est  préferable  de s’  enfermer  dans  des murs  intérieurs  , mais  cet  enfermement  est bien plus  aliénant  et  douloureux  que  de  partager la  «   croix  » de  L’  amour …Il  faut  le  savoir …

Ce  qui  est  bien différent  , c’  est  qu’  il  est  indispensble  de  se  faire  tout  petit  et d’  accepter   de  ne  rien  savoir ,  se  faire  vierge  de tout préjugés  …

Laissez  tomber  son  orgueil ,  savoir  être  humilié  ,  par  amour …

Je  l’  ai  été  ,  peu  m’  importe  ,  pour  et  par  Amour  je  veux  bien l’  accepter  ,  je  veux  bien  me  faire  encore  plus  petite , pour  être  encore  plus  dans  l’  amour…

Je  ris  de  ce  que  les  gens  pensent  de  moi …

Ils  s’  enferment  dans  leur  jugement , dans  leur crainte  du  regard  de l’  autre …Où  est  l’  amour  ici  , dites -moi  ,  le  voyez -vous , le  sentez  vous …Moi  pas !

Je  le  sent  dans  mon  coeur  ,  quand  il  gonfle  de  tant  d’  émotions , que  j’  ai  l’ impression  que  je  vais  m’  envoler  tant  mon coeur  se  sent   léger …

Dans  cet  état d’ esprit  ,  mes  paroles  ne  désirent  qu’  aller  droit  au  coeur  de  tous  afin  de  leur  donner  à  voir  et  à  ressentir  avec  moi  ,  dans  un moment  de  profond  partage , L ‘  Amour  de  Notre  pére …

Pére  ,  je  t’ Aime  de  tout  mon petit  coeur  ,  je  t ‘  aime  Maxime  de toute  mes  forces  ,  je  T’  aime  infiniment  et  toujours  plus … 

            

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

24-11-2006

Maxime et ses rêves…les miens…

J’  ai vu  plusieurs  personnes ,  aujourd’hui  , des  personnes qui  souhaitaient  me  rencontrer  en  raison de difficultés  diverses…

Mon  coeur  attendait  de  les  accueillir  avec  Amour …ce qu’  il  a  fait , je  le  sais  , je le crois  profondément …

Ma  journée  de travail  a  defilé à  une  vitesse vertigineuse , souvent  , j’ aimerais  rester  encore  plus    longtemps…

Avancer  plus  vite  dans  mes  rélisations  ,  les travaux  de  réflexion  indispensable  pour  ne  pas  se  perdre  dans  ce  travail  relationnel  où  le  coeur  dirige  mes  attentions  et  mes  propos…

En  fait ,  c’  est  Lui  qui  guide  mon  cheminement  dans  la  reflexion …C’  est  si  facile  et  si  bon  ,  si  merveilleusement  bon de  Le  suivre …

De  même  ,  pour  les  personnes  que  j’  accueille …

Je  me  sent  portée  vers  elles  avec  un tel  désir  de  leur  montrer  une  grande  attention , c’  est  savoureux …

Je  serai  capable  de  leur  dire  que  je  les  aime , mais  je  ne  sais  ce  qu’  elles  pourraient  en  penser …

C’  est vrai  que je ressents  un  Amour  pour  ces personnes …Il  m’  arrive  régulièrement  d’  avoir  le  désir  de les prendre  dans  mes  bras…

C’  est  ce  que  je  faits  parfois …Certaines viennent  spontanément  me  faire un bisou  sur  la  joue  pour me dire  bonjour …

Je  me  sents  si  proche d’  eux  et  n’  ai  aucune  crainte  de  ne  pas  garder  la  juste  distance  nécessaire  à  ce  travail  que  j’  adore ,  je  travaille  en  tant  qu’  assistante  sociale et  j’  adore  ça …

Mais à  un  point …je  voudrais  pouvoir  conscrer  plus  de  temps  à  ce  travail et  pourtant  je travail  déjà  à  temps  plein  ,  pas  possible  de rallonger  les  heures…

Et  ,  il  y  a  les  loulou  à  la  maison,  je  leur  manque ,  je  le  sais …

Mon  petit  bout  de  quatre ans  est    bien malade  en  ce moment , il  ne  reprend  pas  le  dessus …Ca  va  venir …Il  a  besoin d’  être  un  peu  bichonné,  caliné  , il  se  laisse  aimer  par  les attentions  que  l’ on est  plus  à  même de  donner  quand  nos enfants  sont  malades …

J’  ai  pris  un  peu  de  temps  sue  mon  temps de  travail  et  je  suis  allée  le  chercher plus  tôt chez  son  adorable  nounou…

Quel  bonheur cette  femme là ,  un  rayon  de  soleil  permanent, je  remercie  Dieu  de  me  l’  avoir  rendue  disponible …

Je  ne  la  remercierai  jamais  assez  pour  tout  ce qu’  elle  fait,  j’  apprécie  , vraiment  et je  le  lui  dis  de  temps  en  temps …

J’  ai  beaucoup  d’  estime pour  elle…

j’  ai  aussi  beaucoup d’  estime  pour  toutes  ces  personnes  qui  me  solllicitent …et  de  tout  mon  coeur je  désire  le  leur  faire  savoir  ,  le  leur  faire  comprendre …

Je  me  rapproche  d’  elles  autant  que je  le  peux …pas  de  raison  qui  me  guide dans  cette  proximité ,  seulement  mon  coeur  qui  se  veut  un  avec  cet  autre  coeur pendant  des  instants , des moments  de  communion où  cette  personne  avec  ses difficultes est  le  sujet   qui  compte  le  plus  pour  moi …

Pas de  disponibilité  pour  autre chose …je  suis  toute  entière  à  ce  que  je  faits  ,  je  n’  ai  d’  autre  souci  que  de  donner  le  maximum  de  ce que  je  peux  et  sais  afin  de  permettre  à  cette personne  de  se  sentir  au  coeur  de  mes préoccupations …

Et  ,  c’  est  un bonheur inestimable  que  de  se  sentir  à  ce  point  soucieux  de  l’  autre …

Je  suis  bien  consciente  que  je  ne  faits  pas  de  miracles ,  mais  ce  qui  préoccupe  la  personne  devient  ce qui  me  préoccupe  le  plus  à  ce  moment  là  …

Je  partage avec  elle  ce  qui est  à  un  moment  donné  fondamental  pour elle …

Souvent  , les personnes qui  viennent  souffrent  de  «   maladies  mentales  » …

Bref  ,  elles ont  , elles portent une souffrance …Qui  n’  en porte  pas …Pas  moi  , en tout  cas …

Elles  ont  plus  de  mal  que  d’  autres  à  porter  leur  souffrance ,  cette souffrance  leur  fait  plus  mal   qu’  autres…je  ne  sais  ….Je  ne  suis  pas  juge …

Elles  sont  ,  ces  personnes  , comme  de  grands  enfants  malades   et  elles  désirent  ,  comme  le désire  les  petits  enfants  malades  ,  elles  désirent  un  peu  plus d’  attention  …

Elles  la cherche  là  où  elles pensent  pouvoir  la  trouver …La  juste  distance professionnelle ,  c’  est  peut – être  aussi  de  savoir  se  rapprocher  un  maximum  ,  quand  c’  est nécessaire …

En  plus  ,  c’  est  si  bon et  si  facile  , tout  est fluide ,  la  personne  se sent  portée  ,  souvent  elle  le  dit ,  elle  exprime  spontanément  le  plaisir  qu’  elle  a  eu  a  dialoguer …idem  pour moi …

Je  travaille  avec  mon  coeur ,  pas  possible  de faire  autrement ,  c’  est  une  nécessité  absolue pour  moi  …

C’  est  une  volonté dans  laquelle  le  travaile  que  j’ effectue  prend  tout  son sens …

Je  sais  ce  que  je  faits  et  pourquoi  je  le  faits…

Je  suis  là  pour  ces  personnes  et  je  le  leur  montre  que  je  suis  présente  ,  des mots  , des  sourires et  une  place  , non des  moindre  pour  l’  Amour  …tout  simplement …

Et  ,  je  me  sents  portée  ,  mais  à  un  point  ,  vers ces  personnes  en  grande  detresse ,  ces  personnes  qui  veulent  mettre  fin  à  leur jour …

Je  désire  du  plus  profond  de  mon  coeur  leur  montrer  mon attention ,  pas celle  d’  un psycho  , qui  se  situe  derière  son  analyse  de  l’  existence  et des troubles  de la  personnalité  …

Rien  à  faire  de ça  ,  la  relation  qui  peut  se  tisser avec  cet  autre  ,  en  perdition  se  doit  d’  être  faîte de spontaneité  et  de  simplicité …

Pas  de savoir  à  vouloir  poser  sur  la  souffrance  de  l’  autre  ,  il  n’  en  a  que  faire…Il  se  sent  l’  oobjet  d’  étude et  non  pas  sujet  et  acteur de  sa  vie  …

Et  ,  pourtant  c’  est cette dimension  qui lui  manque  tant , cette dimension  dans  laquelle  il  ne trouve  pas  la force  d’ entrer …

Ces   personnes  ont besoin  que  l’  on  passe  du temps  avec elles  tout  simplement,  sans  avoir  de crainte  quant à  ce  désir  de  quitter  ce monde  qui  les  habite …

Ces  personnes  , parfois  ,  j’  ai  l’ impression que  personne ne  veux  , ne peux vraiment  les approcher  par  crainte d’  être  hapé  par  cet  élan  qui  pourrait  les entrainer vers  un ailleurs inconnu  qui  fait  peur …

La  mort  , ça  fait  souvent  peur  , je  le  comprends  parfaîtement  sauf  que  maintenant  ,  je  n’  ai plus  peur …

Pour moi  elle  n ‘ est   pas  ,  la  vie  éternelle  est là  ,  en ce monde  et  en celui  où nous  seront un  jour …

Père  ,  je  me  sents  si  attirée  par  ces  personnes  en  profonde détresse …m’  accorderas - tu  de  pouvoir  leur  accorder  du  temps  …

Ce  serait  un grand  bonheur   que  tu  m’ accorderais  ,  là  …

je  t ‘  Aime  ,  je  t’  Aime  infiniment  …je  t ‘  Aime  passionnément…              

Posté par clairelise dans Non classé | 1 Commentaire »

23-11-2006

Maxime me demande d ‘ écrire…

C’  est  à  chaque  fois  pareil , je  m’  installe  devant l’  écran et  j’  attends  quelques secondes

Un  titre  vient  se poser …je  ne  sais  même  pas  quel  sera  le  sujet  ,  sur  quoi  je  vais  être amenée  à  écrire…

Et ,  c’  est  cela  qui  est  magnifique …Pas  d ‘  anticipation  ,  se  laisser  surprendre ,  aller là  où  les mots  veulent  bien  m ‘  emmener …

Je  me  sent  à  chaque  fois  dans  une  paix  profonde et  délicieuse  à  savourer …

J’  ai  tout  savouré , autant  ce  que  j’  ai pu  ècrire  comme  message  d’  Amour  déstiné  plus  particulièrement  à  l’  homme  que j’ Aime  ,  que  ce  que j’  ai  écrit  de mon chemin  avec  Maxime …

Mon  chemin  continue  avec  Maxime , jamais il ne m’  abandonnera ,  son  Amour  sera toujours  en  lien  avec  celui  que  je lui  porte …

Ce  bébé ,  si  magnifique , c’  est  lui  que  je  vois  ,  quand je  dit  que  je l’ Aime …

Comment  ne pas  Aimer  un  être  aussi  doux  ,  aussi magnifique …

Ses petites mains,  d’  une  perfection ,  d’  une finesse …Sa  peau  ,  si  douce ,  j’  ai  caressé  ses petites joues , un délice …

Comment je  pourrai  csser  d’  Aimer  cet  enfant , il  s’  en  est  allé  dans  un destin  que  je  n’  aurai jamais  souhaité …

Et  ,  pourtant , je  l’ Aime  infiniment …Ce n’  est en  raison  d’ un destin  que  je  n’  ai  pas  choisi  pour  lui que je  vais  cesser  de l’ Aimer…

 

Et  , ce destin  est  des  plus  frustrant  pour  une maman…Y a t- il  pire…?

Je  ne  sais … sans doute …Il  n’  y  a  pas lieu de mesurer  ce  qui  est  plus  grave qu’  autre  chose …

Je  dois  me soumettre ,  accepter dans mon quotidien  de  vivre  cette absence …

Mais  ,  l’  Amour  est  plus  vivant  que  jamais  et mon coeur  rayonne de  bonheur  tant  il  est illuminé  de  cet Amour  …

Je ne  sais  ce  qui  m’  a permis de découvrir cette  source inépuisable …C’  est  un cadeau  du  ciel ,  un magnifique  ,  merveilleux  cadeau  que je savoure de tout mon être…

Le  transmettre est  pour  moi  des  plus  importants …je  dirai  même que  c’ est  vital …

Pas d’ Amour  sans  transmission d’ Amour  ,  Il  ne  peut  que  se répandre ,  autrement  il  meurt …

Mais  s’  il  meurt ,  alors  il n’  y  a  plus  d’ espoir…

C’  est  terrible …Est – ce  possible …?

Qui  peut  croire que l’ Amour  peut  mourir …

Non , il  ne  meurt  pas …Il  se  fait  tout petit  , presque inexistant …

Il  trouve  toujours une  petite  étincelle  à  faire  briller ,  même  s’  il  Lui  faut chercher  longtemps  , très  longtemps  …Jamais Il  ne  se  décourage …Il  n’  est que  courage …

De l’ espoir , Il  en  a  tant  ,  rien  ne  l’  arrête ,  rien  ne Le  raisonne …L’  Amour  sait  qu’  Il  résonne si  bien  dans le  coeur  des  êtres  humains  …

Même  dans  celui  qui  le  fuient , il  trouve une  petite  place ,  elle  est toujours  suffisante …

Il  s’  accomode  de  ce qu’ Il trouve  Il  n’  est pas difficile  parcequ’ il sait  que  L’  amour  sait  se  contenter  de peu …

Et  , pourtant ‘ Amour  est exigeant …Paradoxe ….

Je  me  retrouve  à  chaque fois  devant  des paradoxes , en  fait  ,  c’  est  en  raison de  notre  raisonnement  humain  que  nous  appercevons  des  paradoxes  là où  il n’  y en  a  pas …

C’ est dans cette capacité   à  savoir  qu’  il  peut  se  contenter  de  ce  qui  lui est   offert  qu’ il est exigeant …Il  va  exiger  ce  qu’  il; est  possible  de  lui  donner  , ni plus  ni moins …

Et  devant cette  adaptation  parfaîte au  potentiel  de  chacun ,  il y  a  une  voie  de  cheminement  qui s’ ouvre pour  tout  être  humain…   

C’  est  à partir  de  ce que je suis  ,  aujourd’ hui  , ici  et maintenant que  je vais  être  en  mesure de progresser …

On  ne  peut  avancer  que  si l’  on  part de  là où l’on est …

Savons  – nous  accepter  que  les  autres  partent  d’ ailleurs  que  de là où  nous  partons …

J’  ai  bien  du mal  parfois ,  je  le  dis  simplement,  je me  dois  de  le reconnaître …

Je  dois me  faire « violence  » pour  ne  pas  bousculer  ces  autres , lorsque je saisi  qu’ il y  a  des  enjeux  plutôt  en lien  avec  des  mécanismes  de  défense qui  motivent   certains  discours,  ainsi  que  certaines  prises de position …

Essayer d’ attirer leur  attention  , de  les  éveiller à  des  prise  de conscience  est  pourtant nécessaire …

Mais  ,  sans  vouloir  convaincre ,  en restant  ce  que  je  suis  et  en  parlant  de  moi  ,  de  comment  je  me  situe ….

Ne  rien  attendre ,  simplement  avoir  à  l’ esprit  cette  douce volonté  d’  amener l’  autre à  une plus  claire  conscience  de soi …

C’ est à  lui  de  se  le  rendre  évident ,  cela  doit  lui apparaître  évident  de par  sa  propre manière  de. concevoir  les  choses…

Il  le  découvre  dans  son  chemin  qui  lui  est  tout  personnel…

Combien  de  discours  chechent  à  convaincre  de tant  de  vérités…trop…

Cherchons  la  vérité  dans  notre  coeur  ,  c’ est  elle  seule  qui  est  légitime …

Cette  vérité puise  sa  légitimité  au  coeur  de l’ Amour ….

Le  pouvoir  de  cette  vérité qui  s’ impose d’ elle même  lui vient  de l’ Amour …

Au  coeur  de  cet Amour  c’  est Notre  Père …IL  est  Amour …Ils ne  font  qu’ UN …

Aimer  une  personne  de  tout  Son  Amour  ,  avec  le  pouvoir  de  cet amour  porte  le  désir  de manière  légitime  à  ne  faire  plus  qu’ Un  avec  elle….

Ne  faire  plus  qu’  UN  de  tout  notre  être ,  de  tout  notre  être , être  au  Coeur  de l’ AMOUR…         

  

Posté par clairelise dans Non classé | 1 Commentaire »

21-11-2006

Maxime ,si doux et si petit…

C’  est  ça   le  secret  …Cette  douceur  qui  nous  fait  trouver  les  mots  justes  pour  nos  enfants …

Hier soir  ,  j’  étais  si  fatiguée à  croire que  j’ allais  mourir de  fatigue …les  enfants  ,  deux  malades ,  rien  de  prèt à  manger …

J’  en  ai  pleuré  de  fatigue , heureusement  ma  fille  a rangé  le  linge  et  le  papa  des deux  petits  les  a  baigné …Bof  pour  le  climat …ma  fille  qui  sanglote de  voir  à  quel  point  le  papa  des  plus  jeunes   peut  être  dur  avec  eux …

Pas  d’  autres  possibilité  que  de parler  doucement ,  plus d’ énergie…Cette  douceur  ,  c’  est  si  bon …c’  est une  caresse vécue  intèrieurement    qui  dirige mon  attitude …C’  est  presque  comme  être  un peu absente , ailleurs et  se  regarder  agir de  là …De  ce lieu  imprégné   de  grâce ,  de tant  de  bienveillance …

S’  immerger ainsi  dans cette  souce  de  douceur , quel  bohneur …Pouvoir apaiser ,  rassurer , entourer ceux  que  nous  aimons de  cette   sollicitude …

Du  bohneur à  l’  état  pur …Avoir  le  sentiment profond  d’  avoir  agi  avec  Amour ,  de  n’  avoir  recherché que  le  bien- être  des  êtres  que  nous  Aimons …

Cette  attitude  serait  à  limiter aux  personnes  que  notre  coeur chéri  le  plus…?

J’  ai  du  mal  à  y  croire…La personne qui  se  trouve  face  à moi  vaut-  elle  moins , sur  le  plan humain ,  que  ceux  que  j’  Aime…

Ceux  qui partagent mon  quotidien , ne  sont  pas  toujours en  accord  avec  moi  et  souvent ,  les  enfants me  bousculent ,  pour  ce  qui  est  de  me  ménager , j’  en  ai  mon  compte …

Est  ce  que  je me  conduit de sorte à  les  ignorer …? Je désire construire  une  relation respectueuse empreinte d’  estime …

Je  désire que  les  enfants grandissent  dans  leur  estime  de  soi…
Celui  qui  a  une  juste  estime  de  soi  ,  sait renvoyer de  manière constructive l’estime  à  son  interlocuteur …

Etant  lègitimement  convaincu  de  ma  valeur ,  qui  n’  est  pas  supérieure  à celle  des  autres , je  suis  différente ,  c’  est  tout …

En  se  posant  dans  cette  juste conviction  avec  une  grande  sérenité  qui  me  vient    du  Coeur ,  je  sait  au  mieux  transmettre cette  estime  de  soi  …

Fondement indispensable  de  tout être et  par  là  ,  de  toute  l’  humanité…

Que  fait -  on  à  notre époque…? De  la  dilution  de  responsabilité…

L’  etat  est  responsble  du  chômage …La  religion  est  responsble  de  conflits…

Non ,  ce  sont  les  hommes qui  portent  des  responsabilités…Tout  être  humain de  sa  place porte  une  responsabilité sociale  , humaine …

Tout  homme  se  doit  d’  agir  comme si  l’  avenir  de  l’  humanité dépendait  de  lui…de  sa  manière  de  réagir …

Pas  de  culpabilité  à utiliser  pour  s’  infantiliser …le  passé  est  passé …Le  pardon  doit  et  est  accordé …Bien  sûr parfois  c’  est  un  chemin  plus    difficile  et  assez  long, mais  il  n’  y  a  rien  que  nous  ne puissions  pardonner  un  jour ,  même si  ce  jour  est  notre dernier  jour …

Tout  homme est  porteur  d’  espoir  pour  l’  humanité  , aucun être  n’  a  de  tâche de moindre  importance  à réaliser …

Chacun  , à  notre  place    avec  ce  que  nous  sommes  devont  nous  efforcer  de  donner  le  meilleur  de nous  même …

Si  nous  pensons avoir  failli,  alors recommençons ,  réessayons …

Nos  erreurs   nous  aident ,  elles ne  sont pas uniquement  là  pour  nous  apprendre  à  rester petit ,  elles  nous  apprennent  sur  nous  même…

Il  y  a  lieu  d’ en  retirer des enseignements fondamentaux  qui  impregneront  notre  disposition  intérieure …

Se  laisser  traverser  de  ce  qui  nous  est  donné  à  apprendre , ne  pas  opposer de  résistance …

Que  craindre …pourquoi  de la  résistance …?

Peur  de perdre  l’  estime  de  soi …Où  est – elle ?

Souvent  là  où  on  la  croît absente …elle  est  plutôt présente  lorsque  l’  on  s’  efface  au  profit  de  l’  autre …

Ne  pas  vouloir  être  le  premier  » les  premiers  seront  les  derniers « …

S’ effacer  dans  l’  estime ,  ce n’  est  pas se  négliger …c’  est  donner  à  l’  autre  sa  juste  valeur en  préservant  la  sienne  …
Cet autre est  tout  aussi  important  que  ma  personne …lui  reconnaître  cette  importance et  son  altèrité ,  voilà  une  des  missions  les  plus  importantes pour  tout  un  chacun …

C’  est  la  mission  divine  que  nous  sommes  tous  appelés à  réaliser …

Veillons avec tout notre  coeur  pour nous  donner  les  moyens  de  mener  à  bien  cette  mission…

Cette  mission  où  s’  accomplit  la  volonté  d’  amour  de  Notre  Père … 

 Je  t ‘ Aime …je  t’  Aime  tant , pour l’  éternité …

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

20-11-2006

Maxime , si petit …

Encore  ce  sujet  qui  me  tient  à  coeur …je  n ‘  ai  pas  écrit  assez  à  ce  sujet …Au  sujet  du  pardon …

Souvent , j’  ai  du  mal  à  ne  pas  me  mettre  en colère …les  enfants  se  disputent  tant …Ils ne  me  laissent   parfois  pas  dix  secondes , le  temps  de  me  sècher les  mains …

Ca hurle  , ça  se  bouscule  et  moi  qui  ai  tant  de  travail …Ras – le  bol , Alors  la  moutarde  me monte  au nez  et  je  crie  ,  je  crie  mon  ras -  le  – bol …

Rien  à faire , ça  continue ,  ils  me  poussent  à  bout ,  au  bout  de  ma  patience …

En ai- je  assez …? souvent  , je pense  que  oui …eh bien  , maintenant  que  je  l’  écrit  , je  me  dit  que  non  …

Non  ,  je  ne  suis  pas  assez  patiente  …bien sûr  , dans  le  temps  que  je  peux ,  que  je  sais rester  calme  ,c’  est  suffisant , parfois ,  parfois  nonplus  …

Parfois  , je  m’  emporte , finalement  assez  rapidement  , avant  même d’  avoir  cherché  à  analyser  la  situation …

Mais  pour  ce  qui  est  des  paroles qui  me  viennent  quand  je  suis  en colère …C’  est  pas  du  joli  ,  souvent  ,  finalement  , les  propos  que  je tiens  ne  font  qu’  accentuer le  climat conflictuel …

De  la  patience  ,  il  m’  en faut  davantage  pour  prendre  le  temps  de  réléchir  aux  mots  qui  me  viennent…

Je  me  dois  d’  adopter  une  attitude  la  plus  bienveillante  ,  même dans  les  moments  de  tensions  importantes …

Je  sais  que  je  peux et  il  le  faut  …

Je continuerai  à  écrire  demain  , je  suis  trop  fatiguée , je m’  endors sur  place …          

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

19-11-2006

Il est si doux , mon petit Maxime…

Comment  te  faire savoir  à  quel  point  je  t  ‘  Aime…

Je  ne  sais  si  tu  arrives  à  imaginer  la   profondeur  de  ce  qui  me  porte  pour  toi…

Comment  être certaine  que  tu  entends bien  tous  mes  messages  d’   Amour…

La  distance ,    inhérente  à  notre  appartenance à  deux  mondes    différent , nous  permet-  elle  réellement  de  nous  dire les  mots  d’  Amour  dont  nous  avons  tant  besoin…

Je  t ‘ Aime  tant  et  un de  mes  plus  grand bonheur serait  de  savoir  avec  certitude  que  cet  Amour  te  rends heureux ,  ton  bonheur est  si  précieux  à  mon  coeur …

Et  ,  si  l’ Amour  de Notre  Père  est  le  seul  dont  tu  as  besoin   , le  seul  qui  te  permette  d’  être  profondément  heureux , je  saurai l’  accepter …

Je  ne  peux  que  l’  accepter ,  c’  est  ton  bonheur  qui  compte  le  plus …Même  si  je  devais  en  souffrir  en   silence  …

Souffrir  par  Amour  , pour l ‘  Amour  …mais  l’  essentiel  , c’  est  d  ‘  AIMER  ,  Aimer  de  tout  son  coeur ,  de  toute  son  âme …

L’  évocation  de  l’  être Aimé  est  en  soi  un  si  grand  bonheur ,  que  malgré  le  fossé  qui nous  sépare  ,  je  suis  heureuse de t’  avoir  rencontré …

Même  si  ,  nous n’ avons  pu  passer que  peu  de  temps  ensemble , sache  que  j’  ai  savouré  chaque  seconde …

Je  me  suis  emplie  de  ta  présence et  les  instants  d’  éternité  que  nous  avons  vécu  ensemble reste  gravé  dans  mon  coeur …

Souvent  ,   je  me  prends  à  rêver  de  ta  douce  présence  dans  notre quotidien …Un quotidien  un  peu  bousculé …mais  si  riche  de  partages…

Ce  destin ne  peut – il  être   autre…

Vivre  avec  ton  absence …Mais  si  tu  vis  dans  l’  Amour  ,  je  me  sens déjà  plus  légère…

Si  les  rêves  devenaient  réalité  et  que  d’  un désir  profond tu  nous  rejoignes…Il  n’  y  a  pas  de  mots  pour  exprimer  quel   bonheur  ce  serait …Pour  nous  tous …Les  enfants  et  moi …

Ils  ne  t’  ont  pas  connu  comme  moi  ,  ils  n’  ont  pas  passé  ce  temps  avec  toi comme  moi  j’  ai  pu  le  faire ,  mais je  sais  qu’  ils  t’  auraient apprécié si  profondément …Il  n’  y  a  aucun  doute  à  ce  sujet…

Pourquoi ,  pourquoi  faut -  il  vivre  cette  distance ,  ce  silence , même  si  tes  silences  me  parlent …

Juste  quelques  mots , si  peu , je  donnerai  tant  pour  cela ,  mais  la  réalité  est  là ;  elle  se  pose  de  manière  déterminée et  m’  oblige  à  me  soumettre  à  l’  absence…

Laisse  moi  encore  rêver , juste  pendant ces  queques  mots  que  je  vais  te  dire …Si  tu  pouvais enfin  te  rapprocher , être  ici  parmis  nous ,  je  t’  accueillerai …

Je  t’ acceuillerai  peu  importe  le  moment …Maintenant  ,  demain,  dans  un jour , où  un  jour  que  Dieu  seul  connait …

Lorsque  je  vais  au  cimetière  ,  je  suis  si  proche  et  pourtant , tout me  fait  ressentir l’  impossibilité  de  vivre  cet  Amour comme  mon  coeur  me  le  demande …

Il  ne  comprend  pas bien ,  si  bien  sûr ,  la  réalité  humaines  et  ses  limites  ,  les  limites  qu’  elle  pose ,  les  murs  dans  lesquels nous  nous  enfermons  de  ce fait …

Mais  ,  ce  coeur croit  si  fort   que  l’  amour  peut  balayer  tous  les  obstacles que  rien  n’  arrête  son  grand  désir  de  te  voir  ici  avec  nous …

Ces  mots ,  toujours  les  mêmes  , mais  que  je  n’  avais plus  dit  depuis  des  années  ,  dont  je  n’  avais  jamais  saisi    la  véritable  profondeur …

Cette profondeur  , je  la  découvre  tous  les  jours  davantage …vivre  un  Amour  de  cette dimension me fait  entrer  dans  des  dimension  divines…

Je  vais  encore  te  les écrire ces  mots  que  tu  as déjà lu dans  mes  précédentes  lettres  d’  Amour…

Je  t’  Aime  du  plus  profond  de  mon  coeur ,  tu  es   ce  qui  m’  est  arrivé  de  plus  magnifique…

Malgré  cette  absence ,  ce  silence  je  continuerai  à  t’  Aimer …t’  Aimer  …t’  Aimer …

Je  suis  là  pour  Toi et  le  resterai …

Je  t’  Aime  de  tout  son  Amour … 

Maxime  ,  je  t  ‘  Aime  ,  je  t’  Aime  à  la  folie  et  bien  plus  encore…             

Posté par clairelise dans Non classé | 1 Commentaire »

19-11-2006

Maxime est tout près…

Ce  matin  ,   plus  moyen  de  dormir  ,à  six  heures …Les  yeux  grands  ouverts  ,  des  pensées  qui  abondent  et  me  ravissent  ,  me  questionnent …

Des  pensées  qui  me  donnent  un  irrésistible désir  de  m’  y plonger  ,  de  me  laisser  emporter par  ce  flot délicieux  qui   m’  envahit  …

C’  est  comme  avancer  dans une  eau  si  pure  ,  si  bienfaisante ,  si  apaisante …Nager  dans  le   bonheur ,    découvrir  des  rivages  que  nul n’  a  foulé…

Les  vagues  de  pensées  qui déferlaient  dans  mon être , ce  matin , ne  pouvaient ignorer  ce  désir…    

Désir  de  m’  abandonner  à  cet  Amour ,cet  Amour  qui  se  manifeste  si  intensément …

Comment  est – ce possible  d’  être  habitée ainsi …C’  est  si  fort  et  si  léger  en  même  temps …

Toujours  ce  même  paradoxe ,  c’  est  ma  volonté  qui  me  vient  d’ Ailleurs , qui  me  fait  t’  Aimer  à  ce  point …

Je  sais  ce  que  beaucoup  pensent  de  ma  personne ,  m’ en  moque  totalement …

Je  ne  me  ressource  pas  au  travers  du  regard  des  autres …ce  regard  m’  indiffère …

Etaient – ils  là   ,  ces  autres  ,  lorsque  je  portais  le  petit  corps  sans  vie  de  mon  enfant tant  Aimé ..?

Etaient – ils  là  ,  lorsque  le  capteur  a  fait  un  bruit  sourd  alors  que   c’  étaient   les  bruits  de battement  de  ton  coeur  ,  Maxime ,  qui  devaient  se  faire  entendre…?

Etaient – ils  là  ,  lorsque  je  suis entrée  dans  la  chambre  funéraire  et  que  j’  ai  vu  ton  magnifique  petit  corps  dans  le  petit  cercueil  et  que  Vincent  a  posé  le  couvercle pour  le  fermer  à  jamais …

Souffrir  certes , ne  donne  pas  de  légitimité  à  avancer  dans  des  chemins  hasardeux  …

J’  ai  choisi  de  suivre  Maxime ,  je  ne  cherche  pas  à  être  celle  qui  décide …je  cherche  à  écouter ,  à  comprendre  du  mieux  que  je  peux…

Je  ne  trouve  aucune  réticence  à  accepter  de  me  faire  toute  petite et  en  même  temps  je  ne  peux  accepter  de  me  taire  si  une  cause  demande  à  être  défendue …

c’  est  plus  fort  que  moi…Je  ressents  parfois  de  tels  accès  de  révolte ,  l’  injustice  me  fait  horreur …

La  violence   » gratuite  «    me  soulève  le  coeur …La  violence  n’  est  pas  toujours  celle  que  l’  on  pense …

Il  en  est  des  flagrantes  et  des  insidieuses …et  celles  -  ci  sont  cautionnées  par  la  société …

C’  est  désolant  de  voir  à  quel  point  les  faux  combats  fleurissent …

On  juge  untel  pour  son  mode  de  vie , alors  qu’  il  ne  dérange  personne… Il  vit  autrement  sa  vie  …

Sa  manière  de  vivre  ne  nous  convient  pas ,  mais  ce  n’  est  pas  notre  vie  ,  si  le  respect  de  l’  autre  est  présent ,  que  cherche  t -  on …?

A  éviter  de  voir  ce  qui  ne  nous  satisfait  pas  dans  notre  vie …je  le  pense avec  conviction …

Le  rejet  de  certaines  personnes  ne  renvoie - t -il  pas  au  rejet  d’  une  partie  de  nous  – même  que  nous  ne  souhaitons  absolument  pas  reconnaître …

Cet  absolu de  ne  pas  être  en  mesure de  se  connaître …je  ne  veux  absolument  pas  connaître  cette  part  de  moi  ,  je  préfère  l’  attribuer  à  l’  autre…

Immédiatement ,  il  y  a  mise  en  place  d’  un  mécanisme  de  défense …la  défense  n’  est  nécessaire  que  si l’  on  se  sent  menacé …

La  mise  en  place de  ce  mécanisme  de  défense  ,  est  bien  la  preuve  de  la  présence  en  l’  autre  de  ce  que  nous supposons ,  de  ce  que  nous  percevons  et  qu’  il  ne  veut  pas  dévoiler … 

En  étant  ancré  solidement  dans  la  Confiance  ,  nul  besoin  de  se  défendre  , de  se  justifier…

Ne  se  justifie  que  celui  qui  se  sent  coupable …

Nous  y  voilà …  je  me  demandais  quand  est -  ce  que  je  serai  amenée  à    plonger  dans  ce  sujet  qui  m ‘  inspire  …qui  m’  inspire  un  profond intêret …

Ne  pas  se  laisser  envahir  de  trops  d’  émotions …indispensable pour  ne  pas  se  perdre  …et  pourtant, parfois ,  pas  le  choix …

Revenons  au  pêché  originel …Qui  va  croire  que  c’  est  à  cause  d’  un  acte  d’  Amour  que  l’  Homme  est  condamné  à  devoir  se  racheter  toute  sa  vie …

C’  est  faux  ,  il  faut  le  dire  haut  et  fort …N ‘  utilisez  pas  la  peur  du  pouvoir  d’  Amour  des  femmes…

Qui  a  peur …? Qui  a  besoin  de  garder  le  pouvoir …?

C’  est  d’  une  telle  évidence …il  suffit  de  regarder  autour  de  soi…

Quelles  sont  les  fonctions  le  plus  souvent  occupées  par  des  hommes  …?

Quelles  sont  les  fonctions ou  se  retrouvent  le  plus  de  femmes…?

L’  homme  est  occupé  à  faire ,  faire  plus  et  plus  vite …Il  pousse  à  agir  et  crée  du  manque  à  penser …

La  femme  se  retrouve ,  trouve  ce  qu’  elle  cherche en  elle …Ce  qu’  elle  cherche  en  elle , c’  est ce  besoin  de  se  donner …

Donner  ce  qu’  elle  peut ,  comme  elle  le  peut …Pour  l’  autre qui  est  en  attente  d’  une  main  tendue …

Mais  ,  l’  homme  n’  a  -  t – il  pas  en  lui  une  part  de  féminité …? Ridicule  diraient  certains ,  impossible  …

Mais  ,  qu’  il  le  veuille  où  non  ;  l’  homme  s’  est  impregné   de  féminité …

Qui  l’  a  porté ,  qui  l’  a  entouré  de  tant  d’  attention  …?

Et  ,  il  n’  en  resterait  rien …l’  homme  se  détacherait  de  ce  vécu ,  se  couperait  en  quelque  sorte  de  ses origines maternelles …

Certainement  ,    dans  certains  cas ,  c’  est  le  cas …

Rejet  de  toute  sensibilité  ,  besoin  d’  imposer  sa  personnalité  sans  ménager  qui  que  que  soit …

Dominer et  maîtriser …Un  leurre ,  du  vent …

Il  n’  y  a  de  pouvoir  légitime  que  dans  l’  Amour  et  celui-  ci  s’  impose  naturellement  …Il  n’  a  pas  besoin  de  chercher  à  convaincre …

Celui  qui  s’  y  soumet  ne  ressent  pas  de  contrainte  majeure ,  ne  va  jamais  à  l’  encontre  de  son  coeur …

Celui qui  s’  y  soumet  va  à  la  rencontre  de  ses profonds  et  légitimes  désirs …

Et  ,  tous  ,  nous  sommes  appelés à  cheminer  à  la  rencontre  de  nos  plus  chers  et  profonds  désirs …

Dans  ce  chemin  ,  des  obstacles ,  des  obstacles  ou  des  apprentissages  nécessaires…?

Nous  sommes  tous  tellement  convaincu  , parfois  sans  le  savoir  ,  que  nous  ne  méritons  pas  le  bonheur …

Comment  alors  ,  l’  être  humain  peut -  il  se  débarrasser  de  cette  ancestrale  et  totalement  infondée  notion  de  culpabilité …?

Qui  nous  la  répète  inlassablement ,  cette  répétition  aliénante qui  nous  améne  à  baisser  la  tête  de  honte …

Ce  qui  est  dramatique  ,  c’  est  que  la  notion  de  culpabilté  empêche  d’  accéder  à  l’  émergence  de  la  responsabilté …

Cette  constante  nécessité  de  faire  de  l’ être  humain  et  surtout  de  la  femme  ,  un  être  mauvais ne  peut  que  susciter de  mauvais  penchants…

Ne  dit – on  pas  qu’  il  est  préferable  d’  encourager  un  enfant  dans  ses  progrés et  ses  attitudes  positives ,  plutôt  que  d  ‘  insister  sur  ses  faux  pas …

C’  est  d’  une  telle  évidence…Faire  remarquer , avec  bienveillance ,  là  où  l’  enfant  a  manifestement à  modifier  son  attitude est  nécessaire  ,  bien  sur…

Mais  ,  de  là  à  lui  répèter  inlassablement  qu’  il  a  fait  telle  ou  telle  faute …

Où  ,  dites – moi  où  peut  se  construire  la  confiance  en  soi avec  de  tels  procèdés…?

Absence  de  responsabilité  ,  absence  de  confiance  en  soi  …

Mélange  malsain  ,  d’  où  résulte  des  attitudes  malsaines …

Deux  possibilitées s’  offrent  alors  aux  personnes ,  à  savoir adopter  un  maximum  d’  attitudes  si  peu  constructrices à  l’  égard  de  soi – même …

Adopter un  maximum  d’  attitudes  à  visées  destabilisantes à  l’  égard  d’  autres personnes …Destabiliser pour  destabiliser , afin  que  l’  autre  ne  puisse  surtout  pas  avoir  plus  de  stabilité  que  soi- même…

Qui  cautionne  un  tel  enseignement …?

Certainement  pas  l’  Amour …

Le  message  de  Paix  et  d’  Amour  donné  par  Notre Père est  si  magnifique  que  cela  ne  peut  Lui ressembler …

Non  ,  ça  ne  Lui  ressemble  pas  ,  parceque jamais  il  n’  a  été  question  d’  infantiliser  l ‘  être  humain …

Il    reste  un  enfant  ,  oui  ,  un  enfant  qui  cherche  toujours  à  faire  mieux   ,  qui  accepte  de  se  laisser  guider  dans  l’  Amour …

Un  enfant  qui  sait  s’  emerveiller  des  cadeaux  que  la  vie  peut  lui  faire …et  qui  sait  aussi  qu’  aprés  la  pluie  , le  beau  temps  reviendra …

Un  enfant  qui  accepte  tout  naturellement  de  reconnaître  qu’  il  lui  arrive  de  ne  pas  savoir  et  qui  se  mettra  en  quête  afin  de  trouver  des  réponse  à  ses  questions…

Ces  réponses  ,  il  les  évaluera  en  fonction  de  ce  qui  lui  semble  juste  et  non  pas  en   fonction  d’  une  moralité  ou  de  normes  sociales  peu  humaines …

Un  enfant  ,  est    petit  ,  est  si  petit  parfois …l’  enfant  qui  veille  en  nous  nous  demande  de ne  pas  l’  oublier …

Savons  -  nous  nous  faire  petit  quand  c’  est  nécessaire …?

Lorsque  nous  nous  sentons  remis  en  question  ,  nous  nous  redressons  vivement …

Pourtant  ,  il  nous  est  rappelé  l’  importance de  se  faire  petit ,  c’  est  un  chemin  incontournable …

Et  ,  c’  est  là  que  l’  on  retrouve  encore  un  paradoxe  …plus  nous  savons  nous  faire  petit  ,  plus  nous  grandissons …

Moins  nous  pensons  en  savoir  sur  les  autres  et  mieux  nous  arrivons  à  aller  vers  eux …

Plus  nous  vivons  une  vie  semblable  à  tout  être  humain ,  plus  nous  sommes  en  mesure  de nous  ouvrir  aux  autres…

Sans  cette  ouverture indispensable ,  pas  de  pont  entre  les  autres  et  soit -  même …En  l’  absence  de  ce  lien fondamental ,  toute  transmission  est  pauvre  et  dénué  de  sens profond…!               

  

           

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

18-11-2006

Depuis hier soir , j’ attends d’ ecrire Maxime …

Je  viens  de  finir un  écrit ,  et  ce  satané  appareil  s’  est  éteint …

Petite  leçon  d’  humilité  ,  sans  doute …

Trop  de  rancoeur  contre  des  personnes  ,  qui  somme  toute  ne  pensent  que  faire  le  Bien …

Pas  grave  ,  la  frustration  ,  je  connaîs  assez  bien…

Je  réecrirai  ,  ce  sera  encore  mieux  , je  le  sais  ,  il  faut  que  parfois  les  écrits  se  vident  de  tout  combat  et  se  fassent léger  comme  un  ange  …

Un  ange  d’  Amour  …

Je  t’  Aime …Je  t’  Aime  Maxime  … 

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

17-11-2006

Maxime est si clair…

Mon  lilou  avait  mal  au  ventre  ,  des  nausées…et  ce  qui  va  avec  ,  bien  sur , géniale  la  nuit  ,  mais  ça  aurait  pu  être  pire …

J’  ai déjà  connu , il  y  a  un peu  plus  d’  un  an ,  pas  moyen  de  fermer  l’  oeil  plus  de  trentes  minutes …Il  avait  trop , mal mon  petit  bouchon …Et  moi  au  bout  d’  un  moment  , j’  en pouvais  plus …

Fatiguée  à  ne  plus  savoir comment  je  m’  appelle …Je  le  rabroue  ,  histoire  qu’  il  me  laisse  un  peu  tranquille …J’  ai  fait  tout  ce  que  j’  ai  pu  …

Les  médicaments  homéopathiques ,  le  jus  de  citron  ,   le  suppo  pour soulager  les  nausées …Rien   à  faire  , il  avait  mal  toute  la  nuit …et  a  vomi ,  de  23h à  5h ,  à  interval  régulier …

Mais  ,  c’  est  quand  que  ça  s  ‘  arrête …Surtout  pour  lui  ,  mais  pour  moi  aussi ,  j’  en  peu  plus …

Dure  ,  la  journée ,  une  heure  d’  attente  chez  le  médecin , je  ne  veux  qu’  elle  ,  elle  est  calme  ,  posée  et  dynamique  en  même  temps  …Et  surtout  ,  elle  est  accueillante  ,  d’  une   simplicité  profondément  agréable …

Compétente  ,  aussi ,  elle  sait  rapidement vers  quoi  nous  orienter…Elle  explique  en  quelques  mots  ce  qui  pose  problème et  pose  des  questions  précises pour  affiner  son  diagnostic…
Et  surtout  aussi  pour mieux  cibler  les  remèdes…Elle  associe  toujours  un régime  alimentaire à   suivre  pendant  quelques  jours …

Lilou  va  rapidement  mieux …Nous  manquons  juste  de sommeil …C’  est  pas  nouveau…

Et  puis  ,  tout  çela   n’  est  rapidement  plus  qu’  un  souvenir  d’  un  moment désagréable …C’  est  passé ,  ouf…Pas  tous  les  jours  comme  cà !

Ca  permet  ,  dans  les  journées  qui  suivent  de  mieux  encore  apprécier  le  déroulement  assez  fluide  ,  même si  le rythme est  plus  que  soutenu ,  des  soirées ou  les choses  se  déroulent  de  la  même  maniére      ,  avec  une  régularité   répétitive   nécessaire  pour  les  enfants …

Des  rituels  qui  donnent  des  repères  aux  enfants…Qui  les  aident  à  se  structurer dans  la  mesure  où  ils  peuvent  anticiper  ce qui va  advenir  et donc  par  là  en  avoir  une  certaine  maîtrise …

Cette  maîtrise qu’  ils  ont  à  acquerir est  un  fondement de  leur  personnalité …Cette notion  de  maîtrise  est    à  entendre  au  sens  d’  une  confiance  en  soi  qui  permet  de  laisser  venir  ce  qui  va  advenir  …

Pas  d’  appréhension  majeure  devant  le  devenir ,  même  si  de  nombreux   éléments   nous  sont  inconnus …

Maîtrise et  confiance …Cette  dèrnière  rassure  la  première en  lui  offrant une  vision optimiste  qui  lui  permet de  devenir  efficace …

L’  efficacité réside  dans  le  potentiel   issu  de la  maîtrise,  qui  permet  de cadrer  son  comportement  ,  le  sien  uniquement …

Pas  de  maîtrise  de  l’  autre …c’   est  illusoir  et  réducteur …C’  est  une atteinte  portée  à  la  dignité  humaine…

Ne  cherchons  nous  pas  trop  souvent  à  maîtriser  nos  enfants…?

Nous  souhaitons  leur  inculquer  des   valeurs ,  nous  essayons  avec  des mots  de  leur  expliquer  le   » bien «   et  le  «   mal «   …

Nous  leur  demandons  de  rester   » sage  » …

Soit  sage  et  tait  toi …et  puis  , ne  bouge  pas  de  trop  …Mais  le  propre  de l’  enfant  ,  c’  est  d’  être  en  action ,  de chercher à  s’  occuper ,  de  trouver  de  quoi  remplir  le  temps  de manière  constructive  pour  lui ….

Ca  ne  paraît  pas  toujours  adapté  à  ce  que  nous  attendons   d’  eux  ou  à  ce  que  nous  toléront …

Mais l ‘ inaction  , l’  attente  les  rends  les  pousse à  des  agissements  assez  dérangeants …Celui- là  n’ a  pas  de patience …

Et   nous  ,  où  en  sommes  nous  avec  cette  patience  que  nous  désirons  inculquer aux enfants …?

Sommes  -  nous  un  exemple en  la  matière …Les  enfants  procèdent  par  imitation  et  intègrent bien  plus  nos  modes  de  fonctionnement  que  toutes  les  leçons  de  savoir  vivre  que  nous  pouvons  leur  faire…

Les  mots  ont  leur  importance  ,  bien  sûr ,  mais  ils    sont   vides  de  sens  ,  voire  destabilisants  lorsque  les  attitudes  misent  en  valeur  ne  sont pas  misent  en pratique  par  ceux  qui  ont  des  fonctions  éducatives…

La  probité ,  notion  fondamentale   à  réintroduire  dans  nos  pratiques ,  dans  notre  manière  d’  être  au  monde  pour  que  ce  monde  prenne  du  sens   pour  les  enfants …

C’  est  à  partir  de  ce  sens ,  que  l’  enfant  trouve  de  quoi   construire  ses  propres  significations , en  lien  avec  ce  qu ‘  il  lui  a  été  donné  de  comprendre …

Un  enfant  pas  «   sage «   ,  ne  trouve  pas  de  sens  à  ce  qui  lui  est  demandé  …La  sagesse  le  pousse à  manifester  explicitement  cette  perte du  sens  …

Cette  perte  est  destructrice  ,  l’  enfant  n’  a  d’  autre   recours  pour  survivre ,  que  de  dénoncer  énergiquement  parfois  cette  aliénation ….

Il  a  la  volonté  de  nous  faire  quitter  cet  état  d’  aveuglement dans  lequel  nous  nous  maintenons…Pour  lui  ,  c’  est  clair …

Pour  nous  ,  c’  est  trop   simple  ,  ou  immature …

Et  ,  nous  les  adultes , trouvons  plus  légitime   ce  qui  est  compliqué  à  ce  qui  est    simple …Donnons  davantage  de  credit  à  ce  qui  est   moralement  acceptable  qu’  à  une  éthique  de  vie …

Une  éthique  de  vie  qui  se  veut  en  recherche  de  ce  qui  est  bon  et  juste  pour  toute  personne …

Parfois  ,  les  enfants  ont  des  accès  d’  égoïsme ,  ils  sont  possessifs ,  mais  malgré  leur  petits  travres  tout  à  fait  acceptables  ,  ils  savent  souvent  se  montrer  naturellement  bon  …

Souvent  , ils  imitent  le  comportement  des  adultes  qu’  ils  sont  amenés  à  cotoyer le  plus  régulièrement  et  l’  imitation  des  penchants naturellement  bon  se  fait  spontanément …

Alors  ,  lorsque  nous  pensons  que  nos  enfants sont  si  éloignés de  ce  que  nous  attendons  d’  eux   ,  n’  avons  nous  pas  à  nous  interroger  quant  à  notre  éloignement  des  valeurs  que  nous  pensant  savoir  inculquer …

Savons  -  nous  les  faire  notre  ,  ces  valeurs  indispensables  à  la  construction  d’  une  socièté  juste  et  ouverte  à l’  estime  de  l’  autre …

Voyons  -  nous  juste  lorsque  nous  nous  éloignons  des  autres  ,  pensons  que  les  ponts  sont  rompus et  que  rien  ne  pourra  renouer  un  lien …

Faire  le  premier  pas …question  d’  orgueil …Il  m’  a  tant  blessé ,  je  ne  peux  trouver  de  légitimité  à  tenter  de  renouer  un contact…De  toute  façon  ,  cela  ne  sert  à rien  de vouloir  renouer  le  dialogue …

C’  est  une  vaine  tentative  qui  se  soldera  par  un  rejet  massif  auquel  je  n’  ai  pas   le  souhait  de  me reconfronter …
Il  y  a  eu  un  tel  déferlement  de haine que  rien  de  ce  que  je pourrai  dire  ,  quelque  soient  les  arguments  mis  en  évidence ,  plus  rien  ne  peut  nous  rapprocher et nous  permettre  de  reprendre  un  dialogue ….

Et  ,  surtout  , j’  ai  trop  peur  de  faire  du  mal , de  faire  tant  de  mal  à   cet  autre à  qui  je  ne  désire  apporter  que  du  bonheur  et  ma  manière  de  concevoir  le  bonheur  ne  correspond  pas  du  tout  à  la  sienne …

Alors , pour  ne  plus  faire  du  mal   ,  pour  ne  plus  l’  atteindre  dans  ce qu’ il  a  de  plus  cher , je  reste  loin  …
Je  ne  le  regarde  presque  plus  ,  si  je  suis  amenée  à  le  cotoyer ,  je prèfére ,  non  pas  par  dédain , mais par  solicitude  pour  lui , feindre  une  indifférence …

Alors  que  sa  présence  est  loin  de  me  laisser  indifférente …Mais  trop  de  divergences nous  séparent …

Le  résultat   est  là  , nous  ne  nous  parlons  plus  , alors  que  des  enfants  , même   suite  à  une  «   violente  «   dispute  ,  trouvent toujours  de  quoi  renouer un  lien  …

Et  ,  nous  adultes  ,  que  faisons  -  nous …?

Nous  nous  plions  aux  exigences  sociales ,  morales …Lesquelles …?  Celles  s’  inscrivant  dans  l’  Amour  de  Notre  Père….Ou  ,  celles   exigées  par  des  hommes  ,  par  une  une  institution  qui  ne  détient  pas  la  vérité …

Par  essence ,  elle  ne  le  peut ,  la  Vérité , c’  est Dieu…

Et  , les  hommes  ,  parfois    se  trompent …L’  erreur  est  humaine  …ne le  dit  – on pas ..?

Et  nul  n’  est  infaillible  ,  quelque  soit  sa fonction …Cessont  de  croire  que  certains  hommes ont  le privilège  de connaître  mieux  que  d’  autres la  volonté  de  Dieu…

Fut  un temps  ,  où  la  monarchie  de  droit  divin  paraissait  légitime , Mais  ce temps  est  révolu …Il  ne  l’  est  pas  seulement  pour  les  rois …

Il  nous  faut  pourtant  des  guides  spirituels….quelqu’  un  qui  nous  prenne  la  main  avec  douceur  et  nous  laisse avancer  à  notre  rythme ,  dans  des  chemins   qui  nous  sont  personnels mais  avec  un éclairage   qui  nous  permette  de  devenir  conscient  de  qui  nous  sommes …

Conscients  de  ce  que  nous  sommes et  resteront à  jamais  ,  à  savoir  des enfants  de Dieu…

Celui  qui  guide  apprend   aussi  sur  lui  ,  peut  aussi  se  laisser  enseigner par  cet  autre   qui  le  questionne  dans  ses  choix ,  avec  nul  autre  souci  que  de le  rendre  encore  plus  conscient  ce  qui  il  est au  fond  de  lui …

Avoir  une  conscience   suffisament  éclairée  de  ce  que nous  sommes  et  de  nos  désirs  les  plus  légitimes …voilà  l ‘  objectif   primordial , essentiel  d’  un  enseignement  tel  qu’ il  peut  s’  inscrire  dans  l’  amour   de  Notre  Pére…

Rechercher  sa  voie  du plus  profond  de  son coeur ,  permettra  de  trouver  la  voie  pour  aller  vers  les  autres  et  les  aimer  tels  qu’  ils  sont  …

Les  Aimer  sans  être   dans  un préjugé  réducteur …

Aimer  ,  savoir  être  là  pour  cet  autre  qui  à  un  moment  dans  son  parcours  peut  avoir  besoin  qu’    on  lui  tende  la  main   sans  rien  attendre  en  retour …

Je  désire  du mieux  que  je  le  peux    faire  ta  volonté  Pére ,  montre  moi le  chemin  et  éclaire  moi  si  je  prends  des  sentires  obscurs…je  suis  prète  à  traverser  ce  qui  est  nécessaire …
De  craintes  , je  n’  en  ai  pas…Des  émotions  ,  si  bien   sûr …Et  ,  je  ne  sais  pas  toujours  si  je  suis  en  mesure  de  ne  pas  me  laisser  déborder  par  elles …Et  ,  si  c’  est  le  cas  ,  je  sais  que  je  peux  réajuster  par la  suite  …

Nous  ne  vivons  pas  figés  dans  nos  «   faux   » pas  …Ils  nous  servent  de  répéres  pour  baliser  la  route  , mais celle  ci  ne  le  sera  jamais  assez …Sinon , il   n’  y a  plus  de  liberté …

J’  ai  une  belle  et  profonde  confiance  en  TOI ,  Pére  ,  je  sais  de  source  sûre  ,  je  le  sais   ,  jamais  ,  ton  Amour  ne  m’  abandonnera   ,  si  je  sais  l’  accueillir  tel  que  tu  désire  me  le  donner …           

   

                

Posté par clairelise dans Non classé | Pas encore de commentaires »

La Cuisine de Fabienne |
Adresses utiles et animations |
Restauration Vespa Primavera |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les ribotons
| LEGIO BURGUNDIAE sources
| mbokfrancois